Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 16:37

 

L'association sera présente sur la Foire de L'Avent

qui aura lieu les 10 et 11 décembre à Briançon -Sainte Catherine à Central Parc

 

DSCF0046.JPG

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 14:11

TIBET-INFO.NET


lundi 28 novembre 2011 par Monique Dorizon , Rédaction

Selon des sources en provenance du Tibet, Jadrel [1] Jampa Thinley Rinpoché, Président du Comité de recherche du Panchen Lama, toujours porté disparu depuis 2002, après avoir purgé une peine d’emprisonnement de six ans pour avoir soi-disant divulgué au monde extérieur des secrets de cette affaire, est décédé à l’âge de 72 ans.
Le 17 Juillet 1995, il a été mis en détention et condamné à 5 ans de prison alors qu’il avait rejeté le projet du gouvernement chinois d’imposer son propre choix de la réincarnation du Panchen Lama [2]
Jadrel Rinpoché a purgé sa peine de prison en Chine, à Chuandong [3], dans la Province du Sichuan, entre 1995 et 2002, période durant laquelle il a entamé une grève de la faim pour protester contre l’injustice du verdict.
Le gouvernement chinois a enfreint sa propre loi en gardant Jadrel Rinpoché en détention secrète, même après que ce dernier ait terminé sa peine de prison, sans avoir commis d’autres crimes. Son lieu de détention est resté inconnu depuis la fin de son emprisonnement en 2001/2002.

La nouvelle de la mort de Jadrel Rinpoché, apparemment due à un empoisonnement, a été révélée dans une cassette par son proche collaborateur, travaillant dans l’Association du bouddhisme tibétain. La révélation a éclairci les raisons de sa disparition pendant près de 10 ans.

Jadrel Rinpoché est né en 1940 à Namling à Shigatse. Il a été le directeur du Comité de gestion démocratique du monastère de Tashilhunpo.
Le 13 novembre 2010, un autre membre tibétain du Comité de recherche, Jampa Chungla, a succombé à une longue maladie après s’être vu refuser une assistance médicale durant sa longue période d’incarcération et d’assignation à résidence. L’implication de Jampa Chungla dans la recherche du onzième Panchen Lama a commencé en 1989 quand il a été nommé Secrétaire général de la Commission présidée par Jadrel Rinpoché. A partir de 1990, il a aidé Jadrel Rinpoché dans le processus de recherche.

Gedhun Choekyi Nyima, le jeune garçon de six ans, identifié par Sa Sainteté le Dalaï Lama comme étant le 11ème Panchen Lama, a disparu le 17 mai 1995. Le gouvernement chinois a admis plus tard le maintien du garçon et de sa famille en "détention protectrice".
Malgré les appels répétés pour rencontrer ce garçon, aucun organisme international ou organisation des droits humains n’a pu entrer en contact avec le jeune Panchen Lama ou sa famille. À ce jour, on ne sait rien ni de leur état ni de leur localisation.

Source : Administration Centrale Tibétaine, 25 novembre 2011.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 12:23

GRAND BIVOUAC

 

 

 

affiche-pour-le-tibet.jpg

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 05:13

TSR.CH

 

Interview réalisée le 21novembre lors du passage de Monsieur Lobsang Sangay en Suisse

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 19:51

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Dvd -Films
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 13:25

 

Une superbe chanson de soutien au TIBET

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Musique
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 09:43

TIBET-INFO.NET

jeudi 24 novembre 2011 par Monique Dorizon

Le dimanche 20 novembre 2011, un grand portrait du Dalaï Lama, ainsi que deux drapeaux nationaux tibétains, ont été installés sur le toit du monastère de Ragya en Amdo, au Tibet oriental.

JPEG - 20.8 ko
Monastère de Ragya
© Commons Andreas Gruschke (Freiburg)

Gadhen, moine tibétain du monastère de Sera en Inde du sud, ancien moine au monastère de Ragya au Tibet, a déclaré que le portrait du Dalaï Lama ainsi que les drapeaux tibétains, avaient été vus par beaucoup de personnes, accrochés au toit du monastère.
"Ils sont restés là pendant un certain temps avant que les responsables locaux chinois viennent et s’emparent du portrait et des drapeaux tibétains", rapporte Gadhen.
Des slogans auraient également été écrits en-dessous du portrait et des drapeaux tibétains, tous interdits au Tibet.

Citant des contacts au Tibet, Gadhen dit que les témoins oculaires ne pouvaient pas bien lire quels étaient ces slogans.
Lorsqu’on lui a demandé si la police chinoise avait arrêté quelqu’un du monastère dans le cadre de cet événement, Gadhen a répondu par la négative.

En 2009, le monastère de Ragya a vu se dérouler des manifestations populaires à la suite du décès du moine Tashi Sangpo.
Le décès de Tashi Sangpo avait déclenché des protestations à Ragya ; des Tibétains descendus dans la rue portaient des drapeaux nationaux tibétains et scandaient des slogans tels que "Indépendance du Tibet" ou "Longue vie au Dalaï Lama".

Le monastère de Ragya a été ensuite complètement verrouillé et nombre de ses moines ont été détenus après que des tracts contenant des messages politiques aient été distribués et un énorme drapeau national tibétain hissé au sommet de la salle de prière principale du monastère, le 10 mars de cette année.

Source : Phayul, 22 novembre 2011.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 11:31

Communiqué du Bureau du Tibet, Paris

lundi 21 novembre 2011 par Rédaction

Première visite en France
du chef politique de l’Administration Tibétaine en Exil,
récemment élu au suffrage universel,
le 26 novembre 2011

Monsieur Lobsang Sangay, le Kalon Tripa [1]
sera à Paris le 26 novembre 2011.

Dr Lobsang Sangay
Selon la décision de Sa Sainteté le Dalaï Lama exprimée officiellement le 10 mars 2011, une nouvelle Charte constitutionnelle est entrée en vigueur le 29 mai 2011. [2]

A cette occasion, pour la première fois, l’ensemble des pouvoirs administratifs et politiques de Sa Sainteté le Dalaï Lama a été transféré aux trois organes représentatifs du peuple tibétain : le Cabinet, le Parlement et la Cour suprême de Justice.

Le Kalon Tripa, le chef politique de l’administration centrale tibétaine, élu démocratiquement par le peuple tibétain, est à la tête du pouvoir exécutif. Il a été élu démocratiquement au suffrage universel direct pour une durée de cinq ans, par la diaspora tibétaine répartie dans plus de 30 pays, le 20 mars 2011, et a pris ses fonctions le 8 août 2011.

Monsieur Lobsang Sangay, le Kalon Tripa, est Docteur en droit international de l’université d’Harvard.
Au cours de ce premier séjour, exceptionnel, en Europe, il rencontrera des membres des gouvernements européens, des ONG, des associations œuvrant pour le Tibet, et la communauté tibétaine.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le Bureau du Tibet à Paris :
M. Tsering Dhondup
Tél. 01 46 56 54 53
Portable : 06 68 94 94 49
Télécopie : 01 41 17 00 14
E-mail : tibetoffice@orange.fr
84, bd Adophe Pinard
75014 Paris ( France )

Paris, le 15 novembre 2011

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 11:26

 

 

logo

 

FRANCE TIBET

 

Triste nouvelle ce matin, Danielle Mitterrand a quitté son combat cette nuit.
Notre association France Tibet souhaite lui rendre hommage en évoquant quelques souvenirs de moments importants en les partageant avec nos amis et défenseurs de la cause du Tibet...

Malgré, sans aucun doute de fortes pressions de Pékin, Danielle avait accueilli le Dalaï Lama à la Fondation France Libertés
et lui avait décerné en décembre 1989, au Théâtre de Chaillot., le Prix de la Mémoire, quelques jours avant qu'il ne reçoive à Oslo le Prix Nobel de la Paix .



Alors qu'elle était première dame de France, elle avait accepté la proposition de se rendre à Dharamsala, en Inde, pour inaugurer le Congrès de l'Association des Femmes Tibétaines -TWA - à l'invitation de Madame Jetsun Pema La, soeur du Dalaï Lama et de Madame Rinchen Kando La, respectivement présidente et vice-présidente de cette ONG tibétaine.

Là bas, Danielle avait en outre particulièrement apprécié ses rencontres avec les enfants orphelins ou ayant fui le Tibet, lors de sa visite du Tibetan Children Village -TCV- à Dharamsala en Inde. Accueillie par les presque 2 000 enfants et enseignants de l'Institution qui lui faisaient une chaleureuse haie d'honneur en brandissant de petits drapeaux français, elle fut très émue aussi de découvrir le système des maisons d'accueil des enfants, la pédagogie de responsabilités basée sur les méthodes Pestalozzi en particulier.
A la suite de ces rencontres, Danielle avait décidé d'engager la Fondation France Libertés dans l'aide aux réfugiés du Tibet : aide pour différents projets tant à Dharamsala que dans d'autres villages indiens et népalais pour l'éducation et la santé.



A Kathmandu, sans y être allée, à son grand regret, elle avait cependant étudié la demande que notre association France-Tibet lui avait soumise pour démarrer la construction d''un véritable Centre d'accueil pour les réfugiés qui fuyant le Tibet en franchissant la barrière himalayenne ne cessaient d'affluer, dans les années 90.

En 1991, Danielle avait suivi avec Catherine Trautmann, alors députée et Maire de Strasbourg, les travaux engagés pour le Tibet, avec la Commission Internationale des Juristes lors de la Session du Tribunal Permanent pour l'auto-détermination des Peuples, ancien Tribunal Russel.
Elle avait accueilli à la Fondation successivement le Vénérable Samdhong Rinpoché, alors Président du Parlement Tibétain en exil, le Ministre Tashi Wangdi, Harry Wu, l'ancien prisonnier chinois,victime lui aussi des laoigaïs, venu témoigner à Paris et bien d'autres...

En 1999, elle recevait des mains du Dalaï Lama Le prix Lumière de la Vérité.

C'est aussi le moine Bagdro qu'elle avait accueilli en France puisque son état de santé nécessitait des soins très spécifiques après les tortures physiques subies dans les prisons chinoises et les camps de travaux forcés les sinistres laogaïs ..
Bagdro n'a jamais oublié la guérison qu'il lui devait et lors de son dernier passage à Paris, il y a trois ans environ, il avait souhaité rencontrer Danielle, qu'il appelait affectueusement " ma deuxième maman "
Parmi ceux qui l'ont aidé à sortir de prison, Danielle Mitterrand occupe une place de choix. A tel point que lors de la Coupe du monde de football en 1998, Bagdro prie chaque jour au temple pour l'équipe de France. « Mme Mitterrand m'avait sauvé la vie, donc la France devait gagner ! » Ses prières sont exaucées. Mais onze ans plus tard, la déception se lit sur son visage. En 2009, Paris n'a pas officiellement reçu le dalaï-lama, Nicolas Sarkozy s'est rendu aux JO de Pékin, contrairement à ce qu'il avait d'abord annoncé, et les contrats avec la Chine se sont multipliés. « Le chef de l'Etat a changé très vite ! », remarque Bagdro, qui guette un nouveau revirement du « président du pays des droits de l'homme ». Faustine Vincent

S'il en était besoin, une autre preuve du courage de Danielle : c'était à l'ONU à Genève... Elle prenait là aussi en personne la parole devant la Commission des Droits de l'Homme au titre de France Libertés, pour rappeler au Monde la situation dramatique des Tibétains au Tibet.
Anecdote qui ne peut que nous conforter dans cette reconnaissance de son engagement, de sa flamme pour la défense des opprimés..., Danielle m'avait chargée de m'assurer que la distribution du document qu'elle avait rédigé spécialement au titre de France Libertés ne serait pas entravée par quelque délégation trop zélée...!
Ce fut vite vérifié ... les documents déposés sur la table des ONG disparaissaient comme neige au soleil... Bien sûr Danielle savait que certains délégués, doués de dons de prestidigitateurs... les substilisaient rapidement et habilement!!
Ainsi informées nous avions pu assurer ...
Elle avait ensuite tenu à se rendre sous la tente installée sur l' Esplanade des Droits de l'Homme, afin d'apporter personnellement son soutien à plusieurs jeunes Tibétains, grévistes de la faim, revendiquant plus de liberté au Tibet.
A La Roche sur Yon, à Strasbourg où elle introduisait le Colloque sur l'Eau, nous avons suivi les engagements de Danielle Mitterrand dans son combat pour que l'accès à l'EAU pour tous devienne un droit humain.
Citons la Fondation France Libertés :

Malgré son départ, Danielle Mitterrand nous laisse un message d'espoir, qui montre la voie d'un monde plus juste aux générations qui inventeront le monde de demain.
"Nouveaux résistants à l’ordre néolibéral, bâtisseurs d’un monde où chacun trouve sa part de vie, de liberté et d’action, expérimentateurs de solutions alternatives aux problèmes du temps... Qu’ils se rassemblent, s’unissent, fusionnent partout dans le monde pour mettre un terme à la dictature économique et financière, suppôt des dictateurs politiques. Celles-ci semblent être, enfin, ébranlées par la colère des peuples. C’est heureux mais ce n’est qu’un début. Je souhaite de tout cœur que nos propositions en faveur des biens communs du vivant soient comprises de tous et participent à l’urgente et indispensable métamorphose de la société humaine vers une nouvelle civilisation".


Merci à vous, Madame Danielle MITTERAND, merci à vous, chère Danielle, pour votre support à la cause que nous défendons, votre flamme communicative et votre amitié ..
La France perd une grande Dame, nous perdons une grande militante et amie...

Marcelle Roux
Présidente de France Tibet
et toute l'équipe de France Tibet

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 09:37

TIBET INFO.NET

vendredi 11 novembre 2011 par Monique Dorizon , Rédaction

 

Lors de sa dernière visite à Pékin, le dirigeant de Dui Hua (un groupe de défense des droits ayant des liens étroits avec le gouvernement chinois) a demandé aux autorités de libérer deux éminents prisonniers politiques tibétains.
John Kamm, fondateur et Président de Dui Hua [1], basé à San Francisco, a déclaré qu’il avait "espoir" que Tulku Tenzin Delek Rinpoché [2] et Lobsang Tenzin [3] soient libérés.
Lobsang Tenzin, l’un des plus anciens prisonniers politiques du Tibet, souffre de diabète aigu.
"Lors de mon dernier voyage j’ai soulevé la question de (la libération) de Lobsang Tenzin, bien sûr, et de Tenzin Delek Rinpoché", a déclaré John Kamm dans une interview le 10 novembre 2011 en marge d’une audition au Congrès, à Washington.

"En soulignant constamment au gouvernement chinois qu’il n’a libéré personne ... nous avons un peu d’espoir qu’au moins quelques-uns aient une libération anticipée", a déclaré John Kamm.
"Et je voudrais profiter de cette occasion pour exprimer mon ferme espoir que parmi ceux qui seraient d’abord libérés seraient Tenzin Delek Rinpoché et, bien sûr, Lobsang Tenzin. Lui, je suppose, est parmi les plus anciens prisonniers ... et il a un très mauvais diabète... alors je fais appel au gouvernement chinois pour le libérer en liberté conditionnelle médicale".

John Kamm dit qu’il n’y a eu aucune libération anticipée connue ou réduction de peine pour les prisonniers politiques tibétains condamnés pour "subversion", "séparatisme" ou "incitation" - accusations portées couramment en Chine contre les dissidents - depuis "de nombreuses années".
"Le dernier était un Chinois han [4], qui va être libéré le mois prochain, c’est la dernière réduction de peine connue de détenu reconnu coupable de "subversion", "séparatisme" ou "incitation". Je ne me souviens pas d’un moment où mon travail ait été aussi difficile", a-t-il dit.
"J’ai eu un petit succès avec les prisonniers politiques hans condamnés pour "espionnage" et "secrets d’État" plus que pour "subversion", "séparatisme" ou "incitation". Ce qui est pour moi assez frappant, c’est que les personnes condamnées pour "espionnage" sont présentées avec davantage de clémence que les gens qui en ont tout simplement parlé".

John Kamm a déclaré que les groupes de défense des droits humains ont eu moins de succès récemment probablement à cause d’un certain nombre de facteurs fluctuants, y compris un changement imminent de dirigeants chinois [5] et un nombre croissant de troubles sociaux dans le pays.
"Tout d’abord, bien sûr, il y a cette transition qui va avoir lieu à la direction en Chine et selon toutes les apparences le groupe arrivant va être au moins aussi dur que le groupe actuel. Donc, si vous essayez d’obtenir une position politique dans le gouvernement chinois, il n’est pas bon sembler être modéré envers la dissidence", a-t-il dit.

"Deuxièmement, selon une estimation officieuse faite par un expert chinois, il y aurait eu 180 000 incidents populaires en Chine l’année dernière. Aussi, le gouvernement est-il vraiment nerveux", a déclaré John Kamm.
Beaucoup de ces incidents sont des manifestations ou des sit-in liés à des expulsions forcées, des allégations d’actes répréhensibles officiels, et des différends sur les ventes de terres rurales.

Enfin, John Kamm a déclaré que la persistante crise économique mondiale avait asséché le financement de nombreuses organisations non gouvernementales axées sur la Chine, les rendant moins efficaces dans leur travail. Mais il a juré de continuer à travailler avec le gouvernement chinois pour obtenir la libération des dissidents emprisonnés à travers le pays.
"Précisément parce qu’aucun n’a été libéré, nous avons l’espoir que certains le seront"

Source : Radio Free Asia, 3 novembre 2011

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

   

[1] "Dui Hua" (ou 对话) signifie en chinois : "Dialogue".

[2] Tenzin Delek Rinpoche, 61 ans, a été condamné pour implication dans une série d’attentats à Kardzé, dans la région tibétaine de la Province du Sichuan, et condamné à mort en 2002. Sa peine a été commuée en emprisonnement à vie deux ans plus tard.
Voir l’article "Cas n° 4 - Tenzin Delek Rinpoche", du 30/11/2007 lors de la campagne de soutien à des prisonniers avant les J.O. à Pékin et les interventions de Tibet Lib en janvier et novembre 2004.
Le Parlement européen avait voté une résolution sur le cas de Tenzin Delek Rinpoché le 27/10/2005.

[3] Lobsang Tenzin, 50 ans, a été arrêté en mars 1988 après avoir pris part à des manifestations étudiantes et condamné en rapport avec la mort d’un policier. Sa libération est actuellement prévue pour 2013.
Voir l’article "Tibet Lib : intervention pour Lobsang Tenzin", du 16/09/2011, la pétition pour Lobsang Tenzin du 16/09/2011 et le site de Tibet Lib.

[4] Les Hans sont l’ethnie majoritaire en Chine, les autres ethnies étant appelées "minorités ethniques".

[5] Le Parti communiste de la Chine se prépare à une transmission de pouvoir dans un an, quand la nouvelle direction sera choisie après la démission du Président Hu Jintao en tant que Secrétaire général du Parti.
Le Président Hu, son Premier ministre Wen Jiabao et le puissant Comité permanent sont censés renoncer à tous les postes de direction en 2013, le vice-président Xi Jinping étant grandement considéré comme le successeur de Hu Jintao.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo