Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 13:15

REPORTERS SANS FRONTIERES

 

Publié le 21 octobre 2010

 

Reporters sans frontières se félicite de la récente libération de deux célèbres écrivains tibétains, Tagyal et Kalsang Tsultrim, connus respectivement sous les noms de plume de Shogdung et Gyitsang Takmig.

Tagyal a été libéré sous caution le 14 octobre 2010. Son avocat affirme qu’il est en bonne santé et se trouve aujourd’hui auprès de sa famille. Malheureusement, il n’a profité que d’une libération sous caution d’une durée d’un an, en attente de son jugement. L’écrivain n’est pas à l’abri d’une nouvelle arrestation. De son côté, Kalsang Tsultrim a été libéré le 15 octobre à condition de ne plus mener d’activités politiques.

Tagyal avait été arrêté le 23 avril 2010 dans les locaux de la maison d’édition Qinghai Nationalities à Xining, dans la province du Qinghai. Il a été emprisonné dans des conditions difficiles dans un centre de détention de la ville. Sa famille n’a pas été autorisée à lui rendre visite en prison. Les autorités chinoises l’accusaient d’avoir incité au séparatisme, notamment en publiant une lettre de condoléances aux familles des victimes du dernier tremblement de terre au Qinghai.

Plus d’informations : http://fr.rsf.org/chine-censure-exp...

Quant à Kalsang Tsultrim, il avait été arrêté le 27 juillet 2010, dans la province du Sichuan. Sa détention pourrait être liée à ses écrits et ses discours dans lesquels il exprimait ses préoccupations pour le peuple tibétain. Elle n’a jamais été motivée par la police.

Reporters sans frontières appelle les autorités chinoises à procéder à la libération de tous les journalistes, blogueurs et écrivains tibétains détenus pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions, notamment les quatre responsables du magazine étudiant Namchak, arrêtés le 17 mars 2010 et inculpés de séparatisme et d’incitation au séparatisme.

Plus d’informations : http://fr.rsf.org/chine-deux-etudia...

Gyitsang Takmig et Shogdung

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 12:03

Lire (en anglais) sur :


THE TIBET POST

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:57

A lire sur :


FRANCE TIBET

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:53



Un émissaire US rencontre le Dalaï Lama
AFP
Maria Otero, responsable du dossier tibétain auprès du gouvernement américain, a rencontré hier le Dalaï Lama et exprimé son soutien à une solution pacifique avec la Chine.

Le DalaÏ Lama, qui effectue actuellement une tournée de neuf jours en Amérique du Nord, a rencontré à Atlanta (Géorgie, sud-est) Maria Otero, sous-secrétaire d'Etat pour la démocratie et les affaires générales, qui est également la coordinatrice spéciale du gouvernement américain pour le Tibet.

C'était la première rencontre entre un responsable américain et le dalaï lama depuis la réunion entre le leader tibétain et le président Barack Obama en février à la Maison Blanche.

Un responsable du département d'Etat a indiqué sous couvert de l'anonymat qu'il s'agissait d'une "discussion privée sur des questions d'intérêt mutuel". "Nous ne soutenons pas l'indépendance du Tibet. Nous soutenons fermement le dialogue entre la Chine et les représentants du dalaï lama pour mettre à plat les divergences", a déclaré cette source.

L'émissaire du chef spirituel tibétain pour les relations avec la Chine, Lodi Gyari a pour sa part indiqué que le dalaï lama avait réaffirmé au cours de cette rencontre son soutien à une "voie intermédiaire" qui consiste à travailler sans violence pour améliorer les droits des Tibétains, tout en restant sous l'autorité de la Chine.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a nommé au début du mois Maria Otero responsable de la coordination sur le Tibet, avec pour objectif de promouvoir le dialogue entre les autorités chinoises et les représentants du leader spirituel tibétain.
Les autorités chinoises s'étaient "fermement opposées" le mois dernier à ce que le dalaï lama rencontre des responsables officiels étrangers, après qu'il eut rencontré des collaborateurs de Barack Obama en Inde.

US Special Coordinator for Tibetan issues calls on the Dalai Lama
Phayul[Tuesday, October 19, 2010 16:13]

US President Barack Obama's emissary, Valerie Jarrett (center) along with US State Department Under Secretary Maria Otero (right) talking to His Holiness the Dalai Lama during their meeting at the latter's residence in Dharamsala, Sept 14, 2009 (OHHDL Photo/Tenzin Choejor)
Dharamsala, October 19 - US Under Secretary Maria Otero, the United States Special Coordinator for Tibetan issues called on His Holiness the Dalai Lama in Atlanta where the Tibetan leader is on a three day visit as part of his North American tour.

The exile Tibetan government's website said the Tibetan leader reiterated his "commitment to Middle Way Approach of working non-violently to resolve the issue of Tibet."

The meeting was attended by the Tibetan Prime Minister Samdhong Rinpoche and His Holiness the Dalai Lama's Special Envoy Kasur Lodi Gyari.

"Support for his efforts from the United States has been critical at many levels and His Holiness was very pleased to hear again from Under Secretary Otero that the Obama administration (supports) his Middle Way approach," Kasur Lodi Gyari was quoted by the website as saying.

Besides her special responsibility of Tibet related matters, Otero is also Under Secretary of State for Democracy and Global Affairs.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 22:31

 

 

Pour plus de facilité de lecture, rendez vous dans la colonne de droite où vous pouvez télécharger l'article en PDF

 

 

 

Lhamo-tso3_0002.jpg

 

 

Lhamo-tso3_0001.jpg

 

 

 

 

 

 

DSCF4063.JPG

 

 

 

DSCF4065.JPG

 

 

DSCF4068-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 21:11

Dhondup Wangchen a été arrêté le 26 mars 2008 après avoir interviewé des Tibétains sur leur opinion concernant les Jeu Olympiques de Pékin, le Dalaï Lama, et la politique du gouvernement chinois au Tibet.

 

Le documentaire issu de ces inteviews fournit un aperçu rare des pensées , des sentiments, des joies et des difficuktés des Tibétains vivant sous l'occupation chinoise.

 

 Pour voir "Leaving fear behind" et juger par vous même, visitez :

http://video.google.com/videoplay?docid=80482307619965826353#

 

Dhondup Wangchen purge actuellement une peine de 6 ans , dans la prison Xichuan, qui est en fait un camp de travail dans l'est du Tibet (Province du Qinghai).

On sait que Dhondup a été torturé et qu'il n'a jamais pu recevoir de traitement médical approprié, bien qu'il aie contracté une hépatite B en détention.

Dans le cadre d'une campagne internationale pour la libération de Dhondup Wangchen, les amis du Tibet dans le monde entier lui envoient de courtes lettres personnelles en prison.

D'anciens prisonniers politiques ont attesté du fait qu'ils étaient au courant de l'arrivée dans leur prison de lettres provenant du monde entier. Cela leur procurait force, courage et espoir malgré les conditions de détention déplorables.

Les lettres adressées à un prisonnier politique envoient aussi un signal aux autorités chinoises que la communauté globale se préoccupe du bien-être d'un individu et que son traitement en prison est "sous surveillance".

Des campagnes de courrier au prisonniers ont eu comme résultat d'améliorer les conditions de détention et dans certains cas des réduction de peine.

 

S'il vous plait, ecrivez une lettre personnelle à Dhodup Wanggchen dans sa prison Xichuan

 

Adresse :

 Dhondup Wangchen (Chinese : Dangzhi Xiangqian)

Xichuan Prison

108 Xichuan South Road

Xining City

Qinqhai Province, 810029

People's Republic of China

 

Envoyez aussi , si vous le pouvez des copies de votre lettre aux responsables chinois suivants :

(Une copie de votre lettre au chef du PCC du Qinghai ainsi qu'au ministre de la justice augmente la probabilité que les autorités pénitentiaires en tiennent compte)

 

* Wu Aiying, Ministry of Justice, No 10 Chaoyangmen Nandajie, Beijing 10002, People's Republic of China

 

*Qiang Wei, Secretary of  the CPC QInqhai Provincial Committee, Qinqhai Provincial General Office, No 12 Xidajie, Xining, Qinqhai 810000, People's Republic of China.

 

Lorsque vous écrivez votre lettre , veuillez vous rappeler

*d'inclure le nom de Dhondup Wangchen tel qu'il est connu en tibétain - Dhondup Wangchen, et en chinois - Dangzhi Xiangqian

*d'inclure une simple salutation, avec quelques informations sur la façon dont vous avez entendu parler de lui et pour quelle raison vous avez décidé de lui écrire

*de prendre quelques précautions d'usage, n'oubliez pas que votre lettre sera lue par les autorités de la prison

*vous n'avez pas besoin d'écrire votre adresse complète, mais votre nom et votre pays aideront à montrer l'étendue du soutien global.

 

L'association Briançon 05 Urgence Tibet vous soumet des lettres que vous pouvez envoyer.

 

[vos coordonnées]                                                                                                            [lieu & date]

 

 

A Monsieur Wu Aiying, Ministre de la Justice,

No.10 Chaoyangmen Nandajie, Beijing 10002, 

People’s Republic of China.

 

Monsieur le Ministre,

 

Dhondup Wangchen (Dangzhi Xiangqian), réalisateur tibétain, a été condamné à six ans d’emprisonnement pour un documentaire qu’il a tourné avant les Jeux olympiques de Pékin, en 2008, intitulé Leaving Fear Behind (« Surmonter la peur »). Il y présente une série d’entretiens avec des Tibétains exprimant tous leur scepticisme quant aux promesses des autorités chinoises relatives à un développement des libertés à la veille des Jeux olympiques de Pékin. Le 26 mars 2008, Dhondup Wangchen a été arrêté et incarcéré au centre de détention n° 1 de la ville de Xining. Le 6 avril dernier, il a été transféré au camp de travail Xichuan, où les conditions de détention sont extrêmement éprouvantes, d’autant plus qu’à notre connaissance, il ne bénéficie d’aucun traitement médical approprié pour l’hépatite B qu’il a contracté en prison.

L'article 35 de la Constitution chinoise, adoptée en 1982, stipule clairement que : « les Citoyens de la République populaire de Chine ont droit à la liberté de parole, de la presse, de rassemblement, de procession et de manifestation ». Le Premier Ministre de la République populaire de Chine lui-même, Wen Jiabao, vient de déclarer il y a peu : «La liberté d'expression est indispensable pour tout pays. La Constitution chinoise accorde la liberté d'expression au peuple. On ne peut pas s'opposer à la demande du peuple en faveur de la démocratie».

 

En tant que simple citoyen attaché aux valeurs contenues dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, je vous exhorte à libérer Dhondup Wangchen immédiatement et sans condition. Je vous demande également qu’une enquête approfondie et impartiale soit ouverte sur les allégations de torture formulées par Dhondup Wangchen et sur le non respect des droits de la défense lors de son procès. Je vous demande également, d’ici à sa libération, de bien vouloir alléger sa charge de travail et de lui permettre de recevoir le traitement médical nécessaire.
En espérant que vous entendrez ma requête, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à ma plus haute considération.

 

 

[signature]

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

[vos coordonnées]                                                                                                            [lieu & date]

 

 

 

 

A Qiang Wei, Secretary of the CPC Qinghai Provincial Committee,

Qinghai Provincial General Office, No.12 Xidajie, Xining,

Qinghai 810000, People’s Republic of China.

 

 

Monsieur le Secrétaire du comité provincial du PCC pour le Qinghai,

 

Dhondup Wangchen (Dangzhi Xiangqian), réalisateur tibétain, a été condamné à six ans d’emprisonnement pour un documentaire qu’il a tourné avant les Jeux olympiques de Pékin, en 2008, intitulé Leaving Fear Behind (« Surmonter la peur »). Il y présente une série d’entretiens avec des Tibétains exprimant tous leur scepticisme quant aux promesses des autorités chinoises relatives à un développement des libertés à la veille des Jeux olympiques de Pékin. Le 26 mars 2008, Dhondup Wangchen a été arrêté et incarcéré au centre de détention n° 1 de la ville de Xining. Le 6 avril dernier, il a été transféré au camp de travail Xichuan, où les conditions de détention sont extrêmement éprouvantes, d’autant plus qu’à notre connaissance, il ne bénéficie d’aucun traitement médical approprié pour l’hépatite B qu’il a contracté en prison.

L'article 35 de la Constitution chinoise, adoptée en 1982, stipule clairement que : « les Citoyens de la République populaire de Chine ont droit à la liberté de parole, de la presse, de rassemblement, de procession et de manifestation ». Le Premier Ministre de la République populaire de Chine lui-même, Wen Jiabao, vient de déclarer il y a peu : «La liberté d'expression est indispensable pour tout pays. La Constitution chinoise accorde la liberté d'expression au peuple. On ne peut pas s'opposer à la demande du peuple en faveur de la démocratie».

 

En tant que simple citoyen attaché aux valeurs contenues dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, je vous exhorte à libérer Dhondup Wangchen immédiatement et sans condition. Je vous demande également qu’une enquête approfondie et impartiale soit ouverte sur les allégations de torture formulées par Dhondup Wangchen et sur le non respect des droits de la défense lors de son procès. Je vous demande également, d’ici à sa libération, de bien vouloir alléger sa charge de travail et de lui permettre de recevoir le traitement médical nécessaire.
En espérant que vous entendrez ma requête, je vous prie de croire, Monsieur le Secrétaire du PCC, à ma plus haute considération.

 

 

[signature]

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

   

[vos coordonnées]                                                                                                            [lieu & date]

 

 

 

A Dhondup Wangchen [Dangzhi Xiangqian]

Xichuan Prison

108 Xichuan South Road

Xining City

Qinghai Province, 810029

People’s Republic of China

 

 

            Dear Dhondup La,

 

First of all I would want to tell you my admiration for your commitment and your bravery. I know that you are sick and that you face a lot of hardships, that you are submitted to a harsh treatment. However, I must tell you that many people as me, all over the world, think of you, and hope that you will be freed soon day, because you didn’t commit any crime; according to China’s Constitution, on article 35, “Citizens of the People’s Republic of China enjoy freedom of speech…”. I saw your documentary, Jigdrel, and I just saw people proud of their culture, asking for their full rights, as every Chinese citizen, whatever their nationality. Dhondup la, you belong to the Tibetan nationality, and I support you and the great work you did, with a pure heart.

Therefore, I am asking for your immediate release and the improvement of your treatment, more particularly that you be allowed to receive the medical treatment you need because of your disease.

 

I pray for your recovery and that you be able to join your family as soon as possible.

Tashi delek

 

 DWTibetan

 

 

我要以此信來表達個人對旺青頓珠的支持。自從他在2008年三月被捕後,我一直

關心並注意他的案子。他沒有犯任何罪行,他是無辜的,正如同全球成千上萬關心

他的人一樣,我要表達對他拍攝影片的支持,要求他立即被釋放。我同時非常闗心

旺青頓珠的健康及生活狀,同時要求獄方給予他所需的醫療處置,也請您了解,這

些我們關切的議題,將同時向中國中央政府及青海省省委書記強衛遞交。

 

 

 

( A savoir :

*Traduction du message en tibétain à l'attention de Dhondup Wangchen :

"Je vous écris cette lettre personnelle pour vous apporter mon soutien. Je rejoins des milliers de citoyens autour du monde pour vous exprimer mon admiration pour vos actions comme réalisateur et j'appelle à votre libération immédiate"

 

*Traduction du message en chinois à l'attention des autorités pénitentiaires, le ministre de la justice et le Secrétaire du parti du Qinghai

" J'écris cette lettre personnelle à Dhondup Wangchen (Dangzhi Xiangqian) pour lui offrir mon soutien. Dhondup Wangchen est un homme innocent. Je rejoins des milliers de citoyens de par le monde en exprimant mon admiration devant ses actions en tant que réalisateur et j'appelle à sa libération immédiate. Je suis gravement préoccupé par l'état de santé de Dhondup Wangchen et son bien-être et j'exhorte les autorités de la prison à s'assurer qu'il bénéficie du traitement médical requis. Soyez certains que mes préoccupations seront portées également à l'attention du gouvernenment Central de la République Populaire de Chine et de Qiang Wei, Secrétaire de la province du Qinghai."

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Actions
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 21:49

 

 

FRANCE TIBET

 

15 Octobre


CHINE, 15 Octobre 2010 : Une centaine d'intellectuels publient une lettre ouverte de soutien à Liu Xiaobo

Selon aujourdhuilachine.com, Une semaine après l'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo, la pression s'intensifie en faveur d'une réforme politique. Après une démarche similaire de 23 anciens hauts-dignitaires du Parti, c'est au tour d'une centaine d'intellectuels de défier la toute puissance du Parti en appelant publiquement à la libération de Liu Xiaobo.

Les dirigeants du Parti, réunis depuis aujourd'hui pour la plénière annuelle du PCC, vont-ils évoquer la question de l'ouverture politique? C'est en tout cas ce qu'un certain nombre de forces éparses les poussent à faire. D'abord, les déclarations répétées du Premier ministre en ce sens. Et puis la semaine dernière, en provenance de l'étranger, l'attribution du prix Nobel de la paix au dissident pacifiste emprisonné Liu Xiaobo. Dans la foulée, 23 anciens du Parti se prononcent publiquement pour la levée de la censure.

On n'en revenait déjà pas, et voilà qu'aujourd'hui, une centaine d'intellectuels réformateurs publient une autre lettre ouverte, en soutien à Liu Xiaobo, et en faveur de l'instauration en Chine d'un véritable État de droit.

Nous publions ici le texte intégral de cette lettre, traduite par le site du PEN club, l'association internationale d'écrivains interdite en Chine, dont Liu Xiaobo fût un jour président.

Le citoyen chinois Liu Xiaobo a obtenu le prix Nobel de la paix 2010. Cette nouvelle a eu un impact extraordinaire tant en Chine qu'à l'étranger. C'est un événement historique pour la Chine contemporaine, une nouvelle occasion pour elle d'effectuer une transition pacifique vers un gouvernement constitutionnel. Dans un esprit de responsabilité devant l'histoire, et devant le destin futur de la Chine, nous publions le communiqué suivant :

1) L'attribution par le comité Nobel du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo correspond aux objectifs et aux critères d'attribution de ce prix. Dans la société contemporaine, la paix est inséparable des droits de l'Homme, la privation de la vie et son piétinement ne se produisent pas seulement sur les champs de bataille, mais sont également causés par la mise en oeuvre de mauvaises lois et d'une politique de violence. Le concert de louange de la part de l'opinion internationale montre que l'attribution du Prix à une personnalité représentative du mouvement chinois des droits de l'homme est une décision correcte et opportune.

2) Le choix de Liu Xiaobo pour ce prix est particulièrement juste, car il n'a cessé de défendre les droits de l'homme de manière non-violente, et a toujours adopté une position raisonnable dans sa résistance aux injustices sociales ; il a montré une grande ténacité dans son combat pour obtenir la mise en oeuvre d'un régime constitutionnel, et malgré les persécutions, il est dépourvu de toute haine, ce qui fait de lui un candidat idéal pour le Prix. Les idées et la pratique de Liu Xiaobo constitutent pour les Chinois de mode de résolution des conflits.

3) Dès qu'il a obtenu le Prix, les gouvernements de tous les pays, les dirigeants de toutes les régions et de toutes sortes d'organisations n'ont cessé d'exiger des autorités chinoises qu'elles libèrent Liu Xiaobo; nous adoptons la même attitude. En même temps, nous appelons les autorités à libérer tous les prisonniers de conscience et les prisonniers politiques enfermés pour des raisons d'idéologie, d'expression ou de foi religieuse. Nous appelons à prendre au plus vite toutes les mesures pour que Liu Xiaobo regagne sa liberté, qu'il soit réuni à son épouse Liu Xia, et qu'il puisse se rendre en personne à Oslo recevoir le prix.

4) En apprenant la nouvelle, dans toute la Chine, des citoyens ravis ont organisé des banquets, des réunions, ont porté des banderolles, distribué des tracts pour célébrer ou discuter l'événement ; ces actions sont tout à fait légales et raisonnables. Mais les policiers ont ont réprimé ces activités, des citoyens ont été gardés à vue, interrogés, menacés, renvoyés dans leur lieu d'origine, voire détenus, placés en résidence surveillée, privés leur liberté d'action, privés de leur droit de communiquer avec l'extérieur, comme l'épouse de LXB Liu Xia. Nous exigeons que la police mette immédiatement un terme à ces actes illégaux et libère immédiatement les citoyens détenus.

5) Nous appelons les autorités chinoises à adopter une attitude raisonnable face à l'attribution du Prix à Liu Xiaobo, et en observant les réactions chaleureuses en Chine et à l'étranger, à se mettre en accord avec le courant mondial ; la Chine doit entrer dans le courant principal des valeurs universelles et de la civilisation de l'humanité, et établir l'image d'un grand pays positif et responsable. Nous sommes convaincus que toute amélioration et toute bonne intention du gouvernement chinois sera accueillie par la compréhension et le soutien de tous, et poussera la société chinoise dans une direction pacifique.

6) Nous appelons les autorités chinoises à tenir leur promesse de réforme du système politique. Le premier ministre Wen Jiabao, dans un ensemble de discours, a récemment manifesté son profond désir de faire avancer la réfome politique, et nous sommes prêts à participer à ce processus. Nous souhaitons que dans le cadre de la Constitution de la République populaire de Chine, de la Charte des Nations Unies qu'il reconnaît, et des traités internationaux qu'il a signés, le gouvernement puisse garantir réellement tous les droits des citoyens, qu'il mette en oeuvre une transition sociale pacifique afin de faire de la Chine un pays démocratique, doté d'un État de droit digne de ce nom.


aujourdhuilachine.com - par la rédaction

Quelques uns des signataires de la lettre (la liste complête est sur le site du PENclub):

-Xu Youyu, l'un des intellectuels libéraux les plus en vue, chercheur à l'Académie des Sciences sociales de Chine
-Zhang Zuhua, l'un des auteurs principaux de la Charte 08
-Yu Haocheng, ancien vice-secrétaire général de l'Association des Juristes de Chine
-Li Datong, journaliste
-Pu Zhiqiang, avocat

Retrouvez l'interview de Liu Xiaobo faite par Hikari Films à l'occasion du 20ème anniversaire du soulèvement de Tian An Men pour le site d'Arte Reportages.

Droits de l'homme

aujourdhuilachine.com - le 15/10/2010 à 18h24


http://www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-une-centaine-d-intellectuels-publient-une-lettre-ouverte-de-soutien-a-liu-xiaobo-14775.asp?1=1

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Presse
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 21:38

savetibet.fr

 

15/10/2010

International Campaign for Tibet félicite l’écrivain et activiste des droits de l’Homme Liu Xiaobo pour l’attribution du prix Nobel de la paix. Liu Xiaobo incarne un pan de la société civile chinoise pour qui la Chine ne peut être reconnue comme une grande puissance à part entière tant que son peuple ne jouira pas de l’intégralité de ses droits garantis par la Constitution.


L'ÉCRIVAIN CHINOIS LIU XIAOBO A ÉTÉ CONDAMNÉ A 11 ANS DE PRISON POUR "SUBVERSION' À CAUSE DE SON IMPLICATION DANS LA CHARTE 08

L'ÉCRIVAIN CHINOIS LIU XIAOBO A ÉTÉ CONDAMNÉ A 11 ANS DE PRISON POUR "SUBVERSION' À CAUSE DE SON IMPLICATION DANS LA CHARTE 08

 

ICT soutient les Chinois qui célèbrent actuellement cette victoire dédiée à la liberté d’expression et qui aspirent à pouvoir débattre avec Liu Xiaobo, une fois qu’il sera libéré, sur les thèmes de la démocratisation et de l’ouverture de la République populaire de Chine.

« La récompense du prix de la paix est la reconnaissance de la communauté internationale de voix grandissantes parmi le peuple chinois pour pousser la Chine vers des réformes politiques, juridiques et constitutionnelles » a déclaré le Dalaï-lama dans un communiqué, le 7 octobre.

Souvent décrit comme « la conscience de la Chine », l’écrivain actuellement emprisonné Liu Xiaobo était considéré comme le favori pour obtenir la prestigieuse récompense. Durant toute sa vie, il a manifesté un engagement envers les idéaux sociaux qu’il intégra à la Charte 08 et a écrit abondamment sur la situation au Tibet.

Dès 2000 – soit deux ans avant que le dialogue entre les représentants du Dalaï-lama et de Pékin n’ait repris –, Liu Xiaobo avait publié un article qui appuyait la position du Dalaï-lama sur l’autonomie du Tibet, déclarant que cette posture ne reposait pas seulement sur un bien-fondé mais aussi sur du pragmatisme, qu’il s’agissait là d’une sincère expression en vue de négociations de paix.

En mars 2008, le nom de Liu Xiaobo figurait aux premiers rangs des signataires de la pétition en 12 points qui appelait au dialogue entre le gouvernement chinois et le Dalaï-lama. Cette pétition relevait les « sérieuses erreurs » de la politique de la Chine au Tibet, critiquait la réponse des autorités face aux événements de mars 2008 au Tibet et mettait l’accent sur « l’absence d’une gouvernance qui serait conforme aux standards de la civilisation moderne ».

« Liu Xiaobo est une figure héroïque, tout comme le Dalaï-lama. Les gens du monde entier verront dans cette sélection un catalyseur de la paix, de la réconciliation et du dialogue. C’est le message que Pékin a besoin d’entendre », affirme Mary Beth Markey, Présidente de International Campaign for Tibet. « D’une manière probablement inégale mais importante, la décision du Comité du Prix Nobel de récompenser Liu Xiaobo par le prix Nobel de la paix pourra et devra encourager les gouvernements dans le monde à assumer leurs convictions, sans que cela se fasse ni de manière préventive, ni sous la pression du gouvernement chinois qui cherche à marginaliser la question des droits de l’Homme ».

Docteur en littérature chinoise de l’Université normale de Pékin, Liu Xiaobo s’était placé aux premières lignes des mouvements de réforme politique en Chine, depuis les protestations étudiantes qui avaient commencé en avril 1989 et qui avaient conduit le 4 juin au massacre par des militaires chinois de manifestants qui, eux, ne disposaient d’aucune arme. Détenu en prison pendant 18 mois pour avoir été soupçonné d’avoir joué un rôle majeur dans l’organisation de ces mouvements, il avait de fait persuadé beaucoup de personnes de quitter la place quelques instants avant que les troupes n’aient ouvert le feu. Marginalisé à sa sortie de prison et se retrouvant sans emploi, Liu Xiaobo continua de développer ses idées sur les réformes politiques et sociales nécessaires à la Chine dans une série d’essais qui depuis ont été largement diffusés dans le pays comme à l’étranger. Ces publications le conduisirent dans un camp de rééducation par le travail de 1996 à 1999.

Peu de temps après avoir signé en 2008 la pétition en 12 points, Liu Xiaobo co-rédigea la Charte 08, un manifeste radical sur la réforme politique de la Chine, délibérément effectué sur le modèle de la Charte 77 écrite par l’imminent intellectuel tchèque Vaclav Havel, autre Prix Nobel de la paix, qui défiait à l’époque le régime soviétique contrôlant l’est européen. Cependant, quelques jours avant la publication de la Charte prévue pour le 10 décembre 2008, journée des Droits de l’Homme, Liu Xiaobo fut à nouveau arrêté. Il purge actuellement une peine de 11 ans de prison pour « subversion du pouvoir de l’Etat ».

Traduit de l’anglais par Elodie Bernard

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 21:26

Hier, 14 octobre 201, Tagyal (nom de plume :"Shogdung")
qui avait fait l'objet d'une intervention de Tibet Lib en juin dernier
http://tibetlib.blogspot.com/2010/06/tagyal-47-ans-de-son-nom-de-plume.html
a été « libéré sous caution en attendant son procès »
Cette libération a été annoncée sur le blog de l'écrivaine tibétaine Woeser.
http://woeser.middle-way.net/2010/10/blog-post_15.html

Cet écrivain avait été arrêté le 23 avril 2010 à la suite de la publication d'un livre intitulé «La limite entre le Ciel et la Terre » et de critiques de la gestion par les autorités chinoises des suites du tremblement de terre d'avril 2010 au Qinghai. Il avait alors été accusé de « scission de la Patrie »
Selon son avocat Li Fanping, « il est en bonne santé et auprès de sa famille »
Les raisons exactes de sa libération ne sont pas connues. Mais l'intervention internationale en sa faveur, à laquelle vous avez participé, l'a très certainement favorisée.
Ce type de libération ne signifie pas qu'il ne sera pas de nouveau arrêté. La plus longue période d'immunité possible est d'une année. Mais les conditions exactes de la libération de Tagyal ne sont pas connues.
Il semblerait qu'en vertu de la loi chinoise, la police peut l'arrêter de nouveau ou lui donner sa lettre de libération à la fin de cette période, selon les conclusions de l'enquête faite au cours de la période de liberté sous caution.

 

Monique Dorizon

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:59

 

 

Nous avons l'honneur d'annoncer que le Conseil Municipal de  L'Argentière La Bessée (05120) a voté le parrainage de la commune tibétaine de SHETHONGMON (Tibet central) , près de Shigatse, en date du 17 Septembre 2010.


Les deux communes ont un point particulier en commun : on y trouve des mines de cuivre, d'argent et d'or (Shethongmon) et d'argent (L'argentière La Bessée)


Le Maire de l'Argentière , Monsieur Joël Giraud , est secrétaire du Groupe Tibet à l'Assemblée Nationale

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Actions
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo