Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 10:17

 

Frédéric Lenoir "Prix Livres et Droits de l'Homme "  2008 ,  pour “Tibet , le moment de vérité”

Réuni lundi 1er septembre, sous la présidence d'honneur de l'écrivain et philosophe Luc Ferry, le jury du 7ème prix Livres et Droits de l'Homme de la Ville de Nancy a désigné comme lauréat 2008 un philosophe, sociologue des religions Frédéric Lenoir pour son ouvrage "Tibet, le moment de vérité" (éditions PLON).

Son livre répond de manière objective et passionné aux questions que chacun se pose sur le Tibet, son conflit avec la Chine.

A 40 ans, il a déjà publié ou dirigé de nombreux ouvrages - tels « Entretien sur la fin des temps » ou « Le livre des Sagesses » - traduits dans une dizaine de langues.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 13:51
Photo Phayul

Le Tibet , Lhassa en particulier , après les JO




Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 14:34

Une raison de plus, pour tous, d'assister aux représentations du GuChuSum





Film documentaire tibétain "Leaving Fear Behind"

Pour plus d'information sur ce film tourné récemment au Tibet (mars 2008) veuillez vous rendre sur les sites suivants, où le film est visible en tout ou partie :   www.leavingfearbehind.com

et   http://freetibet2008.tv/2008/08/25/leaving-fear-behind-complete-film/

Le DVD devrait être disponible en vente via le site du film, à partir du 16 septembre 2008.

Böd Gyalo! (Le Tibet vaincra!)


Un documentaire amène l'arrestation de son réalisateur tibétain par les autorités chinoises.    Phayul, 09/08/2008 - par Tenzin Sangmo

New Delhi, 9 août 2008 - Le réalisateur amateur Dhondup Wangchen (37 ans) et son assistant Golog Jigme, un religieux, ont été arrêtés pour avoir secrètement interviewé et filmé des Tibétains dans l'Amdo,  région de l'est (du Tibet historique -NDT) et à travers le plateau tibétain.

Le duo s'est rendu dans divers endroits reculés, tournant environ trente cinq heures d'interviews entre octobre 2007 et mars 2008. Les cassettes purent être acheminées le 10 mars 2008 jusqu'en Suisse où le cousin de Wangchen, Gyaljong Tsetrin, a procédé au montage final du film.

Le documentaire "Leaving Fear Behind" (25 minutes) présente les témoignages d'une vingtaine de Tibétains d'origine qui expriment leurs opinions sur les Jeux de Pékin, sur la situation actuelle à l'intérieur du pays et sur le retour du Dalai Lama.
(...)

Texte complet:

Articles publiés sur Phayul.com

La femme du réalisateur tibétain Dhondup Wangchen demande le soutien du Président du Comité International Olympique, Mr Jacques Rogge. NOC Tibet 25 août 2008 Version anglaise

Londres/Pékin, 24 août 2008 - Une lettre(*) a été envoyée aujourd'hui au Président Jacques Rogge du Comité International Olympique pour, une fois de plus, lui demander son soutien en faveur de la libération de Dhondup Wangchen et de Golog Jigme, les deux réalisateurs tibétains du documentaire "Leaving Fear Behind" (En laissant sa peur de côté) .

Des milliers de personnes à travers le monde se sont associées à cet appel.

A ce jour, le CIO n'a toujours pas donné la moindre réponse à cette requête.

Lhamo-Tso, l'épouse de Dhondup Wangchen, demande à Mr Rogge de l'aider à faire libérer son mari. Dhondup Wangchen a été arrêté avec son ami Golog Jigme fin mars 2008, pour avoir réalisé un film documentaire qui rapporte des propos très critiques à l'égard des Jeux Olympiques de Pékin et de la dictature chinoise au Tibet.

Concernant le film:

  • "Leaving Fear Behind" (www.leavingfearbehind.com) est un documentaire de 25 minutes, tourné par un réalisateur tibétain à l'intérieur même du Tibet. Dhondup Wangchen, réalisateur autodidacte, et Golog Jigme, cameraman et moine, ont filmé les témoignages de Tibétains dans la région Est du Tibet.

  • Ces personnes s'expriment à propos du Dalai Lama, des Jeux Olympiques de Pékin et de la dictature chinoise au Tibet.

  • Toutes les personnes interrogées, bien conscientes des risques qu'elles prenaient en étant filmées, ont tenu à s'exprimer à visage découvert.

  • Dhondup Wangchen a réussi à envoyer son reportage à l'extérieur du Tibet, mais peu après ce fut l'arrestation.

  • Aujourd'hui Dhondup et son cameraman sont toujours détenus par les autorités chinoises.

 

Contact: Dechen Pemba, for Filming for Tibet: +44 778 482 3907

(*) Texte intégral de la lettre de Lhamo-Tso :

Cher Mr. Rogge,

Mon nom est Lhamo-Tso. Je suis l'épouse de Dhondup Wangchen. Son sort et celui de Golog Jigme me remplit de désespoir et de chagrin. Ils sont tous deux détenus par les autorités chinoises depuis mars 2008. Leur crime: avoir filmé des Tibétains qui expriment de manière pacifique leurs opinions sur les Jeux Olympiques de Pékin.

Mon mari, Dhondup Wangchen, originaire de Hualong, près de Haidong (province de Qinghai) a été arrêté le 26 mars 2008 par la police. Il a été transféré au Centre de Détention de Ershilipu, à Xining (Qinghai).

La dernière fois qu'il a été vu, ce fut à Guangsheng Binguan vers le 12 juillet 2008.

Dhondup Wangchen a passé la majeure partie de son existence à aider les plus nécessiteux et à servir la communauté. C'est un très bon mari et un bon père pour nos quatre enfants.

Je lance un appel au gouvernement chinois pour qu'il relache Dhondup. Je vous prie instamment, vous et l'ensemble du CIO, d'user de votre influence auprès de la Chine pour que le pays d'accueil des J.O. respecte ses engagements concernant la liberté d'expression des personnes.

Demain ce sera la clôture des Jeux de Pékin. Les participants venus du monde entier repartiront alors chez eux, et le feu des projecteurs se détournera de la Chine. Je vous supplie au nom de mes enfants et de la famille de Dhondup de saisir l'occasion de cette ultime journée pour intercéder en faveur de mon mari.

Lhamo-Tso

Un documentaire amène l'arrestation de son réalisateur tibétain par les autorités chinoises.      Phayul, 09/08/2008 - par Tenzin Sangmo english version

Dhondup Wangchen

ew Delhi, 9 août 2008 - Le réalisateur amateur Dhondup Wangchen (37 ans) et son assistant Golog Jigme, un religieux, ont été arrêtés pour avoir secrètement interviewé et filmé des Tibétains dans l'Amdo, région de l'est (du Tibet historique -NDT) et à travers le plateau tibétain.

Le duo s'est rendu dans divers endroits reculés, tournant environ trente cinq heures d'interviews entre octobre 2007 et mars 2008. Les cassettes purent être acheminées le 10 mars 2008 jusqu'en Suisse où le cousin de Wangchen, Gyaljong Tsetrin, a procédé au montage final du film.

Le documentaire "Leaving Fear Behind" (25 minutes) présente les témoignages d'une vingtaine de Tibétains d'origine qui expriment leurs opinions sur les Jeux de Pékin, sur la situation actuelle à l'intérieur du pays et sur le retour du Dalai Lama.

Le film a été projeté le 8 août 2008 devant les journalistes au "Press Club" de New Delhi (Inde), avec la tenue d'une conférence de presse. L'épouse de Dhondup Wangchen, Mme Lhamo Tso (35 ans) et son frère Dorjee Wangchen (31 ans) qui avait fui le Tibet en 2007 étaient présents.

"Dhondup Wangchen a passé la majeure partie de son existence à aider les plus nécessiteux et à servir la communauté. C'est un bon mari et un bon père pour nos quatre enfants.

Je lance un appel aux gouvernement chinois pour qu'ils relachent Dhondup. Je prie instamment le CIO pour qu'il use de son influence auprès de la Chine afin que le pays d'accueil des Jeux Olympiques respecte ses engagements concernant la liberté d'expression des personnes." dit-elle en larmes.

 

Dorjee Wangchen, le frère cadet du réalisateur en détention, déclarait "Ma famille et moi, on a beaucoup réfléchi sur le fait de sortir ce film ou pas. Cela pouvait conduire à leur arrestation et leur emprisonnement. Mais Dhondup estimait qu'il était vital de montrer ce document au monde entier."

La version définitive du documentaire avait été projetée à Pékin le 6 août 2008 devant des medias internationaux, mais cette présentation publique fut vite interrompue par les policiers du Public Security Bureau. L'hôtel où l'événement eut lieu aurait été fermé peu après.

 

Tous ceux qui ont été filmés ont mis leur sécurité en danger avec la parution de ce documentaire. Beaucoup disent dans le fim que si leur message parvient jusqu'au Dalai Lala en exil et que Sa Sainteté les voit,

Image du documentaire.

alors ils ne craignent pas les conséquences.

"Je souhaite que ce film permette de faire entendre les voix des Tibétains vivant au Tibet, pour qu'elles parviennent enfin jusqu'à nous," disait Tendon Dahortsang au nom des réalisateurs du film.

La conférence de presse était organisée par "Association of Tibetan Journalists" pour faire savoir la répression vécue par les journalistes citoyens à l'intérieur du Tibet, et pour faire pression sur les autorités de Pékin afin qu'elles accordent aux reporters étrangers un libre accès au Tibet et qu'ils puissent y effectuer leur travail sans entraves.

Lorsque Dhondup Wangchen a été vu pour la dernière fois (c'était vers le 12 juillet 2008 - NDT), il se trouvait en détention à Guangsheng Binguan dans la ville de Xining (province de Qinghai); quant à Golog Jigme, il était dans l'un des centres de détention de la ville de Lingxia (province de Gansu).


Ce court documentaire a été mis en ligne sur internet.

Pour plus d'information aller sur le site www.leavingfearbehind.com

De D. (Dharamsala)  (NB: pardonnez moi si vous trouvez quelques aleas de traduction en francais.)
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 20:20

Le spectacle du samedi 6 septembre au soir sur la péniche ALTERNAT-que nous remercions de son accueil- a été suivi d'une présentation-surprise lors de la manifestation de dimanche 7 septembre, en fin d'après midi près du Pont de l'Alma.

A quelques deux cents mètres de l'Ambassade de Chine, -nouveau bunker ou presque!- sur le territoire français, Place de la Reine Astrid et avec des moyens limités... mais une autorisation de la PP en bonne et due forme, FranceTibet en invitant ce groupe à se produire, a pu toucher un public plus large et moins averti : passants et touristes qui s'ajoutaient au groupe de Tibétaines et Tibétains et de leurs supporters rassemblés à l'appel de la Communauté Tibétaine de France.

Faire connaître la réprobation de tous les défenseurs des droits de l'Homme face à l'oppression chinoise au Tibet était le but de cette courte prestation et la présence de ces témoins malgré eux de la barbarie de l'occupant chinois au Tibet a constitué un moment fort de cette manifestation.

Des passants intrigués peinaient à croire que ce qu'ils voyaient était la sinistre réalité au Tibet, même si aucune traduction n'accompagnait la "saynète."*
Pour ceux des spectateurs qui ont sollicité une traduction par Internet, sachez que Valérie, qui a mis sur pied cette tournée de Guchusum, souhaite mettre à disposition prochainement le DVD complet, images et texte Nous vous tiendrons informés sur ce site et celui de "esprit tibétain".

* terme peu approprié dans ce cas, puisque dans le cas présent, rien d'humoristique dans le déroulement des éléments du drame que vivent au quotidien les Tibétains au Tibet.


Source France Tibet


 Et n'oubliez pas :

Samedi 13 septembre à 20h30, le GuChuSum présentera sa pièce à Chantemerle (05330) dans la Salle du Serre d'Aigle. (entrée 5€+ donation)
L'accueil du public se fera dès 20h

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 17:29
Pour un moment de partage, lisez ce que Claude Levenson nous envoie....

C’est une « lettre » un peu différente qui suit, en fait juste une traduction rapide d’un poème qui dit tellement de choses que j’ai eu envie de le partager. Celle qui l’a écrit est devenue au fil des temps récents une voix écoutée, parfois entendue et répercutée, de la résilience tibétaine en Chine. Ses démêlés avec la bureaucratie officielle lui ont valu d’être licenciée et ostracisée : bien que d’éducation chinoise et écrivant en chinois, elle est restée
profondément tibétaine, attachée aux valeurs de ses traditions et le défendant avec autant de cran que de sérénité. Interdite d’écriture, elle a vu ses blogs censurés, puis bloqués, tandis que son passeport lui est systématiquement refusé malgré plusieurs invitations à l’étranger.
Lors d’une tentative de retour à Lhassa avec son compagnon en août passé, le couple s’est vu contraint de repartir bien plus tôt que prévu : la jeune femme a été arrêtée, longuement interrogée, avertie de se tenir tranquille et avisée de quitter rapidement la ville.
Ses impressions se passent de commentaire.

LA PEUR A LHASSA

Tenzin Woeser

Un adieu précipité à Lhassa
Maintenant cité de la peur

Un adieu précipité à Lhassa
Où la peur est plus grande que toutes les peurs d’après 59, 69 et 89 réunies*

Un adieu précipité à Lhassa
Où la peur se tapit dans votre esprit, dans le battement de votre coeur
Dans le silence lorsque l’on veut peut parler mais l’on se tait
Dans le noeud qui serre la gorge

Un adieu précipité à Lhassa
Où la peur constante est imposée par les légions armées
Par d’innombrables policiers avec leurs fusils
Par des policiers en civil au-delà de tout décompte
Et plus encore par la formidable machinerie de l’Etat jour et nuit derrière eux
Impossible cependant de diriger une caméra sur eux, ou ils pointent leur fusil sur vous,
Vous poussent peut-être dans un coin sans que nul n’en sache rien.

Un adieu précipité à Lhassa
Où la peur commence au Potala et croît à mesure où l’on va vers l’Est vers le quartier tibétain
Des pas lourds et menaçants montent de partout, mais de jour on n’en voit même pas l’ombre
Ils sont comme des démons invisibles le jour, l’horreur est pire encore, elle rend fou
Je suis passée quelquefois devant eux et leurs armes froides entre leurs mains

Un adieu précipité à Lhassa
Où la peur est maintenant scannée à chaque instant par les caméras qui parsèment les avenues,
les rues et les bureaux,
Chaque monastère et chaque hall de temple

Toutes ces caméras
Qui enregistrent tout
Tournoyant du monde extérieur pour scruter l’intérieur de votre esprit
Zab zab chil, Ils nous épient – c’est devenu un mot de passe furtivement murmuré entre

Tibétains

Un adieu précipité à Lhassa
La peur à Lhassa me fend le coeur. J’ai réussi à l’écrire.


Le 23 août 2008, sur la route en quittant Lhassa

*allusion au soulèvement de Lhassa de 1959 qui a été réprimé dans le sang et a marqué le
début de l’exil pour le Dalaï-lama et les siens, ainsi qu’aux protestations antichinoises des
années 1969 et 1989, également brutalement réprimées.

c.b.l.




Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 14:55

Voici le lien de France Tibet où vous pourrez voir toutes les villes, les dates et le lieux des représentations de la pièce du Gu Chu Sum

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 00:04


Comme nous vous l'avons indiqué il y a quelques jours,  le Gu Chu Sum  - association d'anciens prisonniers politiques tibétains - a pu obtenir enfin les visas qui ont permis à ses membres d'arriver en France 3 jours avant la fin des Jeux oympiques alors qu'ils auraient du être présents sur la Semaine "Ombres sur le Tibet" au Monétier les Bains fin juillet , et sur la Kora du Mont Blanc du 8 au 24 juillet.

Ils font une tournée en France et présentent leur pièce  "A contemporary Play : Twenty  years of Struggle -1987-2007"

Cette pièce raconte  une manifestation, l'arrestation par les soldats Chinois, l'interrogatoire, le jugement, l'incarcération, leur vie au Tibet après la prison.

Leur témoignage est  très fort et essentiel .

Ne laissons pas tourner la page "Tibet" parce que celle des JO se referme sur une Chine de plus en plus opaque et que le Tibet sombre dans les oubliettes de l'Histoire.

Notre association organise la présentation de cette pièce le samedi 13 septembre à 20h30, à la Salle du Serre d'Aigle à Chantemerle avec l'aimable collaboration de l'Office du Tourisme de Serre Chevalier

20 h 30 - Accueil du public
21 h 00 - Pièce de théâtre
22 h 30 - Echange entre le public et le Guchusum
Entrée : 5 euros+donation


Pour de plus amples information sur cette tournée, rendez-vous sur Esprit Tibétain.com sur le lien suivant: 

http://www.esprit-tibetain.com/product_info.php?products_id=7258
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 18:56
Une information qui ne peut que vous intéresser :

TIBET CLANDESTIN

Document exclusif. Pendant les Jeux Olympiques, une équipe de " 7 à 8 " a pu se rendre au Tibet. Dans cette région interdite aux journalistes et où les quelques touristes autorisés sont étroitement surveillés, ce reportage au Tibet montre ce que les autorités chinoises cherchent à cacher. Depuis le soulèvement anti-chinois il y a cinq mois, et la répression qui avait suivi, aucune image ou presque n'avait pu montrer ce qui se passe dans cette province autonome chinoise, dans laquelle la population tibétaine subit l'oppression du pouvoir central. Notre reportage, réalisé par Babel Press, permet de découvrir la capitale, Lhassa, sillonnée par des patrouilles de soldats, surveillée par des dizaines de caméras. Les magasins doivent fermer en fin de journée, les moines ont fui certains monastères, et les Chinois, touristes ou commerçants, continuent d'affluer au Tibet, menaçant, selon les Tibétains, la culture locale.
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 19:03

Le Gu Chu Sum (association d'ex- prisonniers politiques tibétains basée à Dharamsala) qui devait  présenter sa  pièce "A Contemporary Play : Twenty Years of Struggle ---1987-2007"  lors de la semaine "Ombres sur le Tibet"  au Monétier les Bains ainsi que sur la Kora autour du Mont Blanc et qui n'avait pas pu obtenir les visas des 10 personnes prévues à ce moment là, est arrivé en France le 23 août  (la veille de la fin des JO) après moultes péripéties jusqu'au dernier moment ...

Les 7 tibétains qui ont pu venir vont faire une tournée en France du 6 au 14 septembre pendant la période de validité de leurs visas, pour présenter leur pièce qui'ls ont joué déjà deux fois  aux Houches le dernier jour de la Kora, le 24 août

Notre association les accueillera le samedi 13 septembre (en principe à 20h30) à la salle du Serre d'Aigle de Chantemerle gracieusement mise à notre disposition par l'office du tourisme de Serre Chevalier.

Nous vous invitons donc à être présents nombreux pour cette soirée  et à faire circuler l'information au maximum autout de vous !
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 21:18


APRES LES JEUX, ENCORE ET TOUJOURS LE TIBET

Ils auront fait couler beaucoup d'encre et de salive, ces jeux millésime 2008 - peut-être pas tellement pour les exploits sportifs, les records ou les médailles, qu'en raison de Pékin.
Rentrée de la Chine sur l'échiquier mondial ? En fanfare, certes, mais pas forcément pour les meilleures raisons. Le régime peut sans doute pavoiser, mais pas forcément non plus pour les motifs espérés.

La Chine a engrangé sa moisson de breloques - a-t-on remarqué qu'à la cérémonie d'ouverture, ce sont des militaires qui ont hissé le drapeau rouge étoilé ? Trucages et poudre aux yeux ont assuré le côté clinquant, et pourtant, même l'enthousiasme populaire n'était pas vraiment au rendez-vous. La médaille la plus évidente - incontestée, celle-là - qui revient au régime, c'est celle de la suppression des libertés et des atteintes aux droits de l'homme, trêve olympique ou non. La machine répressive et à décerveler est bien rôdée et n'a pas chômé, même si quelques poignée d'irréductible persistent çà et là à réclamer leur dû.

La menace terroriste si consciencieusement brandie par les divers responsables s'est révélée tigre de papier - les Ouïghours sous étroite surveillance et les Tibétains pieds et poings liés, bâillonnés jusqu'à l'étouffement, ont été les premiers en garde à vue. Dissidents, démocrates et protestataires bannis de la capitale ou consignés chez eux pratiquement ligotés n'en pouvaient mais, tandis que dans les salles obscures des tribunaux, les condamnations à des peines variables sous les prétextes les plus saugrenus continuaient de tomber. Des 77 requêtes de permis de manifester dans les trois enclos assignés par la maréchaussée à cet usage, aucune n'a été agréée : on se souviendra longtemps de ces deux vieilles dames indignes - 79 et 77 ans ! - condamnées à un an de « rééducation par le travail » sous couvert de « troubles à l'ordre public » pour avoir eu la prétention de protester « officiellement »
contre leur expulsion illégale de leur maison. Combien d'autres anonymes à l'avenant ?

Pendant ce temps au Tibet...

Si le Tibet et le sort de son peuple font partie de vos préoccupations, inutile de reprendre par le menu les événements de cette année, depuis ce soudain printemps précoce qui a vu se réaffirmer chez elle l'irréductible personnalité tibétaine jusqu'aux coups d'éclat qui ont ponctué jusqu'au coeur de Pékin l'affirmation de sa volonté de liberté par le truchement d'une cinquantaine de sympathisants d'horizons divers débarqués incognito sur les lieux. Ni cette étonnante protestation des lumières allumées à travers le globe comme une guirlande d'espoir. Le bilan peut être encourageant - le Tibet n'est pas oublié, non, ce n'est pas une cause perdue - mais pas définitif.

D'ailleurs, le séjour du Dalaï-lama en France en a amplement témoigné. Peut-être encore davantage que le côté spirituel et cérémoniel suivi avec ferveur par quelques milliers de personnes, c'est l'aspect désordre et atermoiements officiels qui retient l'attention. Signe de malaise ? Difficile de mieux l'illustrer qu'avec les maladresses cumulées par un ministre des affaires étrangères quelque peu inconséquent avec lui-même, lui qui écrivait en 1993 :
« C'est clair, Pékin veut un Tibet non seulement chinois, mais un Tibet sans Tibétains. »
Et d'ajouter :
« En ces temps de certitudes brisées, alors que partout exclusions et nationalismes se renforcent, nos enfants nous jugeront sur notre attitude face aux malheurs des Tibétains. »

Après une telle clairvoyance, curieuse amnésie...


Mieux que quiconque, le Dalaï-lama peut parler de ce qui se passe maintenant, pendant et sans doute encore davantage après les jeux, comme il l'a fait en toute franchise au Sénat à Paris, puis en le confirmant en répondant à des questions de la presse.
Il suffit de l'écouter, quitte à en avoir froid dans le dos : « Répression accrue, passages à tabac et tortures systématiques, perquisitions au porte à porte ou de tente à tente, monastères vidés des moines détenus ou renvoyés dans leurs foyers, communications téléphoniques ou électroniques coupées, exécutions sommaires, militarisation croissante du territoire, construction de nouvelles casernes et de camps de sédentarisation des nomades brutalement arrachés à leur mode de vie, viols et mauvais traitements des femmes nonnes ou laïques, destruction et pillage du patrimoine monastique, profanation des lieux sacrés aux yeux de la population pour
exploiter les ressources du sous-sol. Sans négliger la multiplication des exercices dits antiterroristes et des manoeuvres militaires dans les zones rurales, ni la présence renforcée des réseaux policiers de surveillance et de maintien de l'ordre dans les villes. Comme pour mieux instiller la peur parmi les habitants. Un Tibet en état de siège et quasiment fermé aux enquêtes étrangères. Plus aucune retenue des forces de l'ordre envers les Tibétains, civils tués à bout portant, cadavres enlevés nuitamment à leurs familles pour être brûlés afin de brouiller les traces, sans oublier non plus les campagnes de rééducation patriotique intensifiées pour la population, ni la machine de propagande repartie à plein régime... comme pour attiser la haine au lieu d'apaiser les ressentiments... »

Et pendant ce temps, sans parler du manque de courtoisie élémentaire envers un prix Nobel de la paix, entre cafouillages et séance de rattrapage de dernière minute, une chose est certaine - l'image de la France n'en sort ni redorée ni grandie, pas plus en Europe qu'en Chine.
A se demander qui a perdu la face dans cette tentative inconsidérée de ménager la chèvre et le chou. Seuls à se tirer la tête haute de l'épreuve, la poignée de fidèles sénateurs et députés qui ont persisté et réussi malgré les pressions à accueillir l'hôte de marque avec un minimum de tenue, et la poignée de démocrates chinois qui ont rendu visite au Dalaï-lama à Nantes, sauvant ainsi l'honneur du peuple chinois...

Qui donc disait « pas d'avenir pour les collabos, il n'est d'avenir que pour les résistants » ? Dans la nuit, la liberté nous écoute...

C. B. L. 
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo