Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:40

URGENT

 
Dhondup Wangchen, le cinéaste condamné à 6 ans de prison, a été transféré dans un camp de travail. Cette nouvelle est intervenue alors que la secrétaire d'Etat des USA part pour la Chine. S'il vous plait, agissez maintenant afin de demander à Hillary Clinton de faire pression sur la Chine pour qu'elle libère Dhondup Wangchen !


ACTION URGENTE


http://org2.democracyinact ion.org/o/5380/p/dia/actio n/public/?action_KEY=3128

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Urgent
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:31

Elle a une voix puissante, « une voix extraordinaire, qui peut monter très haut, avec un vibrato particulier », raconte Ursula Gauthier, une journaliste française qui l’a interviewée. Une voix typique, paraît-il, des hauts plateaux de l’Amdo, cette région du nord-est tibétain aujourd’hui intégrée à la province chinoise du Qinghai. Jamyangkyi, 42 ans, chante l’amour, la nature, le destin. En chinois et en tibétain. Sur les ondes chinoises et sur Internet (1). Troisième fille d’une famille rurale modeste, elle aurait pu ne jamais aller à l’école, comme ses soeurs. Pourtant, elle a réussi à faire des études et est devenue, un peu par hasard, présentatrice à la télé, sur la chaîne d’Etat Qinghai TV. Elle aime aussi écrire des poèmes et a publié des essais dans lesquels elle parle de la condition de la femme au Tibet. Mais Jamyangkyi ne s’exprime plus. Elle a disparu. Le 1er avril dernier, des témoins l’ont vue sortir de son lieu de travail encadrée par deux hommes en civil. Ils disent aussi que la police chinoise a fouillé son bureau. Et, depuis le 7 avril, son mari, ses filles, ses amis et ses collègues n’ont aucune
nouvelle.

Personne ne sait où elle est détenue, ni pour quel motif.
Pourquoi elle ? Les intellectuels arrêtés sont souvent moins médiatiques. Or, Jamyangkyi est une star de la chanson populaire, une intellectuelle en vue. Ce n’est pas « une enragée du patriotisme tibétain », explique Ursula Gauthier. C’est une femme « moderne », qui n’est pas « du genre à cacher des photos du dalaï-lama sous son lit ». Une femme « à l’esprit libre, mais qui n’a jamais eu de problème avec la police par le passé », ajoute Laetitia Luzi, chef d’une mission humanitaire. Alors, pourquoi cette arrestation ? Pour l’exemple ? En 2006, Jamyangkyi avait passé deux mois à New York pour donner des concerts avec des chanteurs tibétains exilés et des cours dans différentes universités. Elle a aussi jeté quelques pavés dans la mare en dénonçant les mariages forcés et la place de la femme dans la société, rapporte une de ses amies. Rien de répréhensible à l’époque. D’ailleurs, précise Ursula Gauthier, « elle ne conteste pas l’appartenance du Tibet à la Chine, son combat est féministe ».
Defait, Jamyangkyi, qui a lu « Le Deuxième Sexe » de Simone de Beauvoir, se consacrait surtout, depuis cet automne, à l’écriture d’un manuscrit, « un livre sur la situation des femmes dans les campagnes, à l’attention des jeunes Tibétaines éduquées », selon Ursula Gauthier.
Un comité de soutien est en train de se mobiliser en France. Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, Rama Yade, ont été sollicités. Jane Birkin et Irène Frain seraient prêtes à s’investir. « Parmi les magnifiques rayons de ta pensée, je vois une lampe qui éclaire l’obscurité au Pays des Neiges», écrit Jamyangkyi dans un de ses poèmes (2). Jusqu’à aujourd’hui, les autorités ne trouvaient rien à redire à ses vers imagés.
« Le courage de Jamyangkyi est d’avoir osé être elle même, c’est-à-dire une Tibétaine qui défend les femmes, analyse Jean-Paul Ribes, président du Comité de soutien au peuple tibétain. Son crime serait-il d’être tout simplement ce qu'elle est?

Par Julie Lastérade.

(1) www.youtube.com
(2) « Woeser, fille de la Mère ». Ses poèmes et ses essais vont être traduits en français. Le blog de Jamyangkyi : www.tibetabc.cn/user1/jamyangkyi/index

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:20


Phayul [mercredi 19 mai 2010 19:43] Par Phurbu Thinley

Dharamsala, le 19 mai: le chef tibétain en exil, Sa Sainteté le Dalaï Lama, a déclaré que les dirigeants chinois devaient reconnaître le fait qu'il existe un problème tibétain et commencer des négociations sérieuses pour le résoudre.


Le Dalai Lama s'exprime lors d'une conférence de presse à Dharamsala le 20 avril

(Photo: Tenzin Choejor/OHHDL/file)


Le leader tibétain, qui est actuellement en tournée aux États-Unis, a parlé à des médias de langue chinoise, Duowei, à Cedar Falls mardi, comme cela est indiqué sur le site officiel du gouvernement tibétain en exil.
L'interview a été menée par son président, M. Yu Pinhai, qui s'était rendu à Cedar Falls en provenance de Hong Kong spécialement pour l’occasion, selon le rapport.

"Les dirigeants chinois doivent reconnaître qu'il existe un problème tibétain et doivent en conséquence commencer des discussions sérieuses», déclarait le Dalaï Lama, en réponse à des questions posées sur la nature de la question du Tibet et sur le fait de savoir ce qu’il faudrait pour qu’un processus de dialogue avec les dirigeants chinois puisse s’amorcer et être porteur .
Quand on lui a demandé quelles mesures il pourrait prendre, le dalaï-lama a déclaré qu'il avait déjà fait tout son possible de son côté.
Le Dalaï Lama a dit que tout le monde savait qu'il ne demandait pas l'indépendance du Tibet, mais que le gouvernement chinois continuait à l'accuser d'être un séparatiste.

"Certains officiels du Front Uni Chinois ont déclaré qu'il n'y avait pas de problème tibétain, mais seulement le problème du Dalaï-Lama, le leader tibétain", avouait l'intervieweur .
Le Dalaï Lama a déclaré que la préservation de la culture tibétaine restait son principal souci. Répétant ses affirmations antérieures, le Dalaï Lama a déclaré: «intentionnelle ou non une sorte de génocide culturel est en cours" au Tibet.
Le problème, dit-il, était que «certains des dirigeants chinois étroits d'esprits ne voyaient l'identité tibétaine que comme une source de séparation."
Durant l'entrevue, le leader tibétain a également rappelé l'engagement proposé par le dirigeant chinois Deng Xiaoping en 1979 qui voulait que «sauf pour la question de l'indépendance tout le reste pouvait être discuté et résolu."
Le Dalaï Lama a dit qu’une fois que les discussions sérieuses auraient commencé ce devrait être aux Tibétains du Tibet d’y prendre part activement. "J'ai toujours dit que la majorité des Tibétains qui sont au Tibet étaient mon patron." Actuellement, dit-il les Tibétains au Tibet ont peur de s'exprimer, de peur d'être accusés de séparatistes.
Le Dalaï Lama a précisé également qu'il n'avait «jamais demandé à tous les Chinois de quitter le Tibet", mais que "les Tibétains [devraient] être la majorité, en ce sens que c’ était essentiel pour la survie de l'identité tibétaine."
Se référant à l'élaboration de la Mongolie intérieure, le Dalaï Lama a déclaré: «il y a seulement trois à quatre millions de Mongols, comparativement à environ 20 millions de Chinois." Dans le cas du Tibet, pour une population de six millions de Tibétains "un million de Chinois ne serait pas un problème ".
Les pourparlers entre la Chine et les émissaires tibétains ont repris en Janvier pour la première fois en 15 mois, mais aucun progrès apparent n’a été fait sur la "proposition d'autonomie significative faite par les Tibétains.
C'était la neuvième série de pourparlers entre Pékin et Dharamsala depuis 2002.
Plus tôt ce mois-ci, dans un entretien exclusif donné à l'Associated Press, le Dalaï Lama a déclaré que le mouvement tibétain en exil devait aller de l'avant dans ses pourparlers avec le gouvernement chinois, malgré des années de négociations qui ont abouti à peu près aucun progrès. Le Dalaï Lama a averti que cela pouvait prendre des décennies avant que les avantages de ces pourparlers avec la Chine ne deviennent évidents et concrets.
Le Dalaï Lama a dit qu'il espérait que les pourparlers apporteraient une certaine forme d'autonomie pour le Tibet au sein de la République populaire de Chine qui permettrait au mode de vie tibétain de prospérer. Mais Pékin, qui voit le leader tibétain comme une menace pour l'unité de la patrie ", diabolise systématiquement le Prix Nobel de la paix et l'accuse d'être un séparatiste.

Source : www.phayul.com
Traduction MN / France Tibet

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 18:24


Photo D.R. Mario Gervasi reçu par le Dalaï-lama à Dharamsala, en Inde. En sautant sur le sommet de l'Everest, il sera porteur d'un message de paix du chef religieux des Tibétains. : Photo D.R.
Lors du passage à l'an 2000, il a sauté en parachute au pôle Sud par des températures avoisinant les -100°. Dans quelques jours, c'est au-dessus de l'Everest qu'il s'élancera dans les airs, en tandem, avec des sportifs anglo-saxons. Le Niçois Mario Gervasi n'a pas froid aux yeux. Ce parachutiste, militaire de carrière, est un habitué des exploits accomplis dans des conditions extrêmes. Il est vrai que cet homme au mental d'acier est un cas pour la médecine avec un organisme capable de s'adapter aux plus grands froids, là où d'autres seraient transformés en glaçons.


Quelles sont les difficultés d'un tel saut ?
Le largage s'effectuera à 10 000 mètres d'altitude au-dessus de l'Everest qui culmine à 8 848 mètres. Il faudra d'abord combattre le froid qui est intense (près de -50°) et la raréfaction de l'oxygène. Nous aurons des combinaisons spéciales et des masques à oxygène. Mais le principal danger, ce sont les vents souvent très violents. Il faut aussi compter avec la vitesse de chute. Celle-ci est fortement accrue par une densité de l'air très légère : une fois dans les airs, nous descendrons à près de 300 km/h. L'ouverture du parachute se fera à 1 500 mètres au-dessus de la vallée et nous atterrirons à 4 000 m d'altitude.

Vous ne vous poserez donc pas sur le sommet de l'Everest ?

C'est impossible. L'espace pour se poser est suffisant (environ 20 m sur 30 m) mais il y a les vents très violents et imprévisibles. On s'écraserait à l'atterrissage. Un jour, peut-être, cet exploit sera possible grâce à la mise au point de voiles spéciales.


Quand sauterez-vous ?
Le saut s'effectuera entre le 16 et le 20 mai, en fonction de la météo et, surtout, des vents.

Ce saut, c'est la conquête de l'inutile ?
Je dirais plutôt que c'est la conquête de la paix puisque nous serons porteurs d'un message de paix et de non-violence du Dalaï-lama adressé aux enfants du monde.
En 2000, vous aviez aussi sauté pour la paix au pôle Sud puis le pôle Nord ?
Les Nations Unies ont placé cette décennie sous le signe de la « culture de la paix ». Cette aventure s'achève en 2010 au-dessus de l'Everest, une montagne considérée par les sportifs comme le 3e pôle de la planète. Nous effectuerons un autre saut en octobre, au même endroit, cette fois avec Sihem Habchi, la présidente de Ni Putes Ni Soumises, et avec l'alpiniste Jean-Marc Nowak qui représentera la principauté de Monaco. Le message que nous délivrerons, sera celui de la défense des droits des femmes.

propos recueillis par Philippe FIAMMETTI
Nice-Matin

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 12:59

logo17.jpg

le 19/5/2010 à 12h11  par Mathilde Bonnassieux (Aujourd'hui la Chine)

      

Les autorités de la région autonome du Tibet ont décidé de renforcer leur contrôle sur les activités des magasins proposant des services de photocopies et d'impression.

Les opérateurs ont désormais l'obligation de s'enregistrer auprès des autorités et d'aider celles-ci à collecter les noms, adresses et numéros de cartes d'identité de leurs clients, rapporte Les Nouvelles du soir de Lhasa.

Cette campagne répond à des "exigences de sécurité et de stabilité", a confié un agent de police du bureau de la sécurité de la ville au South China Morning Post.

Les échoppes qui ne se plient pas à ces nouvelles mesures seront aussitôt fermées et leurs responsables soumis à des sanctions sévères, souligne le quotidien de Lhassa dans un article, repris par la très officielle agence Chine Nouvelle.

Plusieurs intellectuels tibétains ont déjà fait part de leur colère à l'égard de cette campagne vue comme une nouvelle atteinte à leur culture.

Tserang Woeser, une célèbre activiste tibétaine établie à Pékin, avait déjà constaté lors d'un précédent voyage cette année dans la capitale tibétaine que les responsables de ces magasins avaient reçu l'ordre de ne plus imprimer le moindre écrit en langue tibétaine.

Ce nouveau tour de vis vient s'ajouter à d'autres atteintes menées ces derniers temps contre cette communauté.

Tagyal, un écrivain tibétain renommé qui a critiqué les efforts des autorités chinoises lors du séisme dans le Qinghai, a été embarqué le mois dernier par la police.

Aujourdhui La Chine

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 12:53

TIBET SUN

Choix controversé de la Chine en tant que leader au deuxième rang du bouddhisme tibétain, le Panchen Lama Gyaltsen Norbu a visité la zone du tremblement de terre du pays vendredi pour celebrer deux services de prières pour les victimes de la catastrophe,  rapportent les médias officiels.

 La visite de Gyaltsen Norbu, choisi par Pékin comme le Panchen Lama après avoir rejeté un garçon choisi par le Dalaï Lama en exil,  fait suite au refus de la Chine à une demande formulée par le chef spirituel tibétain de visiter la zone de tremblement de terre.

Le  séisme de magnitude 7,1  a frappé le 14 avril, tuant plus de 2.000 personnes et la destruction de milliers de foyers dans la région tibétaine de Kyigudo  (Ch: Yushu) dans le nord-ouest de la Chine.

Le Dalaï Lama  avait lancé un appel au  gouvernement  pour qu’il lui  permette d’aller  en  Chine pour la première fois en 51 ans, pour visiter la zone du séisme dans la province de Qinghai, où il est né. La Chine n'a pas répondu publiquement.

 La région Ethnique tibétaine vénère le dalaï-lama comme son guide spirituel malgré les tentatives de la Chine de le  diaboliser comme  ayant un penchant séparatiste  et fomentant des troubles  et l’agitation dans  son pays d'origine.

Le Dalaï-lama nie toutes ces charges, disant qu'il veut seulement une forme significative d'autonomie au Tibet, où il dit que la Chine a mené une campagne pour exterminer la culture traditionnelle tibétaine.

 Gyaltsen Norbu, 20 ans, a été nommé par la Chine comme le 11e panchen-lama lors d'une cérémonie de 1995  par le Parti communiste.

Le  Panchen Lama, Gedhun Choekyi Nyima, choisi par le Dalaï Lama a rapidement disparu de la vue du public et l'on croit  qu’il est soumis, depuis, à une forme d'assignation à résidence.

 Dans la hiérarchie du bouddhisme tibétain, le panchen-lama vient en second après le Dalaï-Lama.

La Chine n'a cessé de renforcer la visibilité du choix de son Panchen Lama . Au cours de ses dernières apparutions, il a régulièrement fait l'éloge du leadership du Parti communiste et de la règle de la Chine du Tibet.

 Les exilés tibétains le considèrent comme une marionnette de Pékin.

Copyright © 2010 AFP Copyright © 2010 AFP

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 16:28

FranceTibet

   

Selon le site Web du gouvernement du gouvernement Tibétain en exil sur un article daté du 13 mai 2010, au Tibet dans le comté de Nagchu ,la police Chinoise a arrêté une ancienne enseignante de l' école de Nagchu a été arrêtée à son domicile au milieu de l' année 2008 sur les frais de participation d'activités politiques la même année. Sa maison a été également perquisitionnée et sans informer parents, elle a été mise détention secrète au centre pénitenciaire de Sangyib.


Lhamo Kyab a été détenue pendant près de 2 ans après soulèvement de 2008 au Tibet et ce jusqu'au début de Janvier 2010 date de sa condamnation à 15 ans d'emprisonnement. Lhamo Kyab est née dans le conté de Nagchu , elle a enseigné à l' école primaire Nagchu pendant 25 ans de 1982 jusqu'a sa retraite en 2007. Elle est une femme très populaire dans sa région.

Elle très respectée par population tibétaine du comté de Nagchu.


On ignore encore où elle est emprisonnée.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 16:17


Etonnants Voyageurs

Invitée Elodie Bernard, auteure, qui présentera son premier ouvrage:


Journaliste et analyste politique, Elodie Bernard décide, à 24 ans, à la suite des événements survenus à Lhassa en mars 2008, de franchir la frontière himalayenne et de pénétrer au Tibet pendant les jeux Olympiques de Pékin. Sans visa de journaliste ni autorisation de séjour au Tibet, elle couvre la répression lors des manifestations sportives pour divers quotidiens (Le Monde, Rue 89, Far Eastern Economic Review…). De ce séjour clandestin à Lhassa, elle tire un récit de voyage, Le vol du paon mène à Lhassa (Gallimard, 2010) qui rassemble témoignages et expériences vécues sur le Toit du monde.
Ce goût de l’ailleurs, Elodie Bernard l’acquiert très jeune en parcourant avec son père la cordillère des Andes puis l’Himalaya, le Karakorum et l’Hindu Kush. Née en 1984, elle fait des études de relations internationales à la Sorbonne et se spécialise sur la zone Asie du Sud en débutant son apprentissage du persan à l’Institut Dekhoda de Téhéran. Devenue journaliste en 2006 pour La Revue de Téhéran, le premier magazine culturel francophone iranien, dont elle est aujourd’hui la correspondante à Paris, elle séjourne fréquemment en Iran et dans les pays limitrophes. En 2007, elle travaille en tant qu’analyste politique, à New Delhi, puis continue cette activité à Paris l’année suivante



"Le vol du paon mène à Lhassa", Elodie Bernard [1]
Gallimard, Coll. Sentiments géographiques, 23 avril 2010,
206 pages, broché, 14x20.5 cm, 17,90€
ISBN : 978-2-07-012495-4
NB : Et selon Claude Levenson : "Je me permets de vous le recommander vivement, c'est le périple d'une jeune femme (24 ans") à l'époque, qui voulait à toute force se trouver à Lhassa lors du début des jeux olympiques de Pékin, et qui l'a fait. Voyage très instructif, belle capacité d'observation et jolie plume, un témoignage rare sur la réalité tibétaine du moment. A conseiller à tous ceux qui s'intéressent au Tibet et au sort des Tibétains."
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 13:18

   Phayul [vendredi 14 mai 2010 10:51]
Par Tenzin Tsering

Tsering WoeserTsering Woeser
  Dharamsala, le 14 mai - Fondation internationale de la femme des médias confèrent à l'écrivaine tibétaine Woeser le prix "Courage 2010 dans le journalisme », qui reconnaît le courage des femmes journalistes du monde entier qui risquent d la persécution politique, les dommages corporels et de décès dans leurs efforts pour exposer la corruption et les droits de l'homme.

  Les autres récipiendaires de ce prix sont Claudia Duque, un journaliste d'investigation de la Colombie, et Vicky Ntetema, un journaliste indépendant de la Tanzanie. 
Fondée en 1990, l'International Women's Media Foundation est un réseau mondial dédié au renforcement du rôle des femmes dans les médias dans les nouvelles du monde  en tant que moyen pour promouvoir la liberté de la presse. Le réseau  IWMF comprend les femmes et les hommes dans les médias dans plus de 130 pays dans le monde entier.

  "Ils risquent tout, y compris leurs moyens de subsistance, leur sécurité et celle de leur famille, pour découvrir la vérité et d'éclairer nous tous»,a déclaré Judy Woodruff des Nouvelles heures de CPE, qui préside le «Courage en journalisme Awards»,  dans un communiqué de presse IWMF.

Woeser, 43ans, est une poétesse tibétaine, écrivain et blogueur basé à Pékin, qui écrit en langue chinoise. Elle est née en 1966 à Lhassa, où son père était un soldat de l'Armée populaire de libération.  Enfant, elle a grandi dans le Kham-Derge pendant la Révolution culturelle et n'a jamais appris à lire et à écrire dans sa langue tibétaine maternelle dans l'éducation  fortement sinisée qu' elle a reçu. Ironiquement, cela lui a permis de devenir plus tard, dans son «réveil politique"un  des  quelques Tibétains  qui écrit beaucoup en chinois et est considéré comme une voix influente sur la triste réalité du Tibet à la fois pour ses lecteurs tibétains et  chinois.  Ses écrits sont systématiquement traduits en anglais par Highpeakspureearth.com

  Elle est diplômée du Département de langue et littérature chinoises de l'Université du Sud-Ouest pour les nationalités à Chengdu, en 1988.  Elle a travaillé comme journaliste pour le quotidien Ganze (Kardze, en tibétain)  dans le Kham, avant de rejoindre en tant que rédacteur en chef de Lhassa-base Littérature du Tibet (Xizang Wenxue), le Journal officiel en langue chinoise de l'Association de la littérature  de la région autonome du Tibet.

Son premier livre, un recueil de poèmes appelé Tibet Above (Xizang suprême), l'établit comme  célèbre écrivain Tibétain qui écrit en chinois.
Son deuxième livre Notes sur le Tibet (Xizang Biji), une compilation de 38 histoires courtes franc-parler a commencé à la désigner comme un écrivain tibétain gênant.  Le livre a été critiqué par le gouvernement chinois et a ensuite été interdit pour ses «erreurs politiques et les menaces contre l'unification et la solidarité de notre nation".
Elle a été accusé d'avoir écrit des références sympathiques et favorables au dalaï-lama que Pékin condamne comme un «séparatiste».  Depuis lors, Woeser a été retiré de sa position dans le «TAR Association« Littérature et contrainte de demander un passeport pour quitter le pays.

Il a été effectivement interdit à Woeser,  par les autorités chinoises, de quitter la Chine pour Oslo pour recevoir le prix 2007 de la Liberté d'expression  d de l'Union des auteurs norvégiens remis lors de leur réunion annuelle le 8 Mars 2008.

  Elle a aussi reçu la médaille d'honneur "de la  liberté de parole» par l'Association des journalistes tibétains (ATJ), basé à Dharamsala.  Dans son discours d'acceptation écrit de Beijing, elle a exprimé, "Si chacun cède ses droits à la peur, alors il n'y aura plus de restriction d'oppression des dirigeants.  Donc, la meilleure façon de jouir de la liberté de parole et d'expression est de sortir des règles et de la réglementation  qui restreignent la liberté. "

Ses blogsites antérieurs ont été victimes de piratage et d'attaques répétées. Elle écrit actuellement de Pékin sur son blog Invisible Tibet.
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 19:07

40000 Tibétains DU TIBET ont signé une pétition pour sa libération...Nous
devons atteindre au moins le même nombre de signatures. Nous avons la
liberté d'expression, sachons nous en servir ! Les Tibétains ne l'ont
pas et ont pris de gros risques...

 

Liberté pour Tenzin Delek Rinpoché from ITSN on Vimeo.

 

Tenzin Delek Rinpoché, un moine bouddhiste tibétain Condamné à mort; sa peine a été commuée en prison à vie Aiderez-vous cet homme innocent à recouvrer sa liberté ? Ajoutez votre empreinte digitale pour contribuer à sa libération: FreeTenzin.org http://www.FreeTenzin.org

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo