Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 18:22

 

1452494_10153554367445103_879769079_n.jpg

Konchok Tseten, 30 ans, s'est immolé mardi 3 décembre 2013 à Meruma, dans le comté de Ngaba, Amdo, Tibet, a annoncé un ancien prisonnier politique vivant maintenant à Dharamsala.
Konchok Tseten lançait des slogans demandant le retour du Dalaï Lama au Tibet et que les Tibétains du Tibet et de l'exil puissent être réunis.
"Long live Gyalwa Tenzin Gyatso, lets unite our brothers here and those in exile" a t-il crié avant de s'effondrer quelques mètres plus loin.
Une patrouille de la police chinoise l'a immédiatement entouré ne permettant pas aux Tibétains locaux de l'emmener.
La police a finalement emmené Kunchok Tseten après quelques affrontements avec la police. L'épouse de Tséten, Namnang, 28 ans, et quelques-uns de ses proches ont été arrêtés. Quelques spectateurs impliqués dans les heurts avec la police ont également été arrêtés.
Tous les commerces de la ville ont été contraints de fermés aujourd'hui donnant une allure de ville déserte à Meruma.
Le frère de Konchok Tseten prévoyait ce geste, rappelant les mots qu'il avait entendu de sa bouche l'été dernier : "Je ne peux pas tolérer les atrocités commises par le gouvernement chinois sur nous, Tibétains, et avec toutes ces auto immolations par des frères et soeurs tibétains jusqu'à présent, un jour je me sacrifierai moi-même par le feu".
Tseten vit avec sa femme et ses deux enfants, Chakdor Kyab, 4 ans, et Paltsel Kyab, 3 ans.
Nous ne savons pas actuellement où Tseten a été emmené, ni s'il est encore vivant.
Konchok Tseten devient le 124 ème Tibétain à s'immoler par le feu pour la liberté au TIbet depuis Tapey, un moine du monastère de Kirti à Ngaba qui 
s'est immolé en février 2009.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Immolations
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 14:43

Aujourd'hui 11 novembre 2013, aux alentours de 5:40 PM, un jeune moine Tibétain du monastère de Arkyong , Tsering Gyal , âgé de 20 ans, s'est immolé par le feu.


 Tsering Gyal, moine du monastère de Akyong, région Golok en Amdo, s'est immolé pour protester contre le gouvernement chinois et sa politique extrémiste.
En proie aux flammes, Tsering Gyal s'est effondré après avoir fait quelques mètres.
Le police, arri
vée sur les lieux, a éteint le feu et a emmené Tsering Gyal à l’hôpital où il est maintenu sous étroite surveillance policière.
Il est le 122 ème Tibétain à s'immoler par le feu au Tibet depuis 2009.


Photo
Ce qu'à écrit ce jeune moine avant de s'immoler
994988_204673416383006_1731739549_n.jpg
*Tserin Gyal said, “Today, I burned myself for the re-union of Tibetans. My only hope is the unity among Tibetans and the preservation of the Tibetan language and tradition. If we do that, all the Tibetans will be re-united.”

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Immolations
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 10:36

RAPPEL

 

butcine2013-2

Pour la 3ème année consécutive, notre association vous propose une semaine cinématographique ayant trait au Tibet et aux pays de l'Himalaya du 8 novembre au 18 novembre.

Cette année elle sera axée essentiellement sur le Tibet

Vous trouverez  le programme ci-dessous :

 

 

Semaine Cinématographique

  “IMAG’IN TIBET – CHRONIQUES HIMALAYENNES”

  3éme édition

  Du Vendredi 8 novembre au lundi 18 Novembre 2013

Vendredi 8 Novembre 20h30

L’Argentière–La-Bessée

Foyer Culturel (Entrée gratuite)

CE QU’IL RESTE DE NOUS

Canada 2004 VF 76mn

De  François Prévost et Hervé Latulippe

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet 

Ce qu'il reste de nous

  Toujours considéré par la Chine comme une menace à la sécurité nationale, le dalaï-lama n'avait jamais remis les pieds à Lhassa. Il y avait donc 50 ans qu'il n'avait pu franchir librement les montagnes qui le séparent de son pays. Il y avait 50 ans qu'il ne s'était pas adressé aux Tibétains de l'intérieur. Un simple écran portatif a conjuré le sort.

Kalsang Dolma, une jeune Tibétaine réfugiée au Québec franchit l’Himalaya. Par delà les frontière de la plus vaste prison du monde, elle porte un message filmé du Dalaï Lama chef spirituel (et politique encore au moment du film) des Tibétains. Les familles se rassemblent autour du petit écran et, pour l’une des premières fois en 50 ans, la parole de ce peuple sous l’emprise de la douleur traverse le silence et parvient jusqu’à nous.

Ce film-choc a été tourné à l'insu des autorités chinoises, à l'aide de petites caméras numériques, lors d'une dizaine d'incursions clandestines sur le territoire du Tibet entre 1996 et 2004 et a reçu de nombreux prix

2004 Prix du public du Atlantic Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2004 Prix canadien du Atlantic Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2004 Prix de la découverte de Hollywood pour le meilleur documentaire au Hollywood Film Festival

2004 Prix du film canadien le plus populaire du Vancouver International Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2005 Prix du Meilleur film du Telluride Mountainfilm Festival

2005 Prix Jutra du Meilleur documentaire à François Prévost et Hugo Latulippe]


Sur place : Stand d’artisanat tibétain …et quelques saveurs tibétaines


Mardi 12 Novembre 21h00

Briançon

Eden Studio (Entrée 6€)

TIBET : AU-DELA DE LA PEUR (TIBET BEYOND FEAR)

USA 2008  VO Sous-titrée Français 54mn

Michael Perlman

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet

VISUEL TIBET AU DELA DE LA PEUR (1) Le film est déconseillé aux enfants

   Avec une introduction par Richard Gere, ce documentaire a été traduit en 12 langues et diffusé de par le monde. Il a aussi été intégré à des cursus universitaires aux Etats-Unis

"TIBET : Au-delà de la peur" retrace le parcours de Ngawang, une nonne bouddhiste, et Bagdro, un moine bouddhiste qui à 13 et 20 ans, ont manifesté contre la répression chinoise au Tibet. A la suite d’une répression militaire brutale, ils ont été arrêtés et ont subi de terribles tortures jusqu’à ce qu’un mouvement international arrive à les faire libérer. Le film souligne combien, inspirés par les enseignements du Dalai-Lama, Badgro et Ngawang ont trouvé leur voie au-delà de la peur, et même ont pardonné à leurs anciens bourreaux.

Ce film a été primé
"Meilleur documentaire de télévision" par Amnesty International . Acclamé par The New York Time comme étant “émouvant, captivant, passionnant”.

Screen-Shot-2013-06-11-at-2.06.56-PM2-1024x240

 

Jeudi 14 Novembre 21h00

Briançon

MJC  Grande Salle 1er étage  (Tarif 5€)

TIBET, LES ENJEUX D’UN CONFLIT (Kamp im Tibet)

Allemagne 2012 VF  52min/ARTE

De Shin Ming et Thomas Weidenbach

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.tibet  043956-000 kampftibet 04

  Au nom de sa politique économique, le gouvernement chinois n'hésite pas à exercer avec violence sa domination sur le peuple et les territoires tibétains. Des pratiques de plus en plus critiquées en Chine, malgré la peur des représailles.

Contrairement à ce qu'affirment les autorités chinoises, les motivations qui ont conduit Mao Zedong à envahir le Tibet en 1950, et qui sous-tendent aujourd’hui encore la politique du Parti communiste dans la région, ne sont pas religieuses ou culturelles mais bien d'ordre économique. Plus que jamais, le gouvernement chinois veut contrôler les richesses naturelles qu’offre le "Toit du monde". Le plus gros enjeu concerne une ressource des plus précieuses : l’eau. Ils construisent  des barrages, centrales et autres ouvrages hydrauliques sur les fleuves du Tibet. Ces projets démesurés en zone de haute montagne présentent des dangers considérables. Pour les mener à terme, les autorités chinoises misent donc sur la propagande, mais aussi sur la violence : les manifestations de 2008, qui ont réuni des milliers de Tibétains dans les rues, ont été réprimées dans le sang.

Ce documentaire édifiant donne la parole à des Chinois qui osent braver le gouvernement en dénonçant la persécution des moines, les arrestations et les emprisonnements arbitraires : l’écrivain Wang Lixiong, dont les œuvres sont interdites dans son pays, lutte pour rétablir la vérité auprès de ses concitoyens, tout comme Liao Yiwu, exilé à Berlin après avoir connu l’enfer des prisons chinoises.

 

Lundi 18 Novembre 21h00

Briançon

MJC  Grande Salle 1er étage  (Tarif 5€)

ANGRY MONK, réflexions sur le Tibet

Suisse 2005 VF 1h37mn

De Luc Schedler

 

 

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet  am poster A5 rgb

 

Nous sommes à Shangrila, mystérieux toit du monde, siège de moines illuminés-une personne, une seule y trouve beaucoup à redire : Gendun Choephel, moine mutin , qui quitte les ordres en 1934 à la recherche de nouvelles aventures. Un esprit libre et cultivé, précurseur de son temps, devenu modèle et espoir de toute une génération pour un Tibet libre. Un rebelle et ardent critique de l’establishment qui donna du fil à retordre et échauffa les esprits des autorités tibétaines.

Ce road movie nous raconte l’histoire d’un homme qui partit  à la recherche de ce qui pourrait faire sortir le Tibet ancestral de sa torpeur. Un rebelle  curieux de tout ce qui est nouveau, un étranger dans son pays et sans patrie à l’étranger-un nomade entre deux mondes.

 

Stand d’artisanat sur toutes les séances.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 10:26

FRANCE TIBET

Sur une actualité diffusée à Genève où la Chine est en audition auprès de l'ONU sur des questions de Droits de l'Homme, durant laquelle la Chine maintient qu'elle apporte prospérité et progrès au Tibet.

 

La RTS a envoyé un journaliste.


Rappelons que les journalistes sont interdits de visa au Tibet depuis 3 ans !

 

Nous espérons que ce reportage pourra être diffusé en France à une heure de grande écoute. Il le mérite.

En attendant, pour regarder le reportage, cliquez ici :

http://www.tibet.fr/site/evenements.php?itemid=21913

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 23:55

20131015-cosey.jpg

C’est dans un marché du Sud de l’Inde que Jonathan reconnaît un mainate du nom de Garuda. Après avoir acheté l’oiseau qui parle, Jon décide de retrouver la jeune indienne, propriétaire de Garuda : April, rencontrée 20 ans plus tôt. Jon n’a pas oublié le caractère extrême d’April, sa fascination pour Kâli, la déesse du temps et de la mort, et son mépris absolu de toute peur. April est à la recherche des documents qui lui permettraient de faire condamner le Tigre Rouge, l’assassin de ses parents. Une quête dangereuse… Mais elle pourra compter sur l’aide de son ami d’enfance.

 

  • Date de parution : 06/09/13
  • Editeur : Lombard
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 23:49

 

jade-221x300

 

 

Jade nous transporte dans un Tibet mystérieux et spirituel, en proie à la violence depuis l’invasion toute récente de l’armée populaire de Chine.

Dans les années 1950, Harry, un jeune anglais intrépide et cynique part à la recherche de la mystérieuse Jade, une prêtresse tibétaine réputée pour sa puissance. Ses pas le conduisent dans les montagnes inhospitalières du Tibet, exactement où son père avait disparu des années auparavant. Il est aidé dans sa quête, bon an mal an, par Pema, un Tibétain connaissant le secret de Jade. Pour compliquer la situation, l’armée chinoise est également à la recherche de Jade, mais pour d’autres raisons. Commence alors une course effrénée et sanglante entre les protagonistes et l’armée populaire de Chine.

Sous sa magnifique couverture, Jade est un récit haletant et dur, plein de préjugés. La relation entre l’occidental et son guide sont des plus houleuses tant le fossé entre les deux cultures est grand. Pourtant, à force de discussions et de disputes, ils vont au-delà de ces différences, et une sorte de lien commence à se créer entre les deux jeunes hommes. Le chemin est fait de peines et de désillusions, mais également d’apprentissage et de compréhension.

Jade est un récit haletant et intense bien que peu disert, servi par un graphisme un peu rugueux et vif, mais impressionnant d’évocation et d’expressivité. Les dernières pages de notes offrent des clés de compréhension. La présence de ce titre mature dans la catalogue jeunesse Tchô peut surprendre dans un premier temps. Le jeune auteur, Ulysse Malassagne signe ici une œuvre très réussie.

Page sur le site de l’éditeur

 

telecharger le pdf

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 21:13

 

butcine2013-2

 

Pour la 3éme année consécutive, notre association vous propose une semaine cinématographique ayant trait au Tibet et aux pays de l'Himalaya du 8 novembre au 18 novembre.

Cette année elle sera axée essentiellement sur le Tibet

Vous trouverez  le programme ci-dessous :

 

Semaine Cinématographique

  “IMAG’IN TIBET – CHRONIQUES HIMALAYENNES”

  3éme édition

  Du Vendredi 8 novembre au lundi 18 Novembre 2013

Vendredi 8 Novembre 20h30

L’Argentière–La-Bessée

Foyer Culturel (Entrée gratuite)

CE QU’IL RESTE DE NOUS

Canada 2004 VF 76mn

De  François Prévost et Hervé Latulippe

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet 

Ce qu'il reste de nous

  Toujours considéré par la Chine comme une menace à la sécurité nationale, le dalaï-lama n'avait jamais remis les pieds à Lhassa. Il y avait donc 50 ans qu'il n'avait pu franchir librement les montagnes qui le séparent de son pays. Il y avait 50 ans qu'il ne s'était pas adressé aux Tibétains de l'intérieur. Un simple écran portatif a conjuré le sort.

Kalsang Dolma, une jeune Tibétaine réfugiée au Québec franchit l’Himalaya. Par delà les frontière de la plus vaste prison du monde, elle porte un message filmé du Dalaï Lama chef spirituel (et politique encore au moment du film) des Tibétains. Les familles se rassemblent autour du petit écran et, pour l’une des premières fois en 50 ans, la parole de ce peuple sous l’emprise de la douleur traverse le silence et parvient jusqu’à nous.

Ce film-choc a été tourné à l'insu des autorités chinoises, à l'aide de petites caméras numériques, lors d'une dizaine d'incursions clandestines sur le territoire du Tibet entre 1996 et 2004 et a reçu de nombreux prix

2004 Prix du public du Atlantic Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2004 Prix canadien du Atlantic Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2004 Prix de la découverte de Hollywood pour le meilleur documentaire au Hollywood Film Festival

2004 Prix du film canadien le plus populaire du Vancouver International Film Festival à François Prévost et Hugo Latulippe

2005 Prix du Meilleur film du Telluride Mountainfilm Festival

2005 Prix Jutra du Meilleur documentaire à François Prévost et Hugo Latulippe]


Sur place : Stand d’artisanat tibétain …et quelques saveurs tibétaines


Mardi 12 Novembre 21h00

Briançon

Eden Studio (Entrée 6€)

TIBET : AU-DELA DE LA PEUR (TIBET BEYOND FEAR)

USA 2008  VO Sous-titrée Français 54mn

Michael Perlman

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet

VISUEL TIBET AU DELA DE LA PEUR (1) Le film est déconseillé aux enfants

   Avec une introduction par Richard Gere, ce documentaire a été traduit en 12 langues et diffusé de par le monde. Il a aussi été intégré à des cursus universitaires aux Etats-Unis

"TIBET : Au-delà de la peur" retrace le parcours de Ngawang, une nonne bouddhiste, et Bagdro, un moine bouddhiste qui à 13 et 20 ans, ont manifesté contre la répression chinoise au Tibet. A la suite d’une répression militaire brutale, ils ont été arrêtés et ont subi de terribles tortures jusqu’à ce qu’un mouvement international arrive à les faire libérer. Le film souligne combien, inspirés par les enseignements du Dalai-Lama, Badgro et Ngawang ont trouvé leur voie au-delà de la peur, et même ont pardonné à leurs anciens bourreaux.

Ce film a été primé
"Meilleur documentaire de télévision" par Amnesty International . Acclamé par The New York Time comme étant “émouvant, captivant, passionnant”.

Screen-Shot-2013-06-11-at-2.06.56-PM2-1024x240

 

Jeudi 14 Novembre 21h00

Briançon

MJC  Grande Salle 1er étage  (Tarif 5€)

TIBET, LES ENJEUX D’UN CONFLIT (Kamp im Tibet)

Allemagne 2012 VF  52min/ARTE

De Shin Ming et Thomas Weidenbach

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.tibet  043956-000 kampftibet 04

  Au nom de sa politique économique, le gouvernement chinois n'hésite pas à exercer avec violence sa domination sur le peuple et les territoires tibétains. Des pratiques de plus en plus critiquées en Chine, malgré la peur des représailles.

Contrairement à ce qu'affirment les autorités chinoises, les motivations qui ont conduit Mao Zedong à envahir le Tibet en 1950, et qui sous-tendent aujourd’hui encore la politique du Parti communiste dans la région, ne sont pas religieuses ou culturelles mais bien d'ordre économique. Plus que jamais, le gouvernement chinois veut contrôler les richesses naturelles qu’offre le "Toit du monde". Le plus gros enjeu concerne une ressource des plus précieuses : l’eau. Ils construisent  des barrages, centrales et autres ouvrages hydrauliques sur les fleuves du Tibet. Ces projets démesurés en zone de haute montagne présentent des dangers considérables. Pour les mener à terme, les autorités chinoises misent donc sur la propagande, mais aussi sur la violence : les manifestations de 2008, qui ont réuni des milliers de Tibétains dans les rues, ont été réprimées dans le sang.

Ce documentaire édifiant donne la parole à des Chinois qui osent braver le gouvernement en dénonçant la persécution des moines, les arrestations et les emprisonnements arbitraires : l’écrivain Wang Lixiong, dont les œuvres sont interdites dans son pays, lutte pour rétablir la vérité auprès de ses concitoyens, tout comme Liao Yiwu, exilé à Berlin après avoir connu l’enfer des prisons chinoises.

 

Lundi 18 Novembre 21h00

Briançon

MJC  Grande Salle 1er étage  (Tarif 5€)

ANGRY MONK, réflexions sur le Tibet

Suisse 2005 VF 1h37mn

De Luc Schedler

 

 

projection suivie d'un débat avec l'association briançon05-Urgence.Tibet  am poster A5 rgb

 

Nous sommes à Shangrila, mystérieux toit du monde, siège de moines illuminés-une personne, une seule y trouve beaucoup à redire : Gendun Choephel, moine mutin , qui quitte les ordres en 1934 à la recherche de nouvelles aventures. Un esprit libre et cultivé, précurseur de son temps, devenu modèle et espoir de toute une génération pour un Tibet libre. Un rebelle et ardent critique de l’establishment qui donna du fil à retordre et échauffa les esprits des autorités tibétaines.

Ce road movie nous raconte l’histoire d’un homme qui partit  à la recherche de ce qui pourrait faire sortir le Tibet ancestral de sa torpeur. Un rebelle  curieux de tout ce qui est nouveau, un étranger dans son pays et sans patrie à l’étranger-un nomade entre deux mondes.

 

Stand d’artisanat sur toutes les séances.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:56

1379649_10151587767996706_842758193_n.jpg

 

2013-10-28-Woeser-Immolations-au-Tibet-3.jpg

 

 

2013-10-28-Woeser-Immolations-au-Tibet-4.jpg

 

Lire l'article :

 

http://www.indigene-editions.fr/actualites/lhassa-comme-un-ghetto-au-temps-des-nazis.html

 

L’Auteur : Née en 1966 à Lhassa, Tsering Woeser, poétesse tibétaine, vit aujourd’hui à Pékin sous haute surveillance. Elle a reçu en 2013 le Prix international des femmes de courage du Département d’État américain. Elle est l’auteure, entre autres, de Mémoire interdite,Témoignages sur la Révolution culturelle au Tibet, publié en France par Bleu de Chine, Gallimard, 2010.
La couverture : elle est l’œuvre de l’artiste chinois Ai Weiwei qui a voulu que les noms des immolés tibétains
figurant sur la couverture soient vernis et estampés au fer chaud de manière à se révéler sous l’effet de la lumière. Ils sont ainsi, symboliquement dans ce livre, présents et absents, comme ils le sont dans les consciences de tous ceux que cette tragédie affecte. Né en 1957 à Pékin, Ai Weiwei, lui aussi en liberté conditionnelle, est un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise. Sculpteur, photographe, architecte, performer, blogueur, il a été en 2008 l’un des 303 premiers signataires de la Charte 08 destinée à promouvoir la réforme politique en Chine, et pour laquelle le prix Nobel Liu Xiaobo est emprisonné depuis 2009.
Immolations au Tibet La Honte du Monde, par Tsering Woeser, en librairie le 17 octobre 2013, 48 pp, 5€

 

08jd

Via les Editions Indigène

Tsering Woeser parle de son livre

Nous publions ici un article de Tsering Woeser, traduit par Dekyid, dans lequel elle explique pourquoi elle a écrit ce livre et son espoir de briser le silence.

« Les éditions Indigène ont publié le 17 octobre mon nouveau livre sur les immolations par le feu de 126 Tibétains.

C’est mon deuxième ouvrage publié en français. Le premier Mémoire interdite, Témoignages sur la Révolution culturelle au Tibet est paru chez Gallimard en 2010.

Mais il y a une différence entre les deux livres : Immolations au Tibet : La honte du monde a été écrit spécialement à la demande des éditions Indigène, ce qui signifie que son premier lecteur est français et j’en éprouve une émotion particulière.

J’ai commencé à écrire ce livre en avril et bien qu’il compte à peine 48 pages, j’y ai consacré deux mois intenses. Je ne connaissais pas auparavant les éditions Indigène, mais grâce aux liens qui nous unissent, j’ai lu Indignez-vous ! livre tout empreint d’un courage et d’une force qui m’ont stimulée.

Les éditions Indigène s’inquiètent des immolations des Tibétains, et en particulier du silence de tous alors qu’un si grand nombre de Tibétains perdent leur vie dans les flammes, aussi espèrent-elles grâce à ce livre alerter le monde. Cependant, il n’est pas facile de se faire entendre, on n’y peut rien : 126 Tibétains ont fait l’offrande de leur précieuse vie dans les flammes pour protester, mais quelques soient les langues dans lesquelles il en a été fait le récit et la critique, le résultat a été bien maigre.

En réalité, pendant que j’écrivais ce livre, pendant qu’il était à l’impression, des Tibétains brûlaient encore leur corps pour exprimer leur inflexible opposition, c’est pourquoi je n’ai tenu compte que de 125 immolations dans mon rapport. Je peux donc ici compléter ce cruel constat : suite aux protestations de 2008 qui ont eu lieu sur l’ensemble du haut plateau tibétain et à la féroce répression du gouvernement chinois, un Tibétain s’est immolé en 2009, quatorze Tibétains se sont immolés en 2011, quatre-vingt-six en 2012, et vingt-cinq en 2013.

Dans l’édition française de ce petit livre, je m’efforce de donner une explication à ces immolations successives, j’en donne une analyse poussée et je fais sans détour le procès des responsabilités. Naturellement, mes critiques pointent l’injustice des autorités communistes et les compromissions iniques du reste du monde.

 

Je rapporte la position du grand artiste et de l’admirable défenseur des Droits de l’Homme qu’est Ai Weiwei : « Le Tibet fait subir un interrogatoire extrêmement sévère à la Chine, aux droits humains de la communauté internationale et aux normes de la justice. Personne ne peut y échapper ni ne peut l’esquiver.

Actuellement, le déshonneur et la honte frappent tout le monde. » Les éditions Indigène ont souhaité qu’Ai Weiwei fasse la maquette de la couverture de ce petit livre.

Voici ce qu’il m’a répondu lorsque je lui en ai fait la demande : « J’accepte pour les Tibétains de travailler pour ton livre. La signification des immolations, que ce soit d’un point de vue philosophique ou religieux, dépasse toute tentative d’explication ou de discours existants. On considère généralement que les motifs politiques en sont directement la cause… je veux encore essayer… même si je suis conscient qu’il y a de quoi être désespéré. »

La couverture conçue par Ai Weiwei est émouvante : le nom de chacun des immolés y est inscrit en tibétain et, au milieu, figurent de puissantes flammes empreintes de la beauté du don et d’une souffrance tragique. Sa blancheur a la pureté des khata tibétaines, en offrande à tous les immolés. Merci Ai Weiwei ! »

Par Tsering Woeser

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:52

Il est en prison depuis 6 ans ....

 

 

1390489_10202373686243090_1100228708_n.jpg

 

 

 

 

Today is Dhondup Wangchen's Birthday. He turns 39.


Dhondup Wangchen is a Tibetan filmmaker and activist who has been detained by Chinese authorities since March 2008 on charges related to a 25-minute documentary titled “Leaving Fear Behind”. The film is based on 35 hours of footage and 108 interviews that Wangchen conducted over five months. The footage includes candid conversations conducted in the Amdo region (located principally in today’s Qinghai province) with Tibetans who expressed views on a range of issues, from the Dalai Lama and the 2008 Beijing Olympics to the human rights situation in Tibetan areas.

Send him a Birthday Card today: http://filmingfortibet.org/birthday-card


 
 
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 12:08

Tibet-info.net

dimanche 28 juillet 2013 par Rédaction , Monique Dorizon

Les autorités chinoises du Comté de Gepasumdo [1] ont interdit un grand rassemblement religieux et ordonné aux participants de se disperser.

La cérémonie religieuse de Kalachakra [2] devait avoir eu lieu dans le comté de Gepasumdo. Elle a été suivie par plusieurs milliers de moines tibétains et de laïcs.
Elle a été menée par un lama âgé respecté, Lobsang Choekyi Nyima Rinpoché du monastère de Dragkar, ayant passé plusieurs années en prison pendant la Révolution culturelle en Chine.

L’an dernier, des habitants tibétains du comté de Gepasumdo avaient demandé l’autorisation officielle pour cet événement, mais cela leur avait été refusé.
"Ils ont demandé cette année encore, mais n’ont reçu aucune décision claire en réponse, et malgré tout ont avancé, faisant des plans pour l’événement, en espérant qu’ils seraient autorisés à y procéder", rapporte une source locale, parlant sous condition d’anonymat.
"La cérémonie de Kalachakra dans le comté de Gepasumdo a commencé le 17 juillet quand plusieurs milliers de moines et de laïcs pratiquants tantriques et autres fidèles ont assisté aux rituels préliminaires", dit la source.
"Après ces préparatifs, les autorités préfectorales de Tsolho [3] ont ordonné l’annulation de l’événement dans son intégralité. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, le Rinpoché a été contraint d’accepter une version plus courte de l’enseignement, suivie d’une bénédiction de longue vie".

Les fidèles ont dépensé plusieurs centaines de milliers de yuans pour les préparatifs de l’événement, mais ont été informés par la police de quitter les lieux le 20 juillet, trois jours après le début de la cérémonie, selon la même source.

Par ailleurs, l’organisation "International Campaign for Tibet" (ICT) basée à Washington, a confirmé l’annulation de l’événement, ajoutant que les moines de cinq monastères de la région avaient été impliqués en tant que participants.
"Certains bouddhistes chinois sont également venus dans la région pour ces enseignements qui ont été dirigés par un lama âgé respecté", a déclaré ICT.
"La cérémonie a été arrêtée par les autorités locales après trois jours".
Selon ICT, le premier jour, un grand nombre de troupes chinoises ont été déployées dans le comté de Gepasumdo.

Une deuxième source locale a rapporté toutefois que les organisateurs de la cérémonie avaient reçu la permission de tenir l’événement depuis le début, mais seulement dans sa forme courte.
"L’année dernière, lorsque les organisateurs ont demandé la permission, elle a été refusée", rapporte un moine d’un monastère de la région.
"Ils ont refusé de nouveau en juin", dit ce moine, parlant sous condition d’anonymat.
"Mais quand ils ont demandé à nouveau en juillet, ils se sont vu refuser l’autorisation de procéder à un enseignement de Kalachakra dans sa totalité, mais ont été autorisés à donner une version plus courte de l’enseignement et une cérémonie de longue vie".
"Alors le Rinpoché a donné trois jours de courts enseignements, les 17, 18 et 19 juillet, puis est reparti pour son monastère le 20 juillet", a-t-il dit.
Suite à l’annulation, la préparation du mandala de sable de Kalachakra a également été abandonnée.

Sources : Radio Free Asia, 24 juillet 2013 et Phayul, 25 juillet 2013.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------link

[1] Gepasumdo (གད་པ་སུམ་མདོ་ en tibétain, Tongdé ou 同德 en chinois) est un district administratif de la "Préfecture Autonome Tibétaine de Hainan" (Hainan étant le nom chinois de la ville tibétaine de Tsolho), dans l’Amdo tibétain, actuelle province du Qinghai. Localiser Gepasumdo (Tongdé) sur cette carte.

[2] Le Dalaï Lama a également mené cette cérémonie - un rituel bouddhiste complexe, comprenant bénédictions officielles, initiations, et indications pour la méditation approfondie - plus de 30 fois en dehors du Tibet.

[3] La "Préfecture Autonome Tibétaine de Tsolho" (Hainan ou 海南藏族自治州 en chinois) est une division administrative située dans la région tibétaine de l’Amdo, près du lac Kokonor (nom mongol de ce lac, connu par les Tibétains sous le nom de Tso Ngonpo), dans l’actuelle province chinoise du Qinghai.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo