Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 23:48


Un nouveau rapport publié par le Congrès des États-Unis déclare que l’utilisation croissante de mesures répressives par le gouvernement chinois et l’échec du processus de dialogue sino-tibétain [1], au point mort, coïncident avec le nombre croissant d’immolations de Tibétains.
La "Congressional-Executive Commission on China" (CECC) montre dans son rapport pour l’année 2012 en matière de Droits de l’Homme et d’exercice du droit en Chine, publié mercredi 10 octobre 2012, qu’au cours de l’année passée, la fréquence du recours à l’auto-immolation par les Tibétains a été "fortement accélérée" du fait du gouvernement chinois qui refuse d’accepter son échec politique au Tibet.
"Le Parti et le gouvernement ne se sont pas montrés disposés à considérer les demandes des Tibétains avec un esprit constructif et à se sentir responsables du rejet par les Tibétains des politiques chinoises, et ont géré la crise comme étant une menace pour la sécurité nationale et la stabilité sociale plutôt que comme un échec politique", dit le rapport.
Le rapport note que la situation de la liberté religieuse au Tibet a "fortement diminué" l’année dernière, le gouvernement chinois initiant des "mesures sans précédent" pour renforcer le contrôle du Parti.
"L’analyse de la Commission a démontré une corrélation apparente entre l’auto-immolation monastique et l’augmentation de la répression gouvernementale et du Parti communiste chinois sur la liberté de religion dans les monastères bouddhistes tibétains et les couvents", a déclaré la CECC.
"Le Parti communiste chinois et le gouvernement ont mis sur pied deux mesures sans précédent pour renforcer davantage le contrôle de la religion bouddhiste tibétaine et des institutions monastiques et les transformer en entités donnant la priorité à la loyauté envers le Parti et au patriotisme envers la Chine, tout en cherchant à mettre un terme à l’influence du Dalaï Lama sur les Tibétains".
Le rapport indique que la première étape fut le 20 octobre 2011, l’ouverture de l’Institut théologique du bouddhisme tibétain qui vise à "établir un ordre normal du bouddhisme tibétain, et à résister à l’infiltration religieuse de la clique du Dalaï Lama" et la deuxième mesure sans précédent, lancée en novembre 2011 et achevée en février 2012, a été la création d’un Comité de gestion du monastère (MMC) dirigé par les cadres du Parti et des fonctionnaires gouvernementaux dans tous les 1 787 monastères de la "Région Autonome du Tibet".
"Les MMC, en termes de statut et de fonction, sont plus intrusifs et répressifs que les Comités de surveillance et d’évaluation des foules (MSAC) mis en place dans la Province du Qinghai par des dispositions réglementaires prises au niveau préfectoral pour le domaine du bouddhisme tibétain", est-il noté dans le rapport. "Les MSAC ne sont pas entièrement dirigés par des responsables du Parti et du gouvernement, les membres ne gèrent pas directement les affaires monastiques, et ils ne résident pas tous dans une institution monastique".
La CECC a déclaré que le processus de dialogue formel entre les représentants du Dalaï Lama d’une part, et le Parti communiste chinois et des fonctionnaires du gouvernement d’autre part, est demeuré au point mort depuis le neuvième round en janvier 2010 [2], ce qui en fait le plus long intervalle depuis la reprise des contacts en 2002.
"Zhu Weiqun, Directeur adjoint du Département de Travail du Front Uni du Parti, Directeur du Bureau général du Parti du groupe central de coordination pour les affaires du Tibet, et principal interlocuteur des envoyés du Dalaï Lama, a réitéré les positions du Parti visant à empêcher les Tibétains d’assurer la protection de leur culture, langue, religion, et environnement, et au lieu de cela fait pression sur le Dalaï Lama pour qu’il soutienne les positions du Parti sur l’histoire du Tibet et les relations de la Chine avec Taïwan", indique le rapport.
Dans une déclaration faite à l’occasion de la publication du rapport, Chris Smith, membre du Congrès, Président de la Commission, et le Sénateur Sherrod Brown, Co-président de la Commission, ont précisé que l’une des principales conclusions pour cette année a été "la frustration visible et l’impatience bien fondée" que le peuple chinois exprime au sujet de son propre manque de droits fondamentaux.
"Dans l’ensemble des 19 points de notre rapport, nous avons observé que les citoyens chinois de toutes sortes, prennent souvent de grands risques pour exiger les Droits de l’Homme, l’État de droit, des pratiques de travail équitables, et la responsabilisation de leurs dirigeants".
Le rapport recommande que le Congrès américain et le Président pressent la Chine de ratifier immédiatement le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, de renforcer l’état de droit, la transparence et le dialogue avec les minorités ethniques, sans conditions préalables.
Source : Phayul, 12 octobre 2012.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 16:47

Le grand-père d'un personnage vénéré du bouddhisme tibétain est décédé  ce samedi après s'être immolé pour protester contre la domination chinoise.

Tamdrin Dorjee est décédé sur les lieux de son auto immolation près du Monastère de Tsoe au nord-ouest de la Chine la province du Gansu.

 

149652_538577419491505_948738673_n.jpg

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 14:34

 

480420_10152170546245103_69925072_n.jpg

 

 

1913 PROCLAMATION TIBÉTAINE D’INDÉPENDANCE

"Moi, le Dalaï Lama, le plus omniscient détenteur de la foi bouddhiste, dont le titre fut conféré selon les ordres du seigneur Bouddha de la glorieuse terre de l’Inde, je vous parle ainsi:
Je m’adresse à toute la population tibétaine. Le seigneur Bouddha, du glorieux pays de l’Inde, a prophétisé que les réincarnations d’Avalokiteshvara, à travers une succession de dirigeants à partir des premiers rois de la religion jusqu’à aujourd’hui, veilleraient au bien-être du Tibet. Du temps de Gengis Khan et d’Altan Khan, des Mongols, de la dynastie Ming des Chinois et de la dynastie Qing des Mandchous, le Tibet et la Chine ont coopéré sur la base de la relation prêtre et protecteur. Il y a quelques années, les autorités chinoises au Sichuan et au Yunnan se sont efforcées de coloniser notre pays. Elles amenèrent un grand nombre de troupes à l’intérieur du Tibet sous le prétexte d’assurer la police du commerce. Par conséquent, j’ai quitté Lhassa avec mes ministres pour la frontière indo-tibétaine, dans l'espoir de clarifier à l'empereur mandchou par télégraphe que la relation existant entre le Tibet et la Chine avait été celle de prêtre et protecteur, qu’elle n’avait pas été fondée sur la subordination de l’un à l’autre. Il n’y avait d’autre choix pour moi que de franchir la frontière, car les troupes chinoises me suivaient avec l’intention de me prendre mort ou vif.
A mon arrivée en Inde, j’ai envoyé plusieurs télégrammes à l’empereur mais sa réponse à mes demandes fut retardée par des fonctionnaires corrompus à Pékin. Pendant ce temps, l’empire mandchou s’est effondré. Les Tibétains furent encouragés à expulser les Chinois du Tibet central. De même, je revenais sans dommage vers mon pays légitime et sacré, et maintenant je suis en train de chasser les restes des troupes chinoises du Do Kham au Tibet Oriental. Maintenant, l’intention chinoise de coloniser le Tibet, grâce à la relation prêtre et protecteur, s’est évanouie comme un arc en ciel dans l’espace. Ayant une fois encore pour nous une période de bonheur et de paix, j’assigne dorénavant à chacun d’entre vous les devoirs suivants à accomplir sans la moindre négligence :


1. La paix et le bonheur dans le monde ne peuvent être maintenus qu’en sauvegardant le bouddhisme. Ainsi, il est essentiel de sauvegarder toutes les institutions bouddhiques du Tibet, tels les sanctuaires de Jokhang et de Ramoché, Samyé et Tradoug au Tibet méridional …


2. Les différentes écoles bouddhistes au Tibet doivent être gardées dans leurs formes pures et distinctes. Il faut enseigner, apprendre et méditer le bouddhisme de façon adéquat. A l’exception de certaines personnes désignées, l’administration des monastères est interdite de commerce, de prêts d’argent, de toute affaire liée au cheptel et/ou à l’assujettissement de sujets d’autrui.


3. Lors de la perception d’impôts ou lorsqu’ils traitent avec les citoyens, les fonctionnaires civils et militaires du gouvernement tibétain doivent accomplir leurs devoirs de manière équitable et honnête, pour le bénéficie du gouvernement, sans nuire aux intérêts des sujets-citoyens. Quelques-uns des officiels du gouvernement en poste au Ngari Korsoum au Tibet occidental, et au Do Kham au Tibet oriental, contraignent leurs sujets-citoyens à acheter les marchandises à un prix élevé et ont imposé des droits de transport excédant la limite autorisée par le gouvernement. Des maisons, des propriétés et des terres appartenant à leurs sujets-citoyens ont été confisquées sous le prétexte d’entorses mineures faites à la loi. Divers châtiments physiques sont bannis : ainsi, l’amputation de membres était pratiquée en guise de punition. Dorénavant, des traitements aussi sévères sont interdits.


4. Le Tibet est un pays riche en ressources naturelles, mais n’est pas aussi avancé scientifiquement que d’autres pays. Nous sommes une petite nation religieuse et indépendante. Pour demeurer dans la course, il nous faut défendre notre pays. En regard des invasions étrangères passées, notre peuple peut avoir à faire face à certaines difficultés dont il ne doit pas faire cas. Afin de sauvegarder et de maintenir l’indépendance de notre pays, tout un chacun doit travailler dur. Nos sujets-citoyens résidant à proximité des frontières doivent être en alerte et tenir le gouvernement informé de tout développement suspect par des messagers spéciaux. Nos sujets ne doivent pas créer d’affrontements majeurs à cause d’incidents mineurs.


5. Bien que faiblement peuplé, le Tibet est un grand pays (en superficie). Certains fonctionnaires et propriétaires fonciers font jalousement obstruction à d’autres désireux de développer des terres vacantes, même si eux n’en font pas autant. Ceux qui manifestent pareilles intentions sont les ennemis de l’Etat et de notre progrès. À partir de maintenant, nul n’a le droit de faire obstacle à quiconque souhaite cultiver des terres vacantes. Les impôts fonciers ne seront pas collectés avant que trois ans auront passé, après quoi le cultivateur terrien aura à payer des impôts au gouvernement et au seigneur tenancier tous les ans, en proportion du fermage. La terre appartiendra au cultivateur. Vos devoirs vis-à-vis du gouvernement et du peuple auront été accomplis quand vous aurez exécuté tout ce que j’ai dit ici.

 

Cette missive doit être affichée et proclamée dans chaque district du Tibet, et une copie doit-être gardée dans les registres des bureaux de chaque district.


Palais du Potala,
Sceau du Dalaï Lama "

1913 Tibetan Proclamation of Independence available in Dutch, German, Portuguese, Spanish, Japanese, Korean, French, Hindi, on :
https:// www.studentsforafreetibet.o rg/campaigns/ political-action/ declare-independence-celebrating-the-100th-anniversary

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 15:09

Jeudi 20 septembre 2012, par Communauté Tibétaine // Agenda

Madame, Monsieur,

Chers Amis de la Liberté et des Droits de l’Homme,

Chaque année l’association de culture libérale Società Libera, indépendante des partis politiques, basée à Rome organise une marche silencieuse pour la liberté.

5ème MARCHE INTERNATIONALE POUR

LA LIBERTÉ

DES MINORITÉS ET DES PEUPLES OPPRIMÉS

SAMEDI 13 OCTOBRE 2012

L’an dernier elle avait eu lieu à Rome, Berlin et Paris.

En cette année 2012, de nouvelles capitales se joignent au mouvement.

BARCELONE, BERLIN, BRUXELLES, PARIS, ROME,

Ces villes marcheront ensemble simultanément pour la défense des droits de l’homme, et nous souhaitons donner à cet évènement toute l’envergure qu’elle mérite.

Pour cela nous sollicitons la présence de tous les amis de la Paix dans le Monde.

Sur Paris, cette manifestation est organisée par la Fédération des Pays Asiatiques pour les Droits de l’Homme (FPADH). Seront représentés : la Communauté Tibétaine de France, TIBET 77, la Communauté des Ouïghours de France, le Parti des Démocrates Chinois d’Outre Mer, Viêt Tan, La Communauté Birmane de France, France Aung San Suu Kyi, ...... de nombreux contacts sont en cours auprès d’autres communautés.

Merci d’apporter également votre soutien à l’évènement :

http://www.societalibera.org/it/mar...

Dans l’attente, nous vous prions d’accepter, Madame, Monsieur, toute notre considération.

Lydia Labertrandie

Tél :  06 83 05 35 40 

Présidente de TIBET 77

Membre du Comité organisateur de la 5ème marche pour la Liberté

Chargée de l’organisation de la conférence de presse

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 12:43
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 10:01

 

208116_506604556018711_162853300_n.jpg

 

525800_506622649350235_1961301682_n.jpg

 

 

One More Self-Immolation in Tibet


October 6, 2012


GuChuSum has received information that another Tibetan man has self-immolated in Gansu Province in Tibet. A Tibetan man called Sangyay Gyatso, 27, father of two children, set himself on fire today around 12.00 noon (local time)  near Tzoe city. Tzoe city is near the Dhokar monastery.


Sangyay Gyatso succumbed to his burn injuries. His father’s name is Gonpo Dhondup and mother’s name is Gonpo Tso. 


Today’s self-immolation takes the toll to 54, out of which 44 have died.

 

*************************************************************************************

The International Tibet Network is a global coalition of Tibet-related non-governmental organisations. Its purpose is to maximise the effectiveness of the worldwide Tibet movement, which is dedicated to ending human rights violations in Tibet and to working actively to restore the Tibetan people's right under international law to determine their future political, economic, social, religious and Cultural status.

The Network pursues its goals by working to increase the capacity of individual Member Organisations, through the coordination of strategic campaigns and by increased cooperation among organizations, thereby strengthening the Tibet movement as a whole. See www.tibetnetwork.org for more information.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Sangye Gyatso, 27 years old farmer, set himself on fire in Tsoe region of Kanlho, Amdo ea stern Tibet on October 6 2012. His wife's name is Dorjee Kyi, they had one son named Dorjee Dondrop, age of 7, and a daughter named Dhangtsin Tso, 5 years old. Sangye Gyatso's father name is Gonpo Thundup and mother name is Gonpo Tso. 

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 09:59
« Les habitants du Pays des Neiges partagent le même but : le retour de Sa Sainteté le Dalaï-Lama dans un Tibet indépendant. Mais lorsque Sa Sainteté a opté pour l’autonomie du Tibet à conquérir de façon non violente, les six millions de Ti
bétains ont accepté son choix. Le gouvernement chinois, en revanche, ne l’a pas suivi sur cette voie. De surcroît, les Tibétains qui s’inquiètent du bien-être de leur peuple sont arrêtés de façon arbitraire et passés à tabac. Les Tibétains qui se refusent à dénoncer le Dalaï-Lama ou à approuver la domination chinoise sur le Tibet sont tués en secret ou portés disparus. Étant donné que la Chine se désintéresse du bien-être des Tibétains, nous passons à la vitesse supérieure dans notre action non violente. Nous exprimons la réalité du Tibet en nous immolant par le feu afin de réclamer la liberté au Tibet. Êtres supérieurs, tournez-vous, je vous prie, vers le Tibet. Notre mère la Terre, englobez le Tibet dans votre compassion. Monde juste, soutenez la vérité. La terre pure des neiges est maintenant souillée de sang frais, là où la répression militaire ne cesse de s’abattre. En tant que fils et filles du Pays des Neiges, nous gagnerons la bataille. Nous gagnerons la bataille en utilisant la vérité, en nous servant de nos vies telles des flèches, en bandant l’arc de nos esprits. Chers frères et sœurs du Pays des Neiges, je vous en prie, unissez-vous et concentrez-vous sur le bien-être de tous les Tibétains en laissant de côté les problèmes personnels. Ce n’est qu’alors que nous pourrons profiter de l’égalité et de la liberté. »

Gudrup s'est immolé le 4 octobre 2012 à Ngachu au Tibet. Il avait 43 ans.
Photo : « Les habitants du Pays des Neiges partagent le même but : le retour de Sa Sainteté le Dalaï-Lama dans un Tibet indépendant. Mais lorsque Sa Sainteté a opté pour l’autonomie du Tibet à conquérir de façon non violente, les six millions de Tibétains ont accepté son choix. Le gouvernement chinois, en revanche, ne l’a pas suivi sur cette voie. De surcroît, les Tibétains qui s’inquiètent du bien-être de leur peuple sont arrêtés de façon arbitraire et passés à tabac. Les Tibétains qui se refusent à dénoncer le Dalaï-Lama ou à approuver la domination chinoise sur le Tibet sont tués en secret ou portés disparus. Étant donné que la Chine se désintéresse du bien-être des Tibétains, nous passons à la vitesse supérieure dans notre action non violente. Nous exprimons la réalité du Tibet en nous immolant par le feu afin de réclamer la liberté au Tibet. Êtres supérieurs, tournez-vous, je vous prie, vers le Tibet. Notre mère la Terre, englobez le Tibet dans votre compassion. Monde juste, soutenez la vérité. La terre pure des neiges est maintenant souillée de sang frais, là où la répression militaire ne cesse de s’abattre. En tant que fils et filles du Pays des Neiges, nous gagnerons la bataille. Nous gagnerons la bataille en utilisant la vérité, en nous servant de nos vies telles des flèches, en bandant l’arc de nos esprits. Chers frères et sœurs du Pays des Neiges, je vous en prie, unissez-vous et concentrez-vous sur le bien-être de tous les Tibétains en laissant de côté les problèmes personnels. Ce n’est qu’alors que nous pourrons profiter de l’égalité et de la liberté. » Gudrup s'est immolé le 4 octobre 2012 à Ngachu au Tibet. Il avait 43 ans.
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 16:51

Tibet Net

 

Dharamsala: Des rapports en provenance du Tibet informent qu'un écrivain tibétain  s'est immolé aujourd'hui par le feu et est mort dans Driru comté Nagchu au Tibet oriental. L'incident a porté le nombre total de soi-immolations au Tibet à 53, dont 43 sur sont morts(1).

Gudrup, 43 ans, s'est immolé par le feu vers 10h du matin dans la ville de Nag-tchou et a succombé à ses blessures. La police chinoise emporté Gudrup le cadavre de Gudrup carbonisé de la place au lieu de le remettre à sa famille, selon le rapport.

Alors qu'il était  la proie des flammes, il a crié des slogans disant «il n'y a pas de liberté au Tibet, que Sa Sainteté le Dalaï Lama revienne au Tibet."

Avant son immolation, il aurait laissé un message sur son compte QQ, appelant à "l'unité entre tous les Tibétains et de ne pas abandonner face à la lutte pour la liberté du Tibet."

"Gudrup a étudié à l'école Sherab Gatsel Lobling à Dharamsala en Inde, avant de retourner dans son pays natal en 2005 à l'issue de ses études et l'a décrit comme un« écrivain prolifique qui va par le nom de plume "གངས་ཁྲོད་ཀྱི་ན་གཞོན་" (Youth of Realm neige), ". Il s'intéressait de près aux développements politiques concernant la question du Tibet et lisait régulièrement des livres d'histoire du Tibet, "le Tibet express, citant une source de la région comme disant.

(traduction Google)

(1) selon d'autres sources le nombre véritable de Tibétains qui se sont immolés à ce jour est de 60 personnes .

Voir à ce sujet :

http://www.rangzen.net/downloads/Map_TsampaRevolution_20120929_EN_XXL.jpg

A Tibetan Writer Self-immolates in Nagchu: Report


October 4, 2012 6:46 pm

DHARAMSHALA: Reports coming out of Tibet say a Tibetan writer today set himself on fire and dies in Driru county in Nagchu in eastern Tibet. The incident has raised the total number of self-immolations in Tibet to 53, out which 43 have died. 

Gudrup, 43, set himself on fire around 10 AM in Nagchu town and succumbed to his injuries.  Chinese police bundled off Gudrup’s charred dead body from the spot instead of handing it to his family, the report said.

While engulfed in flame, he raised slogans saying “there is no freedom in Tibet, let His Holiness the Dalai Lama return to Tibet.”

Before the fiery protest, he has reportedly left a message on his QQ account, calling for “unity among all Tibetans and not to give up in the face of Tibet’s struggle for freedom.”

“Gudrup studied at Sherab Gatsel Lobling school in Dharamsala in India before returning to his homeland in 2005 upon completion of his studies and described him as a “prolific writer who goes by the pen name “གངས་ཁྲོད་ཀྱི་ན་གཞོན་” (Youth of Snow Realm),”. He takes keen interest in political developments concerning the issue of Tibet and regularly reads Tibet’s history books,” Tibet Express quoted a source from the region as saying.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 11:54
high peak pure earth

Le témoignage du frère aîné de Lama Jigme



Je suis allé au bureau local de la sécurité pour demander un droit de visite pour mon frère cadet, Lama Jigme, j'avais un peu de nourriture pour lui et on m'a finalement donné la permission. La personne responsable de sa garde à vue, un chinois Han, est venu à ma rencontre, étant en réunion, il m'a dit de repasser dans 5 jours. 5 jours plus tard, j'ai pris avec moi un des plats cuisinés préférés de Lama Jigme et suis retourné au Bureau de la Sécurité. Cette fois-ci, ils m'ont laissé voir mon frère. C'était un jour de novembre 2011, ça devait être autour du 4.

3 officiers de police m'ont améné dans un hôtel pour rencontrer Lama Jigme. Une fois rentré dans la pièce, j'ai demandé à mon frère comment il se sentait, il répondit qu'il ne se sentait pas bien. Ensuite, Lama Jigme posa quelques questions aux policiers : Pourquoi m'avez-vous amené ici ? N'était-ce pas juste pour me donner à manger ? Quelles sont vos intentions réelles ? (il les pointe du doigt), etc..

Un officier de police répondit qu'ils l'avait amené ici « juste pour qu'il ait à manger. »

Lama Jigme dit : « Dans ce cas, laissez la nourriture et faites sortir mon frère. »

L'officier de police répondit : « Tu devrais parlé à ton frère. »

Lama Jigme dit : « Je n'ai rien à dire. S'il ne s'agit vraiment que de m'apporter de la nourriture, alors posez la et partez avec mon frère. Mais s'il est venu pour me voir, pourquoi avez-vous besoin de filmer et de prendre des photos de cette réunion familiale ?Hier, j'ai dit que je ne me sentais pas bien, vous avez donc fait venir un médecin. Vous avez filmé et photographié toute la consultation. Mais au final, il ne m'a pas été donné une seule once de traitement.  »

Lama Jigme continua : « Aujourd'hui, mon frère aîné vient me voir et vous me jouez une vieille ruse. Vous voulez
publier vos images et déclarer que Jigme va bien, qu'il est bien traité, et qu'il est même permis à sa famille de lui rendre visite, et je ne veux pas non plus vivre dans un hôtel, si vous pensez que je suis un criminel, envoyez moi devant un juge. Si j'ai réellement commis un crime, dans ce cas, j'accepterai avec bonheur la sentence, fusse-t-elle la peine de mort. Si j'avais le privilège de recevoir la visite de mon frère, même de goûter un délicieux plat cuisiné maison et même de dormir à l'hôtel, alors vous n'auriez pas à vous inquiéter pour moi, cela vous ôterez le fardeau de ma garde à vue. Je ne veux pas rester dans votre hôtel, ne serait-ce une minute de plus. Vous avez déjà tous mes fichiers et mes disques durs. Vous savez ce que j'ai écrit, ce que j'ai lu. Vous connaissez toutes mes déclarations publiques.

« Vous dites que je suis toujours par monts et par vaux et que je rencontre toutes sortes de différentes personnes. Vous avez raison, mais personne n'a jamais dit qu'il était interdit d'aller à Chengdu et Xining et de rencontrer des gens d'expérience, y compris des artistes. J'ai parlé avec eux de l'importance de la promotion du bouddhisme tibétain, de la culture, de la langue et des traditions. Mais le problème est dans le fait que si un chanteur met dans ses paroles des mots relatifs au soleil ( les officiels chinois pensent que le soleil est une référence à Sa Sainteté le Dalaï Lama), à la lune, aux étoiles, à la Montagne Enneigée, au Gangchenpa ( désigne le fils de la montagne enneigé et donc le peuple Tibétain) ou aux mots en lien avec l'unité etc., vous allez l'arrêté immédiatement. Quelles règles dans votre constitution interdit l'usage de ces mots ?
« Vous dites que nous ne sommes pas autorisés à prier pour Sa Sainteté le Dalaï Lama, mais il n'y pas de Tibétains qui n'ont pas foi dans le Dalaï Lama et le Panchen Lama. Si vous trouvez un tibétain qui n'a pas cette foi, il est certainement comme vous, un mouton du CCP (Parti Communiste Chinois, NdT). Ici il y a un policier tibétain, il est responsable d'un bureau. Mais il est juste un sous-serviteur canin du parti. Il est totalement ignorant en matière de religion tibétaine et ne connaît pas la moindre chose sur la culture et langue tibétaine. Pourtant, dans le même temps, il dit que nous sommes tous tibétains, j'ai vraiment besoin de lui demander comment il pourrait m'expliquer ceci.
« Si vous voulez toujours que je parle à mon frère, dans ce cas, je veux demander à mon frère de m'aider à faire appel. » Lama Jigme s'est tourné vers moi et m'a dit : « Va faire appel pour moi... Trouve moi un bon avocat et poursuit ces policiers ! Quand la police de Gansu est venue ici, j'ai déjà très clairement tenu les mêmes propos. Je suis une victime. Mais vous n'avez pas à souffrir des même persécutions (que j'ai eu à subit). »

Ensuite, il s'est retourné vers la police et dit : « Tout patriote et individu ressent et conserve en lui une forme de fierté quant à ses traditions et sa culture, les chinois aussi. Si quelqu'un ne ressent pas de la fierté pour ses traditions et sa culture, cela signifie que cette personne est égarée. Je suis quelqu'un qui révère profondément les traditions tibétaines, je suis donc déterminé de tout mon cœur à les préserver. »

La police m'a dit que je ne n'avais pas le droit de rencontrer des étrangers, je n'en ai donc jamais rencontrer. La police m'a dit que je n'avais pas le droit de rencontrer des écrivains célèbres tels Woeser et Wang Lixiong qu vivent à Pékin, je ne les ai donc jamais rencontrés. J'ai suivi les ordres de la police, je n'ai jamais été en des lieux inscrits sur votre liste me conseillant de ne pas m'y rendre, je n'ai jamais rencontré quelqu'un que vous ne vous vouliez pas que je renconre. Pourquoi dépensez-vous autant d'argent pour ma gouverne ? Pourquoi dépensez-vous autant d'argent pour me faire vivre dans un hôtel avec 4 ou 5 personnes pour me surveiller 24h/24, 7 jours/7 ? Pourquoi gaspillez-vous cette somme pour moi ? Ne me dîtes pas que cela est considéré comme un comportement juste par le gouvernement du CCP ? »
Me tenant à proximité et écoutant les paroles de mon frère cadet, j'ai senti les larmes montées mais elles ne sont pas sorties. Chaque fois que je me rendais au Bureau de la Sécurité, j'ai fait part de mon opinion et ai demandé à la police quels crimes avaient commis mon frère. Ils ne m'ont jamais donné de réponse explicite. Mon frère est innocent, J'ai dit à la police de le libérer sur le champ, j'ai dit que mènerait ce cas au niveau du comté, de la préfecture, de la province, tout à fait, même à l'attention du gouvernement central. On ne peut pas garder une personne en prison sans raison pendant plus de 70 jours. Mon frère a déjà été arrêté 4 fois. Chaque fois, il est disparu sans un mot, sans laisser une trace pour finalement être relâché sans qu'aucune charge ne lui soit incombée.

Lors de notre rencontre, Lama Jigme a exprimé ses vues très clairement. Cela a mis les officiers de police en colère, ils m'ont dit de reprendre mon cadeau culinaire et une petite escorte m'a conduit hors de l'hôtel.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 20:55

Tibet-Info.net

mercredi 26 septembre 2012 par Rédaction

432 Tibétains venus de 26 pays à travers le monde se réunissent cette semaine à Dharamsala pour une assemblée extra-ordinaire.
Une assemblée comme celle-ci avait été mise en place juste après les évènements et le soulèvement de 2008. [1]

JPEG - 45.6 ko
Assemblee Generale au sein de l’auditorium du TCV.
© Tibet-info.net, Carole

Organisée par le Kashag [2] et le Parlement tibétain en exil et en accord avec la loi numéro 59 de la Charte des Tibétains en exil [3], les représentants de la communauté tibétaine en exil vont devoir réfléchir à une nouvelle stratégie à adopter face à la situation critique du Tibet aujourd’hui.

Une situation d’urgence
La tenue d’une telle assemblée répond à la situation d’urgence dans le pays. Dans son discours d’ouverture, Penpa Tsering, porte-parole du Parlement tibétain en exil tient à préciser la raison d’une telle réunion : “la question est de savoir comment et de quelle manière nous, peuple tibétain vivant en exil, pouvons répondre a la situation tragique au Tibet aujourd’hui.

Pendant 4 jours, les discussions vont tourner autour des actions à mener au niveau national et international afin de répondre à l’escalade de la violence et de la répression qui sévit au Tibet.

Selon Penpa Tsering, le porte-parole du Parlement tibétain "La situation est devenue si insupportable que d’après ce que nous savons jusqu’à maintenant, 51 immolations ont eu lieu dans le pays, 41 personnes en sont mortes. D’autres personnes ont été tuées ou sont portées disparues.” [4]
Il ajoute "qu’un état de loi martiale inavoué est toujours à l’œuvre au Tibet", reprochant au gouvernement chinois "d’induire en erreur le peuple chinois et la communauté internationale, camouflant ainsi la situation tragique au Tibet.
En faisant cela, le Tibet ressemble maintenant à une prison, refusant l’accès aux journalistes indépendants, aux organisations gouvernementales et non gouvernementales cherchant à enquêter sur la réelle situation dans le pays.”

JPEG - 42.6 ko
Lobsang Sangay, Penpa Tsering et le Deputy speaker Tenphel.
© Tibet-info.net, Carole

Le Premier Ministre Lobsang Sangay s’est ensuite exprimé en public, réitérant sa position sur de possibles échanges politiques avec le gouvernement chinois, se disant préparé à discuter “n’importe quand, n’importe où”.
Insistant sur le fait que “l’actuelle génération affronte une épreuve qui pourrait voir le Tibet disparaitre de la surface de la terre”, il prévient : “nous devons organiser plus de campagnes en faveur des Tibétains au Tibet.”

Un programme chargé
Les représentants de la communauté tibétaine en exil vont être divisés en 10 groupes, et vont travailler pendant 3 jours (mardi 25 au jeudi 27 sept.) sur des propositions d’actions à mener au niveau international d’abord, puis en Inde et en Asie du sud-est. Les propositions seront ensuite réunies puis étudiées et enfin présentées aux délégués.
La dernière journée va débuter par des prières à l’adresse de Sa Sainteté le Dalaï Lama. Dans l’après-midi, une session plénière de cette 2nde Assemblée va adopter le rapport final et les recommandations résultants des 4 jours de travail.

Source : Carole, correspondant Tibet-info, Auditorium du TCV - Dharamsala, Inde. 26 septembre 2012.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[1] Voir l’article "Réunion d’exilés tibétains à Dharamsala sur l’avenir de la cause tibétaine", du 15/11/2008.

[2] Le Kashag (le cabinet) est le corps exécutif supérieur de l’Administration centrale du Tibet. Voir l’article "Exécutif"

[3] La Charte des Tibétains en exil est la loi suprême qui gouverne les fonctions de l’Administration Centrale Tibétaine, équivalente à la Constitution.

[4] Voir l’article et la carte récapitulative des immolations.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo