Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 11:06

Tibet-Info.net

samedi 8 octobre 2011 par Monique Dorizon , Rédaction

Trois moines tibétains brûlés après l’échec de leurs tentatives d’immolation dans la Province du Sichuan se rétablissent sous très haute sécurité chinoise dans les hôpitaux.
L’un d’eux, Kelsang Wangchuk [1], n’a pas subi de graves brûlures, mais a eu une "importante" blessure à la tête à la suite des coups donnés par les forces de sécurité chinoises, qui avaient rapidement éteint les flammes quand il avait tenté de s’immoler par le feu dans la ville de Ngaba, le lundi 3 octobre 2011. [2]
"Le moine Kelsang Wangchuk a été admis à l’hôpital populaire du Comté de Ngaba et est traité au deuxième étage", a déclaré Kanyag Tsering, un moine du monastère de Kirti en exil en Inde.
"Tous les autres patients ont été retirés de son pavillon et il connaît une surveillance très stricte".
Un ami de Kelsang Wangchuk a été autorisé à venir l’aider à l’hôpital tandis que plusieurs autres personnes ont également été autorisées à le rencontrer", rapporte Kanyag Tsering.
"On apprend que Kelsang Wangchuk n’a pas souffert de graves brûlures, mais le jour de son immolation, la sécurité chinoise l’a tellement agressé qu’il a subi un traumatisme crânien majeur".

Selon Kanyag Tsering, deux autres moines, Lobsang Kelsang [1] et Lobsang Kunchog [1], âgés de 18-19 ans, qui ont tenté de s’immoler le 26 septembre, ont été admis dans deux hôpitaux distincts.
"Il y a quelques jours, on a appris que Lobsang Kunchok était dans un hôpital de la région de Barkham [3], Préfecture de Ngaba, avec des brûlures graves", poursuit Kanyag Tsering. Cependant, aucun de ses amis ou parents n’a été autorisé à le rencontrer.
Quant à Lobsang Kelsang, il est en convalescence à l’hôpital de Chengdu, capitale de la Province du Sichuan.
Il y a quelques jours, il a été montré à la télévision au cours d’un programme "officiel" à Ngaba, annonçant que ses brûlures n’étaient pas graves.

"La situation dans le monastère de Kirti reste tendue même si aucune présence militaire n’a été vue à l’extérieur de l’institution", dit Kanyag Tsering, citant des informations qu’il a reçues.
"Les résidents locaux ont des doutes sur la conduite de la Chine dans le domaine de la sécurité. Ils pensent que c’est juste pour faire croire aux gens qu’il n’y a plus aucune restriction sur les moines", a-t-il dit.
"Dans le monastère de Kirti, des centaines de fonctionnaires chinois sont toujours postés comme avant et surveillent 24 heures sur 24. Ils sont en train de construire quatre postes de garde sur les quatre côtés extérieurs, à l’extérieur de la périphérie du monastère".  [4]

"La sécurité a également été renforcée autour de la « totalité » du Comté de Ngaba". ajoute Kanyag Tsering.
Des postes de contrôle ont été mis en place aux intersections des routes principales et les habitants doivent montrer leurs documents d’identité "posant de grandes difficultés pour les déplacements quotidiens".
"Des caméras ont également été mises en place sur les poteaux électriques et les toits des maisons le long des routes menant au bureau du Comté de Ngaba".

Source : Radio Free Asia, 6 octobre 2011.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 10:06

 

PHAYUL


One more monk self-immolates in Tibet

Phayul[Monday, October 03, 2011 16:23]
By Sherab Woeser

DHARAMSHALA, October3: Reports are coming in from reliable sources that another monk in Ngaba region of eastern Tibet set himself on fire today.

The incident reportedly occurred in the turbulent Ngaba region which has witnessed three self immolations this year alone.

The London based rights group, Free Tibet, has tweeted that the incident happened at around 2 pm Tibet time.

Although there is no information on the identity of the monk or his condition, Free Tibet says that he is a relative of monk Lobsang Phuntsog who died in March this year after setting himself ablaze protesting China’s occupation of Tibet and calling for the return of His Holiness the Dalai Lama.

On September 26, two monks from the under siege Kirti Monastery, Lobsang Kalsang, younger brother of monk Lobsang Phuntsog and Lobsang Kunchok, both around 18 years of age set themselves on fire in an anti-China protest in the central town of Ngaba. Their whereabouts and condition are not yet known.

Kanyag Tsering, a monk at the exile base of Kirti Monastery in Dharamshala who has closely followed the recent situation in Ngaba confirmed today’s incidence.

Speaking to Phayul, Tsering said that he received similar reports from Tibet but details of today’s self immolation were not available.

This is the fifth incidence in this year alone when China’s repressive policies in Tibet have forced Tibetans to take the drastic step of self-immolation as a non-violent mean to protest China’s rule over Tibet.

 

------------------------------------------------------------------------

 

Traduction Patrick BONNASSIEUX - TIBET CHINE ACTUALITE http://tibetchineactualite.blogspot.com

.


Selon un rapport en provenance de sources fiables, un autre moine de Ngaba, région du Tibet oriental, s'est immolé par le feu lundi 3 Octobre 2011.

 

Le fait s’est produit dans la région turbulente Ngaba où il y eu à trois immolations depuis le début de l' année 2011. 

 

Une association basée à Londres  " Free Tibet ", a twitté que l'incident s'est produit à vers 14 heures, heure du Tibet.

 

Bien qu'il n'y ait pas d'informations sur l'identité du moine ou de son état de santé, “ Free Tibet”  rapporte qu'il est un parent du moine Lobsang Phuntsog décédé en Mars de cette année après s'être aussi immolé par le feu pour protester contre l'occupation chinoise du Tibet et pour réclamer le retour de Sa Sainteté le Dalaï Lama.

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:50

 

9782732445823FS.gif

 

 

La joie est l'émotion de base du bonheur, elle se manifeste par un fort sentiment de satisfaction d'ordre spirituel.
Les sourires qui illuminent nos visages trahissent ce sentiment profond de bonheur intense. C'est cette joie simple du quotidien du peuple tibétain que Matthieu Ricard partage avec nous aujourd'hui... Sourires d'enfants, de nonnes, d'ermites, de jeunes ou de moins jeunes, 108 sourires est un véritable rayon de soleil. Sourires et spiritualité bouddhiste s'unissent autour du nombre 108, chiffre sacré par excellence dans tout le monde indo-bouddhiste.
Dans son texte d'introduction, Matthieu Ricard décrit la typologie des sourires établie par son ami Paul Ekman, éminent spécialiste des expressions faciales, et donne une résonance scientifique à ce panorama de sourires.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Parutions
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:36


Le Tibet risque d'avoir deux dalaï-lamas

CHINE/TIBET | Pékin a prévenu lundi qu'il revenait au gouvernement central chinois de nommer le successeur du dalaï-lama, et non à ce dernier, qui est censé pourtant choisir lui-même sa réincarnation.


© KEYSTONE | Le dalaï-lama avait annoncé qu'il choisirait sa réincarnation quand il aurait 90 ans.
Tweet

ATS | 26.09.2011 | 11:19

Le futur choix par le chef spirituel des Tibétains de son successeur sera «illégal», a prévenu lundi Pékin. Il a affirmé que le titre de «dalaï lama» était conféré par le gouvernement central chinois.
«Le titre de ’dalaï lama’ est conféré par le gouvernement central et est illégal dans tout autre cas de figure», a déclaré Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Il s’exprimait deux jours après que le dalaï lama a déclaré que lui seul choisirait son successeur.
Le chef spirituel des Tibétains, âgé de 76 ans et en exil depuis 1959, a déclaré samedi qu’il déciderait «autour de ses 90 ans» de sa réincarnation.
«Lorsque j’approcherai de mes 90 ans, je consulterai les grands lamas des traditions bouddhiques tibétaines, les Tibétains et les autres adeptes du bouddhisme tibétain et procéderai à une réévaluation de l’institution du dalaï lama pour savoir si elle doit ou non être pérennisée. Ma décision sera prise sur cette base», a-t- il assuré.
Des signes
Selon la tradition tibétaine, les moines doivent identifier un jeune garçon présentant des signes selon lesquels il est la réincarnation du dernier chef spirituel.
Mais le dalaï lama a évoqué dans le passé une rupture possible avec cette tradition en choisissant un successeur avant sa mort ou parmi les Tibétains en exil. Il a aussi dit qu’il pourrait être ouvert à une élection du prochain dalaï lama.
«Un ensemble de rituels religieux et de conventions historiques interviennent dans la réincarnation du dalaï lama et il n’y a jamais eu la coutume d’un dalaï lama choisissant son propre successeur», a affirmé M. Hong. La Chine affirme avoir «libéré pacifiquement» le Tibet en l’occupant en 1951 et contrôle très étroitement cette région autonome.
http://www.tdg.ch/node/372780

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:27

Traduction Patrick BONNASSIEUX -TIBET CHINE ACTUALITE

http://tibetchineactualite.blogspot.com

 

 

 

 

 

Deux moines de l' est du Tibet se sont mis le feu en signe de protestation contre la repession chinoise aujourd'hui 26 Septembre vers 10 h, heure locale à Ngaba (Tibet).

 

Des témoins de ces immolations ont indiqué que l'un des moines qui protestaient  est mortsur le coup, un autre qui était dans un état critique.

Depuis le début de l'année 2011 il y a eu quatre immolations de moines au Tibet .

 

Dans un communiqué publié aujourd'hui du monastère de Kirti  trnsmis à Dharamsala (Inde) a décrit que Lobsang Kalsang et un plus jeune frère du moine Lobsang Phuntsok décédé après s'être aussi immolé le 16 Mars 2011 .

 

Les moines appartiennent au monastère de Kirti situé près de la ville de Ngaba Kirti, au Tibet oriental.

"Les deux moines ont effectué leur protestation dans la ville centrale de Ngaba dudistrict et ont lancé des slogans appelant à la longue vie de Sa Sainteté le Dalaï Lama et la liberté religieuse au Tibet avant de s'i mmoler par le feu", aindiqué le communiqué.

Le communiqué fait remarquer que que les moines ont été soumis à incessante rééducation politique séances par les autorités chinoise.

Le gouvernement Tibétain en éxil dans un communiqué transmis aujourd'hui 26 Septembre 2011

"ses sincères condoléances et prières à la famille des deux moines »et a appelé les autorités chinoises à immédiatement répondre aux doléances du peuple tibétain et de résoudre la question du Tibet pacifiquement. " "Ces séries récentes d' auto-immolation au Tibet attestent le désespoir du peuple tibétain découlant de la situation actuelle sombre dans lequel vivent les Tibétains au Tibet", a indiqué le communiqué.

..............................................................................................................................................................................................................

Please sign the petition to end the ongoing arbitrary arrests, constant surveillance and refusal of religious rights in Ngaba -

http://org2.democracyinaction. org/o/5380/p/dia/action/public /?action_KEY=8266
...........................................................................................................................................................

DOSSIER TIBET


News just came from sources to Tibet that this morning around 10:30 (Tibet local time) two more monks of Kirti Monastery, Ngaba County set themselves on fire.Monk Lobsang Kelsang and Lobsang Kunchok staged a peaceful protest raising slogans like 'Long Live the Dalai Lama' and 'We want Religious Freedom in Tibet' in the Ngaba County market.They then set themselves aflame.The two monks were immediately taken by the People's Armed Police (PAP) and Public Security Bureau police (PSB) after PAP and PSB tried to set off the flame on the two. One of the monks is feared to have died on the spot whereas the other remains in critical condition. It is not know where the two monks have been taken. Both are believed to be about 18 years old from Meyruma Township, Ngaba County.

Monk Lobsang Kelsang is a cousin of late monk Phuntsog who self-immolated on 16 March this year.

This unfortunate incident is the third in the year where Tibetan monks in Tibet, in a desperate act, set themselves ablaze. Ngaba Kirti monastery's monk Phuntsog self immolated on 16th March to mark the third anniversary of 2008 Uprising and to draw international attention to the Tibet issue. On 15th August 29 years old monk Tsewang Norbu of Nyitso Monastery in Tawu, Kandze demanded for freedom in Tibet and the return of His Holiness the Dalai Lama to Tibet before burning self.

It is clear that the situation in Tibet continues to intensify. TCHRD is deeply concerned of the current situation in Tibet with extraordinary tight control of Chinese.

 

 


 
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 15:04

tibet20112final

 

Programme à venir

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:41

CANDLE4TIBET

 

Dear ...,

Tibetan nomads are fighting for their lives.

URGE BAN KI-MOON
TO PROTECT
TIBETAN NOMADS

UN Stand Up for Tibetan NomadsTAKE ACTION

For thousands of years Tibetan nomads have lived on the roof of the world, overcoming the extreme environmental conditions while sustaining one of the most fragile ecosystems on the planet.

Now, in just a few short years, China wants to end their way of life forever.

The Chinese government is carrying out the single most destructive policy in Tibet since the cultural revolution – forcing more than 2 million Tibetans – a third of the entire population – off their land.

Next week, China's Foreign Minister, Yang Jiechi, will address the United Nations General Assembly in New York. As he prepares to wine and dine with world leaders, Tibetans and their supporters have gathered in front of the UN to expose China's sinister and deliberate plan to destroy Tibetan nomadic communities.

We are calling on UN representatives, world leaders, and people of conscience everywhere to stand up and help protect Tibetan nomads.

China wants to resettle the nomads to clear the way for large scale resource exploitation and to consolidate control over Tibetans – especially their movements. In spite of the serious risks associated with speaking out against the Chinese government, Tibetan nomads are making every effort to resist China's policy of forced relocation.

We can help by raising the alarm on this important issue and advocating their cause with UN Secretary General, Ban Ki-moon, and your country's ambassador to the UN.

TAKE ACTION:Nomads' Rights

  1. Sign a Petition to UN Secretary General Ban Ki-moon urging him to speak out.
  2. Send a letter to your country's ambassador to the UN, alerting him/her to this issue. Find your ambassador (see sample letter below).
  3. Copy the letter addressed to your ambassador to your elected representatives. Let them know that Tibet is important to you.

If you missed our email alert last week about the newly launched Tibetan Nomad Rights website, check it out: http://www.nomadrights.org

Together, we will direct the world's attention to the historic battle to save Tibet's nomads and help protect their right to live on the majestic grasslands of the plateau for generations to come.

Thank you for all that you do for Tibet,

Tendolkar, Kate, Tendor, Stef, Evie and all of us here at SFT HQ

 

 

 

Sample Letter to your country's ambassador to the United Nations:

The Honorable [Insert name]
[Address]

[DATE]

Dear Ambassador [Insert name],

I am writing to express my grave concern over the forced resettlement of Tibetan nomads in Chinese-occupied Tibet. For thousands of years, nomads have lived sustainably on the grasslands of the Tibetan plateau. They have survived on the roof of the world in the harshest and most challenging natural environment.

But now, the Chinese government is threatening their very existence.

Under the guise of environmental protection, China is forcing 2.25 million nomads – a third of the Tibetan population – off their land and into isolated, reservation-stye concrete housing blocks.

However, scientists – including Chinese scientists – have found that nomads' traditional grazing patterns help to mitigate the impact of climate change on the plateau. Furthermore, cleared land is being used for the construction of massive dams and mining operations.

China's resettlement policies are a death sentence for Tibet's nomadic communities. Nomads are forced to sell or slaughter their animals, and socioeconomic problems, including unemployment, alcoholism, and now even suicide, have become commonplace in the settlement camps.

History has shown the tragic consequences suffered by communities when they are forced off their land.

We have sworn never again to remain silent when a people's very way of life is being threatened with annihilation.

Please raise the issue of nomad resettlement with your Chinese counterparts and call on China to immediately halt its policies of forcing Tibetan nomads off their land.

I also implore you to avail yourself of every opportunity to express your concern on this isnsue.

Sincerely,

[Your Name]
[Your Address]

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Actions
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 11:35

TIBETAN.FR

Vendredi 16 septembre 2011, par Thupten Gyatso // Documentation

 

Un nouveau gouvernement tibétain est en ordre de marche pour reconquérir la liberté.

Vendredi, 16 septembre 2011 à Dharamsala en Inde. Aujourd’hui, Kalon Tripa Dr Lobsang Sangay ( Premier Ministre du Tibet) a présenté la liste des membres du gouvernement au Parlement, lors de sa deuxième session tenue ce matin et le Parlement l’a approuvé à l’unanimité.

L’équipe de nouveau Kashag se présente comme suit :

1. Monsieur DONGCHUNG Ngodup faisait parti du gouvernement sortant mais il a été maintenu dans le département de la sécurité pour ses expériences.

2. Monsieur Tsering Dhondup également faisait parti de l’équipe sortante et il serait maintenu dans le département du finance.

3. Monsieur Kasur Pema Chhonjor qui vient de la Californie aux Etats-Unis d’Amérique était déjà le ministre de la sécurité et il serait à la tête du département des Affaires religiouses et Culturelles.

4. Madame Gyari Dolma de New Delhi était vice-Président du Parlement tibétain pendant deux législatures. Elle serait nommé à la tête du département de l’Intérieur.

5. Madame Dickyi Chhoyang du Canada, élue Députée pour la circonscription de l’Amérique du Nord et elle est la personnalité inattendue de la spéculation. Elle a été nommé au Département de l’Information et des Relations Internationales.

6. Dr. Tsering Wangchuk de Bylakuppe, issue de la société civile et ce médecin n’est pas connu grand public. Il sera affecté probablement au département de la santé, car la santé est le domaine de ses compétences professionnelles.

Voilà après un temps prolongé du suspens, nous avons un gouvernement composé par le Premier Ministre et approuvé par le Parlement tibétain qui serait prêt à passer à l’action et la situation au Tibet ne demande que ça. Il me reste à leurs souhaiter bonne chance pour les cinq ans à venir.

Par Thupten Gyatso

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 23:55
Woeser reçoit un prix d'honneur international



Phayul : mardi 6 Septembre 2011- à 01.30.

DHARAMSALA, le 6 Septembre: Pour l'année 2011, la Fondation Néerlandaise du Prince Claus a remis son prix à la téméraire auteur et blogueuse tibétaine Woeser.
Dans ce communiqué du 4 Septembre, en citant cette femme courageuse âgée de 44ans, la Fondation du Prince Claus a commenté sur les « perspectives uniques que Woeser apporte sur les complexités du Tibet actuel. »



"Woeser s'est vue décerner un prix pour son courage en osant parler au nom de tous ceux cantonnés dans le silence ou opprimés, pour son remarquable travail qui associe sa qualité littéraire et ses reportages politiques, pour sa collecte d’information, son analyse et son support de la culture tibétaine, et pour son engagement très actif pour l’auto-détermination, la liberté et le développement du Tibet, précise la publication de la Fondation."


La Fondaton du Prince Claus, inaugurée en 1996 et baptisée en l’honneur du Prince Claus de Hollande, présente chaque année des particuliers, des groupes et organisations, qu'ils soient d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine ou des Caraïbes, pour leurs exceptionnelles réalisations dans le domaine de la Culture et du Développement et l'effet positif de leur travail sur leur environnement direct et dans un domaine vaste sur le plan culturel ou social.

Ainsi, par cette Récompense du Prince Claus, chaque année la Fondation honore 11 précurseurs dans le domaine culturel « qui élargissent les frontières de la liberté d’expression et qui osent prendre des risques et inspirer tout un chacun. »

Dans ce communiqué, du 5 Septembre le directeur exécutif de la Campagne Internationnale du Tibet Néerlandaise en Europe, Tsering Jampa, a dit que ce prix décerné a Woeser est "amplement mérité."

« Woeser fait partie des plus éloquents et féroces critiques de l'oppression chinoise au Tibet… Cette récompense importante rend aussi hommage à beaucoup d’autres écrivains et intellectuels Tibétains, dont un grand nombre subissent de longues peines d'emprisonnement et ont endurés les torture uniquement pour avoir oser dire la vérité dans leurs travaux, relate Jampa. »

Lors des manifestations contre le pouvoir chinois et leurs violentes répressions en 2008, le blog de Woeser devint la principale source d'informations pour le monde entier.
En transmettant des détails via ses contacts au Tibet, Woeser a pu communiquer quotidiennement tout ce qui se passait dans les manifestations, sur les abus des droits de l’homme et sur les meurtres perpétrés sans autre forme de procès .
Au plus dur des manifestations, plus de 3 millions d'internautes ont visité le blog de Woeser et ses compte-rendus quotidiens étaient traduits dans de nombreuses langues.

Vivant actuellement à Pékin, Woeser s'est vue assignée à résidence puis harcelée, son site a été fermé, ses déplacements restreints et elle vit sous surveillance permanente.

A différentes reprises, les autorités chinoises ont interdit Woeser de quitter la Chine pour recevoir son prix Norvégien de l'Union des Auteurs en 2007, le Prix de la Liberté d'Expression à Oslo et celui de la Fondation Internationale des Femmes Journalistes en 2010 et le Prix du Courage dans le Journalisme" , à New York .

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 23:46

logo

 

FRANCE TIBET

 

 

KATHMANDU: Nepal has detained 20 Tibetan teenagers for entering the country illegally from China, police said Monday, weeks after the government assured Beijing that it would crack down on anti-China activity.
The 15 boys and five girls, aged 16 to 18, were held at a remote western Himalayan village after crossing into Nepal on foot from China.


"They were arrested by the local police on Sunday morning. They had trekked for 16 days," police spokesman Binod Singh told AFP.
"A police official is accompanying them to Kathmandu. They will be handed over to the immigration authorities."
They are expected to be given safe passage through Nepal under an informal agreement with the UN, which will help them to travel on to India, where the Tibetan spiritual leader the Dalai Lama lives in exile.
Hundreds of Tibetans make the difficult and dangerous journey to Nepal every year, fleeing political and religious repression in China.
Nepal last month renewed its commitment not to allow "anti-Chinese activities" on its soil as a visiting top-level Chinese delegation announced a $50-million aid package for the impoverished nation.
Beijing, a major donor to Nepal, has increased pressure on authorities in its neighbour to stem the flow of Tibetans fleeing their homeland.
US embassy cables released by whistle-blowing website WikiLeaks last year suggested that China had paid Nepalese police to detain Tibetans.

Nepal, home to 20,000 Tibetan exiles who were given refugee status before 1989, denied the accusation.
Nepal arrests 20 Tibetan teens for illegal entry
Phayul[Monday, September 12, 2011 18:56]
By Tendar Tsering

DHARAMSHALA, September 12: Barely weeks after Kathmandu assured Beijing of sustained crackdown on anti-China activities on its soil, the Nepali government arrested 20 Tibetan teenagers for entering the country illegally from Tibet, Sunday.

The Agency France Presse (AFP) reported that 15 Tibetan boys and five girls, aged 16 to 18 were stopped at a remote western Himalayan village in Nepal after crossing the border from Tibet on foot.

The AFP quoted a police spokesman Binod Singh saying that the teens were arrested by the local police on Sunday morning.

Nepali police started chasing them after they were seen at Pandusen Saturday night. They had reached the border district after trekking for 16 days.

According to the news agency, a police official is accompanying the teens to Kathmandu where they will be handed over to the immigration authorities in Nepal.
It is reported that the teens are expected to be given safe passage to India, which hosts the exile headquarters of the Tibetans.
The ‘Gentlemen's Agreement’ between the United Nations High Commissioner for Refugees and Nepal government provides for cooperation in the safe transit of Tibetans from the border regions through Nepal and onward to India.
However, Tibetans refugees escaping into Nepal have faced deportation on earlier occasions. The US State Department in March last year reported that Tibetan refugees deported by Nepal for illegally entering its territory suffer torture at the hands of the Chinese authorities.
Earlier this year the whistleblower website Wikileaks revealed that China could have rewarded Nepal security officials to arrest Tibetans attempting to enter Nepal.
“Chinese government rewards (Nepali forces) by providing financial incentives to officers who hand over Tibetans attempting to exit China,”
the confidential diplomatic cable created by the US embassy in New Delhi on February 22 quoted an unnamed source as saying.
Nepal and Tibet share 1,414 km of common border with 34 major passes between the two.
Each year, thousands of Tibetans refugees try to escape Chinese rule in Tibet but the numbers have seen a decline following stricter border patrolling on both sides at the behest of the Chinese government.

 

TIBET INFO

Le Népal arrête 20 adolescents tibétains en provenance du Tibet

mercredi 14 septembre 2011 par Rédaction

Le Népal a arrêté vingt adolescents tibétains entrés illégalement sur le territoire par la frontière du Tibet, a déclaré le 12 septembre 2011 la police, quelques semaines après que le gouvernement ait assuré à Pékin qu’il réprimerait les activités anti-chinoises sur son sol. [1]
Les quinze garçons et cinq filles, âgés de 16 à 18 ans, ont été arrêtés dans un village himalayen de l’ouest du Népal après avoir traversé la frontière à pied. Des milliers de Tibétains entreprenaient chaque année un voyage difficile et dangereux vers le Népal pour fuir la répression politique et religieuse dont ils sont victimes en Chine. [2]
"Ils ont été arrêtés par la police locale dimanche (11/09) matin. Ils avaient marché pendant 16 jours", a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police, Binod Singh.

"Un responsable de la police les a accompagnés à Katmandou. Ils seront remis aux services de l’immigration", a-t-il ajouté.
Ces adolescents devraient toutefois recevoir l’autorisation de transiter par le Népal en vertu d’un accord informel entre le gouvernement et l’agence des Nations-unies mise en place en 1989 lorsque le Népal cessa d’accorder aux Tibétains le statut de réfugiés.
Avec l’assistance des Nations-unies, nombre d’entre eux migrent vers Dharamsala, dans le nord de l’Inde, où vit une grande communauté établie sous l’autorité du gouvernement tibétain en exil et du chef spirituel des Tibétains, le Dalaï Lama. A Dharamsala, ces migrants peuvent trouver une aide leur permettant, dans la mesure des faibles moyens disponibles, de se reconstruire après les souffrances endurées. [3]

Le Népal a renouvelé le mois dernier (août 2011) son engagement à lutter contre des "activités anti-chinoises" sur son territoire, lors de la visite d’une importante délégation chinoise qui a annoncé une aide de 50 millions de dollars à ce pays défavorisé.
La Chine, un important pays donateur pour le Népal, a renforcé la pression sur Katmandou pour contenir le flux de Tibétains fuyant la Chine.
Des télégrammes diplomatiques américains publiés par le site WikiLeaks en 2010 indiquaient que la Chine payait la police népalaise pour arrêter des Tibétains [4]. Le Népal, qui abrite 20 000 exilés tibétains ayant obtenu le statut de réfugiés avant 1989, a démenti ces accusations, pourtant confirmées par des témoignages.

Source : AFP, Phayul, 12 septembre 2011.

Vous avez apprécié cet artic

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo