L’Administration Centrale Tibétaine plaide pour que soit évitée la destruction du Barkhor et qu’il soit protégé.
Vendredi 17 mai 2013, par Communauté Tibétaine // Actualités

Publié le 16 Mai 2013-

Nous sommes profondément concernés par le bruit qui court autour de la réhabilitation du Barkhor ainsi que de la vieille ville tibétaine de la capitale Lhassa.

Apparemment , pour ce projet , la Chine aurait investi 196 millions de dollars afin de rehausser les infrastructures de la vieille ville de Lhassa .

Dans tous les cas et selon les récents rapports , tout confirme que le projet actuel est de transformer le quartier du Jokhang et du Barkhor, qui sont tous les deux des lieux de haute spiritualité et qui font partie de l’héritage tibétain depuis plus d’un millier d’années ,en un simple lieu touristique.

Craignant que l’inévitable ne se produise sous le régime chinois, l’Administration Centrale Tibétaine a déjà à plusieurs reprises dans le passé demandé avec l’Unesco et d’autres organisations que le quartier du Jokhang et du Barkhor soient inscrits au patrimoine mondial de l’humanité.

Nous exhortons le pouvoir chinois à arrêter la destruction d’un des derniers vestiges du Centre spirituel culturel et social du Tibet .

version anglaise : http://tibet.net/2013/05/16/13020/