Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 23:09


L'ITSN a produit une action en ligne, accompagnée d'une vidéo elle aussi en ligne


Le 6 juillet 2010, Sa Sainteté le 14ème Dalaï-lama du Tibet aura 75 ans.

Comme cadeau d'anniversaire ,offrez lui votre soutien. Il s'agit d'envoyer un message à neuf des leaders les plus influents dans le monde - les chefs de gouvernement des pays membres du G8 et le président du Conseil européen - pour les inciter à faciliter une rencontre directe entre le Dalaï-Lama et le président chinois Hu Jintao, de sorte qu'il pourrait y avoir une percée dans les efforts de Sa Sainteté visant à trouver une solution pacifique à l'occupation du Tibet.


* Directement: http://www.dalailama75.org

ou

http://org2.democracyinaction.org/o/5380/p/dia/action/public/?action_KEY=3434

ou via le lien vers le site I Heart Tibet http://www.ihearttibet.org/?page_id=323

Une fois l'appel signé, les internautes sont redirigés vers le site I Heart Tibet site, où ils peuvent laisser un message personnel au Dalaï-Lama pour son anniversaire.


Vidéo en ligne : c'est une courte vidéo qui encourage les internautes à aller sur www.dalailama75.org et à signer l'action en ligne; elle a été produite en chinois, anglais, français, espagnol, japonais, allemand et tibétain, et est disponible sur les liens suivants:


 Chinois: http://vimeo.com/12641516 and http://www.youtube.com/watch?v=9Tt_L2EeG_Q

Anglais:
http://vimeo.com/12579487 and http://www.youtube.com/watch?v=DoPXhzGGpJQ

Français:
http://vimeo.com/12667464 and http://www.youtube.com/watch?v=5HSxJOg7Ypg

 

 

 

La musique dans la vidéo est "En attendant avec l'espoir», composée et chantée par Tashi Dhondup, un jeune tibétain qui a récemment été condamné à 15 mois de rééducation par le travail pour "activités séparatistes" liées à sa musique. "En attendant avec l'espoir" parle du désir des Tibétains au Tibet de voir un jour le Dalaï Lama retourner au Tibet.

Pour plus d'informations sur Tashi Dhondup et certaines de ses chansons traduites en anglais, voir http://www.highpeakspureearth.com/2010/03/torture-without-trace- cinq chansons-by.html

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Actions
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 11:38

TSOMO, L'EXILÉE TIBÉTAINE

Jean-Michel Auxietre

Le Tibet se meurt sous la botte chinoise.
Depuis son invasion, en 1950, par les troupes de Mao Tsê-tung, des milliers de Tibétains ont été déportés, torturés, massacrés. D'autres ont pris le chemin de l'exil. Beaucoup d'entre eux, comme leur chef spirituel le Dalaï-lama, se sont exilés en Inde.

C'est dans ce pays qu'est née Tsomo Tsering, dont les parents s'étaient réfugiés à Leh, la capitale du Ladakh. Aujourd'hui âgée de quarante ans, elle exerce en tant que dentiste à l'hôpital du "Tibetan Children's Village", où
l'auteur a recueilli ses premières confidences.


L'Harmattan

ISBN : 978-2-296-11385-5 • février 2010 • 114 pages
Prix éditeur : 11,5 €

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 13:46

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 22:36

mardi 15 juin 2010 par Monique Dorizon

Selon un chercheur tibétain de l’Institut du Norbulinka à Dharamsala, le gouvernement chinois a récemment envoyé des responsables officiels dans le Comté de Machu dans la Province de Gansu [1] afin d’assurer l’enseignement et l’avancement de la propagande politique. Dans cette région, se sont déroulées récemment des manifestations d’élèves.
Le 14 mars dernier, un groupe de 25 collégiens, s’appelant eux-mêmes "Association pour la Promotion de la langue tibétaine" a manifesté en faveur de l’indépendance du Tibet. Cette manifestation spontanée a été rejointe par 500 habitants de la région avant l’intervention des autorités et l’arrestation de 20 des jeunes présents.
Les fonctionnaires disent avoir empêché l’affichage de photos du 10e Panchen Lama, des poètes Gendun Choephel et Dhondup Gyal dans les classes. Les élèves se voient interdire de prier et de posséder un chapelet. Des livres et d’autres documents au contenu religieux, ont été interdits.

Les leaders de la manifestation, Tsering Dhondup, 17 ans et Thupten Nyima ont été torturés pendant 5 jours lors de leur détention. Tous deux étaient attachés et accrochés au toit et ils ont reçu des chocs électriques. Il ne leur a pas été donné à manger pendant tout le temps de leur détention.
Après leur libération, ils ont tous les deux été exclus de l’école et envoyés loin de chez eux.
A présent, les parents de Tsering et Thupten n’ont pas été autorisés à les voir, et ne peuvent envoyer de la nourriture qu’une fois par semaine.
Les autorités chinoises ont dit aux professeurs du Collège tibétain du Comté de Machu qu’ils n’étaient pas convenablement combatifs et certains ont été accusés de fourvoyer sciemment les élèves dans leur activisme politique.
Au total, 21 enseignants ont dû payer des amendes, y compris Lobsang Rabgyal et Pema Dorjee de la province du Qinghai qui donnent déjà leur salaire à titre d’amende depuis 5 ans.

 

Source : The Tibetpost.com, 22 mai 2010.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 19:52



COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Pour diffusion immédiate -

Valence, le 16 juin 2010.

Dans le monde entier, les défenseurs de la Cause tibétaine se sont mobilisés pour parvenir à recueillir 40.000 signatures dans le cadre d’une campagne mondiale de pétitions réclamant la libération immédiate du moine bouddhiste tibétain Tenzin Delek Rinpoché.

Derrière les barreaux de sa prison chinoise, le maître spirituel Tenzin Delek Rinpoché est très malade: il souffre notamment de graves problèmes cardiaques et d'hypertension artérielle.

Le mercredi 16 juin, dans le monde entier, les Tibétains en exil et leurs amis défenseurs de la Cause tibétaine vont remettre une pétition de 40.000 signatures (1) aux Ambassades chinoises présentes notamment en Australie, Canada, France, Allemagne, Japon, Royaume-Uni et États-Unis (2): cette campagne de pétitions exige qu'un nouveau procès ait lieu pour Tenzin Delek Rinpoché, le maître spirituel révéré par toute la communauté tibétaine dans sa région au Tibet. Il purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité.

Cette campagne mondiale fait suite à la pétition organisée au Tibet par des Tibétains de la région natale de Tenzin Delek Rinpoché, à Lithang, ville de la province tibétaine du Kham (Pékin considère Lithang comme appartenant au Sichuan). Ce document avait été signé par 40.000 personnes résidant au Tibet, avant que la famille de Tenzin Delek Rinpoché ne tente courageusement de le remettre au pouvoir central chinois en décembre 2009 (3) .

Tenzin Delek Rinpoché, une personnalité profondément respectée localement par toute la communauté tibétaine, est un ardent défenseur de la culture tibétaine et de la protection de l'environnement. En décembre 2002, il avait été condamné à mort sur la base de faux témoignages l'accusant d'avoir préparé un attentat à la bombe et d'avoir distribué des tracts séparatistes. En janvier 2005, sa condamnation à mort fut commuée en réclusion à vie, tandis que Lobsang Dhondup, un cousin éloigné, était mis à mort.

Tout au long de sa détention, Tenzin Delek Rinpoché n'a eu de cesse de clamer son innocence. A l'occasion d'une visite de membres de sa famille en 2009, il leur avait même déclaré: « Je n'ai absolument rien à voir avec cet attentat à la bombe, ni d'ailleurs avec aucune autre action illégale. Ils ont maneouvré pour nous faire porter le chapeau... S'il était réellement possible de faire appel du jugement, on pourrait espérer me voir lavé de toutes ces accusations. » (4)

« Tenzin Delek Rinpoché n'a jamais pu bénéficier d'un procès équitable. Il faut maintenant obtenir que son jugement soit réexaminé et qu'un nouveau procès lui soit accordé, mais cette fois en respectant au moins les règles de base du Droit international », a déclaré [indiquer votre prénom et nom (association xxxx) ].
« Nous avons tenu à recueillir ces 40.000 signatures pour témoigner de notre profonde solidarité envers ces Tibétains au Tibet qui ont si courageusement risqué leur maigre liberté - quitte à mettre leur vie même en péril - en se déclarant ouvertement en faveur de la libération de Tenzin Delek Rinpoché. »

Le 11 juin 2010, Radio Free Asia (RFA) a signalé que deux des sœurs de Tenzin Delek Rinpoché avaient été autorisées à lui rendre visite en avril dernier, apparemment suite à des engagements pris par les autorités chinoises après les manifestations de Nyakchukha en décembre 2009. D’après une déclaration écrite reçue par RFA, le médecin de la prison confirmerait que Tenzin Delek Rinpoché souffre de « problèmes relatifs aux os, au cœur et de troubles de la pression artérielle ». Une autre source a déclaré que Tenzin Delek avait demandé à ses sœurs de poursuivre leurs efforts pour obtenir sa libération, et qu'il avait envoyé des lettres à 26 services ministériels chinois.

Partout dans le monde les militants pro-Tibet se mobilisent pour prouver encore une fois aux autorités chinoises combien Tenzin Delek Rinpoché bénéficie d'un très large soutien au niveau international en vue d’obtenir sa libération. Cette campagne mondiale d'actions vise notamment à remettre des pétitions aux ambassades et aux consulats chinois sur quatre continents.

Les pétitions seront affichées à Dharamsala, au coeur de la communauté tibétaine en exil, afin de permettre notamment aux exilés originaires de la région de Tenzin Delek Rinpoché d’en prendre connaissance.

Après avoir remis ces 40.000 signatures directement auprès des ambassades et consulats chinois, et par fax aux Ministres concernés à Pékin et à d’autres acteurs dans le monde entier, les pétitions seront envoyées par courrier au Comité permanent du Politburo, en l’occurrence à Zhou Yongkang, ex Secrétaire du Parti pour la province du Sichuan, là où Tenzin Delek Rinpoché fut arrêté. Zhou Yongkang supervise désormais la mise en application des lois par tous les Ministères et Services de l'État.

De plus nous menons en même temps une campagne d’information auprès de nos gouvernements respectifs.
(Des photographies de Tenzin Delek Rinpoché sont disponibles sur demande. )

Compléments d'information:

1. La campagne mondiale de pétitions est présentée ici: http://www.freetenzin.org/

2. Les pétitions seront menées notamment à Berlin, Delhi, Francfort, Londres, New York, Taipei, Tokyo, Toronto, et Washington.

3. La pétition initiale réalisée par les Tibétains au Tibet est traduite ici: http://www.highpeakspureea rth.com/2009/12/from-woesers-blog-people-of-yajiang-in.html/

Une copie de l'original, en tibétain et en chinois, figure sur le blog de l'écrivaine tibétaine Woeser: http://woeser.middle-way.net/2009/12/blog-post_9787.html

En novembre 2009, un groupe de parents et amis de Tenzin Delek Rinpoché s'étaient rendus à Pékin pour demander au pouvoir central de faire réviser le jugement: on les avait alors renvoyés vers Chengdu, la capitale provinciale du Sichuan. La population de la région où résidait Tenzin Delek Rinpoché, ayant appris la démarche des pétitionnaires jusqu'à Pékin, avait décidé de s'impliquer elle aussi fortement. A partir du 5 décembre 2009 et pendant plusieurs jours d'affilée, de nombreux Tibétains de Orthok, le village de Tenzin Delek Rinpoché, et des alentours (comté de Nyakchukha, en préfecture de Kardze en province tibétaine du Kham) (pour Pékin il s’agit du comté de Yajiang, de la préfecture de Ganzi, en province de Sichuan) avaient organisé des manifestations non-violentes et des grèves de la faim pour exprimer tout leur soutien à l'égard de leur maître spirituel emprisonné: beaucoup avaient été sauvagement battus par les forces de l'ordre et près de 90 manifestants tibétains furent arrêtés et maintenus un certain temps en détention.

4. Des témoins ont certifié que Tenzin Delek Rinpoché avait clamé son innocence au cours du procès, ce qu'atteste aussi une bande magnétique sortie clandestinement de sa prison en janvier 2003 alors qu'il attendait l'issue de la procédure d'appel.
Pour de plus amples renseignements sur le procès de Tenzin Delek Rinpoché, voici le rapport de l'ONG Human Rights Watch « Trial of a Tibetan Monk » (Procès d'un moine tibétain): http://www.hrw.org/reports/2004/china0204/"www.hrw.org/reports/2004/china0204/

5. ITSN, le Réseau International de Groupes de Soutien au Tibet (International Tibet Support Network) est une coalition internationale de 170 organisations non gouvernementales – près d'une trentaine en France (dont Drôme Ardèche - Tibet) - défendant la cause tibétaine à travers le monde entier. A travers ce réseau elles peuvent maximiser l'impact de leurs soutiens par des campagnes communes d'action au niveau mondial.

Les ONGs membres de ITSN peuvent avoir des avis différents sur le statut politique à venir du Tibet, mais les associations adhérentes à ITSN s’accordent en particulier sur les points suivants:
- le Tibet est un pays subissant une occupation étrangère;
- les associations restent déterminées à agir pour mettre fin aux violations des droits humains au Tibet;
- elles se mobilisent pour parvenir à faire respecter les libertés fondamentales du Peuple tibétain - normalement garanties par le Droit international -
- en particulier, elles militent en faveur du droit à l'auto-détermination du Peuple tibétain, afin que les Tibétains puissent décider eux-mêmes de leur propre destin politique, économique, social, religieux et culturel.



--
Tashi Delek
<><><><><><><><><><><><><><><>
Drôme Ardèche - Tibet
Maison des Sociétés - 4 rue Saint Jean
Boite aux lettres n° 302
26000 Valence - France

Tibet26-07@wanadoo.fr
www.dromeardeche-tibet.org
<><><><><><><><><><><><><><><>

"Ne doutez jamais qu'un petit nombre de citoyens volontaires et réfléchis peut changer le monde ;
en fait, cela se passe toujours ainsi."
[ Margaret Mead ]

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Urgent
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 14:03

SAVETIBET

La détention de l’influent auteur tibétain, Shogdung, le 23 avril à Xining rend compte de la nouvelle vague de répression qui frappe les auteurs, les artistes et les enseignants du Tibet depuis les événements de mars 2008. Shogdung (qui signifie « la Conque du matin») est le nom de plume de Tagyal.

Il est l’un des plus remarqués parmi les 31 auteurs, bloggeurs et intellectuels qui se trouvent actuellement en prison. Toutes ces personnes ont été condamnées pour avoir exprimé leur point de vue, écrit de la poésie et de la prose ou tout simplement, pour avoir partagé des informations sur les politiques mises en place par la Chine et leurs impacts sur le Tibet aujourd’hui. « Séparer le ciel de la terre » qui est le nouveau livre de Shogdung et bien d’autres ouvrages écrits depuis le printemps 2008 par des Tibétains se classent parmi les plus larges actes d’accusation concernant la politique chinoise au Tibet des 50 dernières années.

Une résurgence littéraire et culturelle se fait nettement sentir sur le plateau tibétain depuis les événements du printemps 2008 à Lhassa qui se sont placés contre les politiques chinoises et en soutien au Dalaï-lama.

Les écrivains tibétains de Xining et des autres districts de l’Amdo (province tibétaine aujourd’hui incorporée en grande partie dans le Qinghai) comprennent généralement aussi bien le Chinois que le Tibétain et utilisent Internet et des photocopieuses. Ils sont les premiers acteurs de ce renouveau. Des chanteurs et des enseignants sont également engagés dans ce processus de résurgence d’une forte identité culturelle tibétaine.

Ceux qui osent réfuter la version officielle des événements de mars 2008 et qui constituent la nouvelle génération d’intellectuels représentent un défi bien plus important qu’auparavant, pour le Parti communiste chinois. Cela signifie par conséquent que chaque individu est soumis à davantage de risques. Pour la première fois depuis la fin de la Révolution culturelle en 1976, chanteurs, artistes et auteurs sont les cibles de représailles contre la culture tibétaine dans laquelle la moindre expression de son identité qui n’aurait pas été validée par l’Etat chinois peut être qualifiée de « séparatiste ».

Bien qu’ils soient moins connus à l’extérieur de la Chine que les dissidents chinois tels que Liu Xiaobo et Hu Jia, beaucoup d’intellectuels tibétains sont célèbres parmi les leurs, et ils effectuent de longues peines de prison pour s’être exprimé de manière pacifique. Leurs préoccupations concernant les restrictions et la répression reflètent ceux de leurs homologues chinois.

Le rapport détaille :

• Les cas de plus de 50 Tibétains, dont 13 auteurs, engagés dans le milieu artistique et la sphère publique. Ils sont en prison ou ils ont disparus ou ils sont soumis à des tortures et du harcèlement parce qu’ils ont exprimé leur point de vue.

• De nouvelles informations sur la détention de fonctionnaires qui étaient bien établis, sur le rédacteur et essayiste Shogdung, et la première traduction en anglais d’extraits de son dernier livre, « Séparer le ciel de la terre ». Cet ouvrage qui est très probablement à l’origine de son arrestation le 23 avril est une analyse détaillée des manifestations de 2008 qu’il décrit comme le réveil de la conscience et de la solidarité nationale tibétaines. C’est un plaidoyer en faveur du droit à la désobéissance civile sur l’exemple du courant de non-violence de Gandhi.

• Les cas des Tibétains qui ont été condamnés à de longues peines de prison pour s’être exprimé au sujet du resserrement de la situation par des mails ou par des conversations téléphoniques. Les peines qu’ils encourent indiquent que la Chine s’est engagée dans une politique de tolérance zéro vis-à-vis de ceux qui livrent des informations sur le Tibet, qu’elles soient ou non de grande importance. En vertu de la loi nationale et de la Charte universelle des Droits de l’Homme, cette politique est contraire aux engagements contractés par l’Etat chinois au sujet de la liberté d’expression dans le pays.

• Une liste des chanteurs et artistes tibétains qui ont été arrêtés à cause des textes de leurs chansons, une traduction en anglais des documents officiels de condamnation d’un jeune chanteur qui prouve la nature des mesures prises par les autorités chinoises pour faire taire les Tibétains qui n’adopteraient pas la version officielle de la Chine, que ce soit sur la situation du Tibet avant les années 50 ou sur les émeutes du printemps 2008.

Pour accéder au rapport (en anglais) “A raging storm: The crackdown on Tibetan writers and artists after the Tibet’s Spring 2008 Protests”

LE RAPPORT au format PDF

Texte traduit de l’anglais par Elodie Bernard

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 19:21

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Musique
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 12:27

Dans le cadre du cycle « Regards de voyageurs »,
Transboréal & Aventure du bout du monde
sont heureux de vous convier
à la conférence du jeudi 17 juin, à 20 h 30 :

Clandestine au cœur du Tibet, par Élodie Bernard.

C’est pour tenter de comprendre de l’intérieur la situation du Tibet qu’Élodie Bernard s’y est rendue à la suite des événements de mars 2008. Que reste-t-il de la culture traditionnelle ? Quel est l’état d’esprit des jeunes Tibétains ? Comment résiste-t-on jour après jour sur la terre de ses ancêtres, lorsque l’adversaire se trouve être une des premières puissances au monde ? À la veille des jeux Olympiques de Pékin, peu de temps après les émeutes, la situation au Tibet est tendue. La Région autonome est verrouillée, son accès fermement contrôlé. Hors d’un groupe organisé, le séjour pour les simples voyageurs n’y est plus toléré. Sont alors nécessaires un guide, un chauffeur et un permis sur lequel est retranscrit l’itinéraire précis, sous la férule d’agences officielles. L’incursion revient généralement assez cher, ce qui n’est pas pour favoriser les longs séjours. Les étrangers ne font donc que passer. Des correspondants de médias internationaux, triés sur le volet, sont parfois autorisés à venir. Mais leur circuit à Lhassa est contrôlé afin qu’ils ne croisent aucun militaire ni ne rencontrent de moines dans les monastères. [lire la suite]


FIAP (salle Bruxelles) – 30, rue Cabanis – 75014 Paris – métro Glacière (ligne 6).
Tarif réduit pour les adhérents d’Aventure du bout du monde et les membres du club Instants Nature.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 18:38

Bonjour,

Il y a quelques semaines à été lancé une action urgente d'envois d' une lettre petition à l' attention du préfet du Morbihan (56) . Cette pétition demande au préfet de faire les démarches pour qu' une Tibétaine nomée Sonam et sa petite fille Tara ne soient pas expulsées du térritoire Français .

Beaucoup d' entres vous on envoyé ce courrier et certains d'entre vous l'ont transmis à leurs contacts respectifs afins que ces derniers puissent prendre part à cette action .

Or selon un e mail que j'ai reçu d' une personne qui soutien Somam et Tara demande de ne plus envoyé cette pétition au préfet .

Voici ci dessous le texte de cet e mail :

MERCI DE FAIRE CIRCULER CET E MAIL

-------------------------

Bonjour,
Marcelle Roux présidente de France Tibet me demande de te confirmer qu'il faut absolument arrêter la pétition, qu'il ne faut pas écrire au préfet, que tout va bien et que les choses sont très bien engagées. Je ne peux en dire plus, il me faut être discret.
Il manque un papier simple à obtenir. Décision et conclusion début juillet. Je te tiendrai au courant.
A nouveau, il serait contreproductif, et peut-être catastrophique, de poursuivre l'action.
A bientôt par mail, et merci de ton soutien.
Claude Charmoy

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Urgent
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 21:58

 

 

Jeudi 10 juin 2010, par Communauté Tibétaine

 

Source : RSF

 

Agressions et arrestation d’écrivains tibétains

Reporters sans frontières dénonce la nouvelle série d’attaques contre des journalistes et écrivains tibétains. Le 5 juin 2010, la police a arrêté puis maltraité pendant une nuit Goyon et Thupten Gedun, rédacteurs des revues Tibet et Purgyal Kyi Namshey (L’âme des anciens rois) à Chengdu. Le 24 mai, à Ngaba (est du Tibet), Dokru Tsultrim, moine et écrivain tibétain, a été arrêté sans aucun mandat d’arrêt, pour la deuxième fois en l’espace de treize mois. Sa famille est interdite de visite depuis lors.

"Alors que les autorités chinoises offrent dans le cadre de l’Expo Shanghai 2010 la vision d’un Tibet idéal et pacifié, les informations qui arrivent de la région sont bien différentes. Arrestations, violences et surveillance sont le lot commun des défenseurs de l’identité tibétaine. Nous appelons le Premier ministre Wen Jiabao à donner des ordres clairs pour que les intellectuels tibétains détenus soient libérés de prison", a affirmé l’organisation.

Le 5 juin dans la soirée, les journalistes Goyon et Thupten Gedun circulaient à pied à Chengdu, lorsqu’une quinzaine de policiers sont descendus de deux voitures, les ont neutralisés avec du gaz lacrymogène avant de les conduire au commissariat. Les policiers les ont attachés sur des chaises et leur ont fait subir un interrogatoire. Leurs téléphones portables, appareils photo, cartes d’identité, ainsi que leurs portefeuilles ont été confisqués.

Voici leur témoignage : "Les officiers nous ont violemment interrogés. Ils nous ont demandé des informations sur notre travail et nos activités politiques, tout en nous frappant. Ils nous menaçaient également en braquant leurs pistolets sur nos têtes. Quand nous demandions ce qu’on avait fait de mal, ils nous tapaient encore plus fort". L’un d’entre eux a été torturé avec des équipements électriques, pour lui faire avouer ses torts.

"Le lendemain matin, les policiers ont vérifié nos casiers judiciaires, et se sont rendus compte qu’ils étaient vierges. Ils nous ont relâché, mais pas sans nous avoir menacé de nous arrêter de nouveau", ont expliqué Goyon et Thupten Gedun.

Le 24 mai, à Ngaba, l’écrivain Dokru Tsultrim a été arrêté dans le monastère de Gomang où il séjourne depuis cinq ans. Selon un membre de sa famille, en exil à Dharamsala (Inde), Dokru Tsultrim aurait été arrêté pour la publication de deux articles. "Dokru Tsultrim a refusé de donner son ordinateur portable à la police. Celle-ci a tout de même confisqué des documents qui se trouvaient dans sa chambre. Jusqu’à ce jour, notre famille se voit interdite de droit de visite", a déclaré ce proche à Reporters sans frontières.

Selon la même source, Dokru Tsultrim est très engagé dans le développement de la littérature parmi la jeunesse tibétaine, mais il ne participe à aucun mouvement politique.

Informations sur sa précédente arrestation en 2009 : http://fr.rsf.org/chine-un-journali...

D’autre part, Reporters sans frontières a appris que les autorités envisageaient prochainement d’obliger les habitants de Lhassa de remettre une pièce d’identité pour utiliser une photocopieuse. Et seuls les résidents permanents seraient autorisés à faire des photocopies. Cette nouvelle restriction vise vraisemblablement à empêcher la diffusion de tracts jugés "séparatistes" par les autorités.

Au moins 50 Tibétains ont été arrêtés depuis mars 2008 pour avoir envoyé des informations à l’étranger : http://fr.rsf.org/chine-au-moins-50...

Le jardin des libertés de l’Expo Shanghai : http://fr.rsf.org/chine-exposition-...

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo