Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:37

tibet-info.net

lundi 17 septembre 2012 par Monique Dorizon , Rédaction

Dhondup Wangchen [1], autodidacte, réalisateur d’un documentaire, fait partie des lauréats des "Prix internationaux de la Liberté de la presse" remis par le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), reconnaissance annuelle des reportages courageux.

Le cinéaste tibétain emprisonné est l’un des quatre journalistes reconnus par le groupe mondial pour la liberté de la presse pour avoir "au péril de leur vie et de leur liberté révélé les abus de pouvoir et les violations des Droits de l’Homme".
Le CPJ, dans un communiqué annonçant le nom des gagnants, a déclaré que ces journalistes ont fait face à de "sévères représailles dans leur travail, y compris les agressions, les menaces et actes de torture".
"Wangchen purge une peine de prison de six ans à la suite de son documentaire sur la vie tibétaine sous domination chinoise" [1], a dit le CPJ.

Dhondup Wangchen a conçu et tourné le film "Leaving Fear Behind" (en tibétain : "Jigdrel") dépeignant la vie au Tibet avant les Jeux olympiques de Pékin en 2008. Il a été arrêté le 26 mars 2008, pour avoir filmé des interviews avec des Tibétains ordinaires donnant leur point de vue sur les Jeux olympiques de Pékin, le Dalaï Lama et les politiques du gouvernement chinois menées au Tibet.
Peu de temps après la sortie clandestine de son film à l’étranger, Dhondup Wangchen a disparu, placé en détention.
Dhondup Wangchen a été condamné à six ans de prison pour "subversion" le 28 décembre 2009 à la suite d’un procès secret. En janvier 2010, il s’est vu refuser l’appel de cette décision.
En prison, Dhondup Wangchen a contracté l’hépatite B, et il est en mauvaise santé.

Le percutant documentaire de Dhondup Wangchen a été projeté dans plus de 30 pays. Sa femme Lhamo Tso voyage à l’étranger et fait campagne pour la libération de son mari. [2]
"Nous sommes inspirés par ces journalistes qui ont payé un prix élevé pour leur dévouement durable à la vérité", a déclaré le Directeur du CPJ, Joël Simon. "Azimjon Askarov (autre lauréat) et Dhondup Wangchen ont été effectivement arrêtés et emprisonnés pour leurs reportages critiques, nous n’aurons de cesse qu’ils soient libres".

Tous les gagnants seront honorés lors du dîner de gala annuel du CPJ à New York, le 20 novembre 2012, un événement auquel Dhondup Wangchen n’assistera certainement pas.

Source : Phayul, 14 septembre 2012

Intervention Tibet Lib :
- sur Tibet-info.net
- sur le blog Tibet Lib

Parrainage par les villes de St Pol de Léon (29) et Beire le Châtel (21) et Tibet Post

Voir également le site officiel du film

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 17:43

TYI:

Around 2:30pm Today Kunsang Paldon (who's very active in any Tibetan campaigns specially after 2008) has arrested inside Jawalakhel Settlement Camp lalipur Nepal, while she was buying something at shop.

When speak with her she was arrested becuase she wear "FREE-TIBET" batch on her cloth..and even one women officer slapped her. Polices told her wearing any "Free-Tibet" in host country is crime, that why they arrested her. she's stil not release, Now Tibetans living in Nepal even don't have rights to wear anything which written FREE TIBET or SAVE TIBET. very sadden..

 

*************************************************************************************

The International Tibet Network is a global coalition of Tibet-related non-governmental organisations. Its purpose is to maximise the effectiveness of the worldwide Tibet movement, which is dedicated to ending human rights violations in Tibet and to working actively to restore the Tibetan people's right under international law to determine their future political, economic, social, religious and Cultural status.

The Network pursues its goals by working to increase the capacity of individual Member Organisations, through the coordination of strategic campaigns and by increased cooperation among organizations, thereby strengthening the Tibet movement as a whole. See www.tibetnetwork.org for more information.

**************************************

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 12:44

 


 

 

Paris, September 10, 2012 : Tibetan Community of France organized a prayer and a procession from Trocadero to the in Chinese Embassy with the Flame of Truth. Flame of Truth is the campaign launched by the Tibetan parliament in exile to draw international attention to the deepening political crisis and heavy clampdown by the Chinese security forces following the self-immolation of more then Tibetans calling for the freedom in Tibet and return of His Holiness the Dalai Lama to Tibet. Flame of Truth is also the petition asking the fact-finding commission of UNO to investigate on violations of humanitarian law in Tibet http://www.thepetitionsite.com/takeaction/198/920/082/

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 14:05

ETUDiANTS pour un Tibet Libre

Un reportage en français de la chaîne indépendante chinoise  NTDTV (basée à New York), sur les actions de perturbation lors de la visite en Inde du ministre de la Défense chinois Liang Guanglie et du commandant chargé des forces armées au Tibet Yang Jinshan. Actions organisées notamment par Students for a Free Tibet-India et le Tibetan Youth Congress.

 

 


 

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:22

 

426746_465430520154304_819501732_n.jpg

 

Filmmaker Dhondup Wangchen Awarded For ‘Leaving Fear Behind’
___________________Source:
 -Tibet.net
(In Photo:-Lhamo Dolma receiving the award on behalf of her father Dhondup Wangchen for his documentary film, Leaving Fear Behind. {photo/tibet.net)

Lhamo Pema, le fille de Dhondhup Wangchen, reçoit l'Award à la place de son père emprisonné pour avoir tourné ce documentaire "Leaving Fear Behind"

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Evénements
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 11:00

tibetlibre.eklablog.com


Par Gyaltsen
 Mon cousin qui s’est immolé avait aussi un rêve comme vous et moi. C’était juste un mois après l’immolation au Tibet de mon cousin, Lobsang Jamyang, que j’ai surpris une conversation entre deux étudiants de mon école au cours de laquelle un des étudiants a dit à l’autre “Pourquoi ne meurent-ils pas après le Nouvel An ? Cela perturbe nos fêtes de fin d’année”. Même si cela ne m’était pas directement adressé, ses mots ont transpercé mon coeur. J’ai pensé à attraper ce garçon et le frapper une ou deux fois. Mais j’ai ravalé ma colère et je suis parti tristement.
 
Que les immolations soient la meilleure forme de contestation ou pas, mon cousin et les autres ont tous mis un terme à leur vie dans l’espoir d’un futur meilleur pour le Tibet.
 
Ils aiment tous le Tibet, plus que leurs propres vies, et c’est pourquoi ils se sacrifient pour leur pays. Ce n’est pas qu’ils donnent peu d’importance à leurs vies. Dans le cas de mon cousin, il avait son propre rêve, exactement comme vous et moi - de fonder une famille et d’avoir des enfants, de vivre longtemps et d’avoir une vie heureuse. C’était un homme très énergique et tendre et spécialement amical et serviable avec ses voisins. Il était prêt à commencer une nouvelle vie avec de nouvelles ambitions. Il était éduqué et avait même des récompenses dans des compétitions d’écritures tibétaines. Cependant l’amour qu’il avait pour son pays était plus important que son amour propre. Je sais que d’autres personnes qui se sont immolées avaient des pensées similaires.
 
Se donner la mort n’est pas une chose facile ; encore moins par le feu. Tristement, beaucoup d’entre nous ne peuvent même pas se rendre compte des douleurs subies. Ceux qui se sont immolés ont décidé de quitter leurs parents aimants, leurs frères et soeurs, leurs familles. Ils ont dû pleurer bien des fois avant de tous les laisser derrière eux.
 
Ils étaient ces hommes qui ont résisté contre les règles de la tyrannie et refusé d’écouter toutes les fausses promesses du gouvernement chinois. Ils se sont battu avec détermination et sont morts bravement.
 
Bien que nous demandions instamment des négociations et de l’attention à l’encontre de la détresse des Tibétains de l'intérieur, la Chine ne nous écoute presque pas - elle ne prête même pas attention aux cris de nos martyrs qui se sont immolés, demandant la liberté du Tibet et le retour d’exil du Dalaï Lama.
 
Au lieu de cela, le gouvernement de Beijing augmente le nombre de personnel de sécurité armé et des forces spéciales dans les régions tibétaines pour mettre en place des mesures autoritaires, des emprisonnements et des menaces pour de potentielles nouvelles protestations.
 
Ces Tibétains qui ont risqué leurs vies en élevant leurs voix contre les partis pris et mauvais traitements des autorités chinoises au Tibet ont été soumis à des souffrances insupportables. Sans pitié, la police chinoise et les paramilitaires ont détruit presque tous les monuments historiques, d’écritures sacrées et de places saintes au Tibet qui est le coeur de la culture et de la religion tibétaine.
 
Tous les monastères sont assiégés et des milliers de moines et de laïcs ont été tués et blessés. Les Tibétains sont complètement enfermés et ne laissent personne voir leurs souffrances et humiliations. Ces Tibétains qui se sont révoltés pour la vérité ont été désignés ennemis et certains ont été tué ou emprisonnés sans jugement.
 
On pourrait penser que nos manifestations et spécialement les nouvelles des immolations sont tombées dans de sourdes oreilles mais elles n’ont pas été ignorées et ne sont pas passées inaperçues. Ces actes désespérés d’immolations n’ont pas retenu l’attention de la communauté internationale comme l’avait été l’immolation de Tarek al-Tayeb Mohamed Bouazizi, un vendeur de rue tunisien qui s’est immolé le 17 décembre 2010 afin de protester contre la confiscation de ses marchandises, le harcèlement et l’humiliation dont il dit avoir été victime par un employé municipal et ses assistants.
 
Cependant, l’impact des immolations de Tibétains au Tibet a été bien moindre.
 
Juste après l’immolation de mon cousin, des personnes de tous âges sont venu dans mon village et ont aidé la victime de telle manière qu’il semblait qu’ils appartenaient tous à notre famille. Tous les conflits qui divisaient les gens ont finit par se dissoudre. Même s’il y avait des aversions et des mésententes entre les Tibétains auparavant, chacun a agit et s’est senti comme frères et soeurs, vivant et travaillant ensemble. Même ma mère, qui a la cinquantaine a commencé à apprendre le Tibétain. Elle essaie de parler purement tibétain sans passer par l’utilisation de mots chinois. On a l’habitude d’utiliser beaucoup de mots chinois dans nos conversations au Tibet, comme nous utilisons beaucoup de mots anglais ici en exil. Mais à la suite de toutes ces tragédies, les Tibétains du Tibet utilisent rarement les mots chinois lorsqu’ils discutent, ils essaient de promouvoir la langue et la culture tibétaine de toutes les manières possibles.
 
Cette histoire a eu lieu dans un village démuni mais quand on regarde bien tous ces incidents similaires, cela devient très clair que toutes ces protestations, tout spécialement les immolations, déclenchent une nouvelle étincelle d’unité, de patriotisme et de nationalisme entre Tibétains et a réveillé des Tibétains de leurs profonds sommeils.
 
On ne peut pas parler de vérité quand on parle de la Chine. La Chine demande simplement de la loyauté pour essayer de cacher la vraie histoire du Tibet. Cependant, la vérité est toujours vraie et elle ne peut être tournée en mensonge par la force et le pouvoir. 
 
Même si de nombreux autres Tibétains sont tués, la vérité du Tibet comme un Etat indépendant de la Chine à travers les siècles restera comme elle est. Les accusations infondées et les critiques contre Sa Sainteté le Dalaï Lama et les Tibétains ne sera jamais une manière de résoudre les problèmes, cela ne laissera pas ces deux pays en paix. De plus, les accusations injustifiées de la Chine détérioreront leur image internationale.
 
Je ne demande pas que le monde soit inspiré par tous ces sacrifices altruistes que sont les immolations des Tibétains. C’est déjà plus qu’assez si notre propre peuple en est inspiré.
 
NOTE : L’auteur est un étudiant d’une école tibétaine en Inde et son cousin Lobsang Jamyang s’est immolé au Tibet pour protester contre le gouvernement chinois il y a quelque mois.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 13:49

Dossiertibet.it

Two Tibetan lay persons have reportedly set themselves on fire Monday morning at around 11.00 am, August 27, 2012 (Tibet Time) in Ngaba county.There were no immediate details of the two self-immolators who have set themselves on flames to protest against Chinese occupation.Situation report with additional information regarding the latest self-immolations in Tibet, we expect more details later and will make those details available soon as possible.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 11:15

TIBET-INFO.NET

samedi 25 août 2012 par Rédaction , Monique Dorizon

Les autorités chinoises ont arrêté plus de 1 000 habitants d’un canton du Tibet depuis mars 2012, ciblant les jeunes instruits, principalement impliqués dans la promotion de la renaissance de la langue et de la culture tibétaines, selon une source locale intervenant auprès de Radio Free Asia (RFA).

La répression a suivi le déploiement d’un grand nombre de forces de sécurité dans le canton de Driru [1], Préfecture de Nagchu, "Région Autonome du Tibet" (TAR) à la suite des manifestations locales au printemps 2012 [2], rapporte un habitant de la région à RFA, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

"Après le déploiement des forces chinoises dans la région, plus d’un millier de Tibétains ont été détenus ou mis en prison, ou ont disparu", poursuit cette source.
"Les jeunes Tibétains instruits, et les enfants de familles riches tibétaines ont été particulièrement visés par la détention", a-t-il dit.

Les Tibétains de Driru ont été en première ligne de l’opposition à la domination chinoise dans la "Région Autonome du Tibet", avec des protestations des moines et des nonnes et l’abandon de monastères [3] afin de défier les nouveaux règlements chinois "intrusifs".

À compter de 2009, un groupe de jeunes Tibétains de Driru a entamé des débats sur l’importance de la culture tibétaine [4], a indiqué la source, ajoutant que d’autres groupes ont commencé à promouvoir l’utilisation de la langue tibétaine parlée et écrite.

"Ils ont insisté sur l’utilisation du tibétain et non du chinois dans la conversation quotidienne, même quand on parle au téléphone", a dit cette même source. "Ils ont essayé de remplacer le chinois par le tibétain".

Pendant ce temps, un troisième groupe se faisant appeler "Société de la diète blanche" a commencé à préconiser d’éviter les produits à base de viande.
"Ils ont renoncé à manger de la viande les jours bouddhistes sacrés de chaque mois et ont appelé à la consommation « d’aliments blancs » (yogourt, par exemple) le jour de « Lhakar » [5], ou « mercredi blanc », jour de la semaine particulièrement associé au chef spirituel en exil, le Dalaï Lama", a-t-il dit.

"Ces activités n’ont pas été coordonnées par les grandes organisations", selon la même source.
"Au contraire, c’étaient de simples actions visant à préserver la culture et la langue tibétaines et préconisant le « régime blanc ». La plupart des Tibétains qui ont été arrêtés, l’ont été pour ces raisons."

Bien que plus de 1 000 Tibétains aient finalement été arrêtés par les forces chinoises à Driru, a-t-il dit, ceux mis en garde à vue ont été détenus pendant des périodes variables.
"Certains ont été détenus pendant quelques heures seulement, certains ont été détenus pendant des jours. Beaucoup ont été emprisonnés, et bien d’autres ont tout simplement disparu", ajoute-t-il.

Les appels d’un journaliste (de RFA) demandant des informations auprès des bureaux de la police du canton de Driru sont restés sans réponse le mercredi 22 août.

S’exprimant séparément, Robbie Barnett de l’Université de Columbia dit que, ces dernières années, les Tibétains sont en train de trouver des façons de célébrer la langue et la culture tibétaines et le végétarisme.
"Mais cela se fait généralement sans aucun objectif politique afin d’éviter l’attention des forces de sécurité", a-t-il dit.
Il est peu probable que les autorités chinoises au Tibet détiennent des personnes voulant promouvoir la langue et la culture tibétaines "à moins de trouver un lien politique" selon Robbie Barnett.

"Mais maintenant le risque est très élevé pour quiconque utilise le nom « Lhakar », parce que le mouvement a été largement promu par les exilés à l’étranger comme une forme de résistance politique".

"Lhakar" est né au Tibet comme "un mouvement propre" et il est intrinsèquement politique, cependant, a déclaré Tenzin Dorjee, Président de "Students for a Free Tibet" basé à New-York.

Après de nombreuses protestations en 2008 contre la domination chinoise dans les régions tibétaines, les Tibétains ont commencé à créer "un monde alternatif dans leurs maisons ou cercles sociaux où ils parlent seulement en tibétain, portant des vêtements tibétains, mangeant au restaurant tibétain, et ainsi de suite...", a déclaré Tenzin Dorjee.

Ceci, a-t-il dit, a "militarisé" la culture tibétaine, la transformant en un instrument non-violent afin de "poursuivre une plus grande liberté".
"(Et) après la naissance de Lhakar à l’intérieur du Tibet, les Tibétains en exil ont commencé à observer Lhakar pour refléter et soutenir les Tibétains de l’intérieur", poursuit-il.

Source : Radio Free Asia, 22 août 2012.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:40

TIBET-INFO.NET

vendredi 24 août 2012 par Rédaction , Monique Dorizon

Des centaines de membres des forces armées, en particulier de la police armée populaire, ont été déployées au Festival de courses de chevaux immensément populaire dans le Comté de Machu [1], le 12 août 2012, alors que les autorités locales appréhendaient l’organisation par des Tibétains de manifestations et d’immolations lors de cet événement public.

En plus de la présence sans précédent de personnel de sécurité armé, les autorités locales ont également publié un avis public qui contient 11 points, essentiellement pour demander aux Tibétains de s’abstenir de profiter de l’événement annuel pour exprimer leurs griefs en public.
L’avis, publié en tibétain et en chinois, interdit à quiconque de transporter des objets "inflammables" ou "toxiques" et de s’engager dans des activités de protestation sur le lieu de l’événement, et il ajoute que la violation des règles énumérées dans l’avis attirerait une punition allant de la "détention" à "des poursuites devant les tribunaux".

- Le point n° 5 interdit à quiconque d’amener des documents et dépliants ayant trait aux questions politiques, religieuses, culturelles ou économiques sans l’autorisation préalable des autorités compétentes.
- Le point n° 6 liste les objets interdits tels que "pétards, liquides inflammables, arcs et flèches, des épées et autres objets en fer, ainsi que des substances toxiques".
- Dans le point n° 10 du document, il est dit que des activités telles que "manifestations, protestations, appels, auto-mutilation, suicide, auto-immolation" et celles de "battre, écraser et piller" ont été jugées "illégales" et donc interdites lors de l’événement.
- Dans le dernier point figurent les punitions de ceux qui violent les règles : ceux qui commettent une "infraction de portée moyenne" seraient mis en "détention" alors que ceux qui participent à une infraction pénale plus forte seraient poursuivis en justice et condamnés en conséquence.

L’avis, qui s’applique à la fois aux participants et aux spectateurs de l’événement, déclare en outre que quiconque enfreint les règles serait exclus de la fête dans le futur et des mesures correspondantes seraient prises conformément à la loi du gouvernement.

Les courses de chevaux du Festival de Machu sont l’un des événements les plus populaires et les plus importants de la Province tibétaine de l’Amdo. Fréquenté par des milliers de personnes venant de tout le Tibet et de Chine, l’événement n’a pas eu lieu depuis plusieurs années, depuis les nombreuses protestations ayant éclaté en 2008 au Tibet. [2]

"Dans le document, la Chine a dit plusieurs choses, mais le principal problème est qu’ils ont peur que les Tibétains protestent contre le gouvernement et ils nous mettent en garde de ne pas nous mettre le feu ou de protester contre le gouvernement" a déclaré Dolkar Kyab, originaire de Machu et membre du Parlement tibétain en exil au Centre Tibétain pour les Droits de l’Homme et la Démocratie (TCHRD). [3]

En mars 2012, dans les huit Comtés de la Préfecture, les autorités chinoises de Kanlho ont publié un avis public, qui décourage tout type de manifestation anti-gouvernementale, et encourage plutôt le grand public à signaler en secret à la police toutes les activités "illégales" visant à nuire à la "stabilité sociale et à l’unité nationale".

Source : Tibetan Centre for Human Rights and Democracy, 20 août 2012.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 12:09

Bonjour à nos lecteurs,

 

Nous avons actuellement un petit souci de mise à jour sur notre blog.

 

Quand  suite à un mail indiquant qu'il y a un nouvel article en ligne, les personnes inscrites à la newsletter et aux articles un mail   cliquent sur le lien qui les renvoie à l'article concerné, la page du blog n'est pas à jour concernant la liste des communes parrainées,  de certaines bannières et modules (colonne de droite).

Nous nous en excusons et essayons de régler ce problème.

 

Pour voir le blog tel qu'il devrait apparaitre merci de mettre son adresse dans vos favoris et de l'ouvrir directement ( et non à partir des liens que vous recevez par mail)

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo