Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 09:00



En fait, il ne sera reçu ...que dans le bureau du Maire de Paris et sans invités...mais les défenseurs de la cause du Tibet ne s'attendaient pas à mieux...(ndlr)




le 27/5/2009 à 12h10  par AFP

 

Le porte-parole de Bertrand Delanoë a confirmé que le chef spirituel tibétain serait reçu par le maire lors de sa visite en France début juin. Le Ministère des Affaires étrangères a pris soin de souligner qu'il s'agissait d'une initiative indépendante et que le dalaï lama ne serait pas reçu par le gouvernement, pour ne pas froisser la Chine.

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë recevra le dalaï lama lors de sa visite en France prévue du 6 au 8 juin, a indiqué mardi à l'AFP Laurent Fary, porte-parole du maire, confirmant des informations de RTL. Le porte-parole a cependant précisé qu'il n'était pas en mesure pour le moment de "confirmer quelque date ou créneau horaire que ce soit".


Le Conseil de Paris avait voté en 2008 pour faire du dalaï lama un Citoyen d'honneur de la capitale et le secrétaire général du bureau du Tibet à Paris, Wangpo Bashi, avait évoqué début mai la possibilité que le chef spirituel des Tibétains reçoive ce titre des mains de M. Delanoë lors d'une visite à Paris prévue du 6 au 8 juin.

La Chine avait immédiatement demandé à la Ville de Paris de cesser ses "ingérences dans les affaires intérieures chinoises", assurant que ce titre de Citoyen d'honneur décerné au chef spirituel tibétain, que Pékin accuse de vouloir obtenir l'indépendance du Tibet, avait "soulevé une forte indignation du peuple chinois". "Si la municipalité de Paris remet ce titre, cela entraînera de nouveau une forte opposition de la Chine", avait déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu

Le 11 mai dernier, M. Delanoë avait toutefois indiqué ne pas avoir "l'intention de changer de point de vue" à ce propos, tout en affirmant qu'il "n'est pas question d'ingérence" dans les affaires intérieures chinoises. "Mais il n'est pas question non plus de renoncer à mes convictions, sans provocation", avait-il ajouté.

Le Quai d'Orsay a confirmé mardi la venue du "dalaï lama (qui) effectue une tournée européenne qui va le conduire au Danemark, en Islande, aux Pays-Bas et en France". "Il sera à Paris pour recevoir la distinction de citoyen d'honneur qui lui a été attribuée en 2008", a confirmé le porte-parole adjoint du ministère, Frédéric Desagneaux. "Il s'agit d'une initiative prise par la Ville de Paris en toute indépendance", a-t-il ajouté, soulignant qu'"aucune demande n'a été faite, aucune rencontre n'est prévue avec un représentant du gouvernement français". "Nous considérons que la visite du dalaï lama à Paris ne doit pas avoir d'impact sur la qualité de nos relations avec la Chine", a-t-il ajouté, alors que la France et la Chine ont mis officiellement un terme début avril à la brouille provoquée par une rencontre en décembre du président Nicolas Sarkozy et du dalaï lama, qui avait ulcéré Pékin.

M. Sarkozy a nié l'existence d'un accord secret avec Pékin au terme duquel il aurait renoncé à rencontrer le dalaï lama en échange de la reprise d'un dialogue de haut niveau avec la Chine. Le dalaï lama vit en exil depuis 1959 dans le nord de l'Inde, à Dharamsala, et affirme avoir renoncé à ses exigences indépendantistes au profit d'une autonomie pour la région himalayenne. Après l'invasion et l'occupation par la Chine du Tibet en 1950-1951, le 14e dalaï lama avait fui le 17 mars 1959 et traversé la frontière indienne le 30, près de trois semaines après le début d'une insurrection avortée contre le régime chinois.

 

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 23:33

TIBET DEFACTO

Au moins 6 femmes tibétaines ont été gravement blessées après que les forces de sécurité chinoises aient ouvert le feu sur des Tibétains dans le district de Tawu.

Dimanche 24 mai, 11 heures du matin (heure de Pékin) : la police et la police armée (la PSB et la PAP) tirent à l'aveuglette sur des habitants des districts de Tawu et de Kardze (préfecture autonome de Kardze).

A l'origine de cet événement, la volonté de la Chine de construire un énorme barrage hydroélectrique entre les districts de Nyagchu et Tawu qui implique un déplacement massif de Tibétains (des dizaines de milliers). Alors qu'elles commencent à planifier les travaux début 2008, les autorités chinoises contraignent les habitants du district de Tawu à signer des documents relatifs à leur expropriation.

Cette année, les autorités veulent commencer le transfert des populations, ce à quoi les Tibétains s'opposent vivement, refusant de quitter leurs terres et maisons ancestrales.

Le 5 mai 2009, le gouvernement chinois envoie un grand nombre de policiers armés dans la région. Ils détruisent les maisons de plusieurs familles dont celles d'Ati Gyatso Tsang et de Chego Pezi Tsang.

Plus tôt, lors d'une réunion à laquelle les habitants de la ville de Wara Mato ont été convoqués, les autorités font ériger un pilier en pierre pour leur signifier leur transfert dans un autre lieu.

Sous la conduite de Lhamo, une femme de plus de 70 ans, les habitants furieux et s'opposant fermement à cette politique de transfert forcé, refusent de bouger et détruisent le pilier.

Le 24 mai 2009, les habitants des districts de Tawu et de Nyagchu sont convoqués au siège du district de Tawu pour assister à une déclaration publique à propos de leur évacuation de la région à cause du barrage. Très vite après cette annonce, le rassemblement se mue en manifestation que la police tente d'arrêter en lançant des gaz lacrymogènes. L'armée ouvre le feu.

Six femmes (Tsering Lhamo, Rigzin Lhamo, Dolma, Kelsang, Dolkar et Khaying) sont gravement blessées sans que l'on sache si c'est mortellement ou non vu qu'elles ont été immédiatement évacuées de force.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 18:24

LA CROIX

COPENHAGUE, 26 mai 2009 (AFP

Le Premier ministre danois, Lars Loekke Rasmussen a affirmé mardi que sa rencontre vendredi avec le dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, sera de caractère privé, même si elle aura lieu dans la résidence officielle du chef du gouvernement.

M. Rasmussen recevra le dalaï lama, dès son arrivée le 29 mai au Danemark, à la résidence de Marienborg (nord de Copenhague), tout comme son prédécesseur, Anders Fogh Rasmussen, l'avait fait en 2003, en dépit des protestations de la Chine.

"C'est une rencontre privée avec un chef religieux et un Prix Nobel de la paix" a affirmé le dirigeant libéral danois lors d'un point de presse à Copenhague, en rappelant que le Danemark "mettait l'accent sur une bonne coopération avec la Chine".

L'ambassade chinoise à Copenhague a protesté la semaine dernière contre cette visite, rappelant que le Tibet fait partie intégrante de la Chine.

Le chef spirituel des Tibétains, Prix Nobel de la paix en 1989, rencontrera également samedi des membres des commissions de politique étrangère et des affaires extérieures du parlement à l'hôtel d'Angleterre, où il sera logé.

Invité par l'organisation humanitaire Tibet Charity au Danemark, il donnera une conférence publique devant des fidèles bouddhistes, les 30 et 31 mai sur les thèmes de "La plénitude de l'esprit basée sur l'amour et la compassion" et "La paix à travers la paix intérieure", avant de repartir dimanche pour l'Islande.

Le 14ème dalaï lama, âgé de 73 ans, qui vit en exil en Inde depuis qu'il a fui le Tibet après l'échec d'un soulèvement anti-chinois à Lhassa en 1959, s'est rendu à plusieurs reprises au Danemark, soulevant à chaque fois des protestations virulentes de la Chine qui le taxe de séparatiste.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:15

TRIBUNE DE GENEVE

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë recevra le dalaï lama lors de sa visite en France prévue du 6 au 8 juin, a indiqué mardi à l'AFP Laurent Fary, porte-parole du maire, confirmant des informations de RTL.
AFP | 26.05.2009 | 15:11

Le porte-parole a cependant précisé qu'il n'était pas en mesure pour le moment de "confirmer quelque date ou créneau horaire que ce soit".

Le Conseil de Paris avait voté en 2008 pour faire du dalaï lama un Citoyen d'honneur de la capitale et le secrétaire général du bureau du Tibet à Paris, Wangpo Bashi, avait évoqué début mai la possibilité que le chef spirituel des Tibétains reçoive ce titre des mains de M. Delanoë lors d'une visite à Paris prévue du 6 au 8 juin. Aucune rencontre avec des responsables gouvernementaux n'était par contre prévue lors de cette visite, avait souligné le bureau du Tibet.

La Chine avait alors demandé à la Ville de Paris de cesser ses "ingérences dans les affaires intérieures chinoises", assurant que ce titre de Citoyen d'honneur décerné au chef spirituel tibétain, que Pékin accuse de vouloir obtenir l'indépendance du Tibet, avait "soulevé une forte indignation du peuple chinois".

"Si la municipalité de Paris remet ce titre, cela entraînera de nouveau une forte opposition de la Chine", avait déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu.

Le 11 mai dernier, M. Delanoë avait de son côté indiqué ne pas avoir "l'intention de changer de point de vue" à ce propos, tout en affirmant qu'il "n'est pas question d'ingérence" dans les affaires intérieures chinoises.

"J'ai reçu le dalaï lama il y a quelques années (...) J'assume le vote des élus de Paris de lui accorder la citoyenneté d'honneur. Quand lui remettrai-je ? Je n'en sais rien", avait déclaré M. Delanoë à la presse.

"Il n'est pas question d'ingérence. Mais il n'est pas question non plus de renoncer à mes convictions, sans provocation", avait-il ajouté.

La remise de ce titre de Citoyen d'honneur par le maire de la capitale pourrait donc relancer les tensions avec Pékin alors que la France et la Chine ont mis officiellement un terme en avril à la brouille de quatre mois provoquée par une rencontre en décembre du président Nicolas Sarkozy et du dalaï lama, qui avait ulcéré Pékin.

M. Sarkozy a nié l'existence d'un accord secret entre Paris et Pékin au terme duquel il aurait renoncé à rencontrer le dalaï lama en échange de la reprise d'un dialogue de haut niveau avec la Chine.

Le dalaï lama vit en exil depuis 1959 dans le nord de l'Inde, à Dharamsala, et affirme avoir renoncé à ses exigences indépendantistes au profit d'une autonomie pour la région himalayenne.

Après l'invasion et l'occupation par la Chine du Tibet en 1950-1951, le 14e dalaï lama avait fui le 17 mars 1959 et traversé la frontière indienne le 30, près de trois semaines après le début d'une insurrection avortée contre le régime chinois.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 09:57

LE POINT

Le dalaï-lama recevra le dimanche 7 juin à 17 heures son titre de "citoyen d'honneur de la ville de Paris" des mains de Bertrand Delanoë. "Tout est déjà décidé. (...) Il a même confirmé sa présence", révèle mardi matin RTL . Le titre de "citoyen d'honneur" avait été décerné au leader spirituel tibétain par la mairie de Paris le 22 avril 2008, quatre mois avant les Jeux olympiques de Pékin. Cette décision avait provoqué un fort mécontentement des Chinois .

La cérémonie organisée par le maire de Paris pour honorer le dalaï-lama, accusé par les Chinois de vouloir obtenir l'indépendance du Tibet, se veut avant tout discrète et moins ambitieuse que prévu. Elle aura lieu un jour de vote pour les élections européennes, réunira un cercle restreint, alors que Bertrand Delanoë avait d'abord pensé à la journée de samedi et à la présence de nombreux invités. Mais l'Hôtel de Ville a dû revoir son programme sous la pression de l'Élysée, qui tente de se réconcilier avec la Chine.

Les menaces de la Chine

En effet, la France et la Chine ont mis officiellement un terme en avril dernier à la brouille de quatre mois provoquée par une rencontre en décembre du président français Nicolas Sarkozy et du dalaï-lama , qui avait ulcéré Pékin. Une entrevue en Pologne en marge de la cérémonie organisée pour le 25e anniversaire de la remise de son prix Nobel de la paix à Lech Walesa, ancien président polonais et ancien dirigeant du syndicat Solidarnosc. Lors de la venue en août dernier en France du dalaï-lama , en pleins JO de Pékin, le chef de l'État a préféré ne pas s'entretenir avec lui. L'hôte a dû se contenter d'un rendez-vous avec Carla Bruni-Sarkozy et le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Début mai, Pékin a d'ores et déjà appelé la ville de Paris à cesser ses ingérences dans les affaires intérieures chinoises . "Si la municipalité de Paris remet ce titre (de citoyen d'honneur au dalaï-lama), cela entraînera de nouveau une forte opposition de la Chine", a averti le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu. Le chef spirituel des Tibétains vit en exil depuis 1959 dans le nord de l'Inde, à Dharamsala, et affirme avoir renoncé à ses exigences indépendantistes au profit d'une autonomie pour la région himalayenne
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 19:18


Le 7 juin 2009, le Palais Omnisport de Paris Bercy reçoit Sa Sainteté LE XIVème DALAI LAMA, Prix Nobel de la paix pour une Conférence publique
:

"ETHIQUE et SOCIETE "



Palais Omnisports de Paris Bercy
14 heures

Un des engagements du Dalaï Lama est de promouvoir les valeurs humaines telles que la compassion, le pardon, la bienveillance, la tolérance ou bien encore la maîtrise de soi. Croyants ou athées, tous les êtres peuvent expérimenter la capacité de ces qualités à rendre leur vie plus heureuse. Sa Sainteté considère ces valeurs humaines comme une véritable éthique laïque.

Reconnu sur le plan international pour son action pacifique soulignée par un Prix Nobel de la Paix en 1989, le Dalaï Lama, chef temporel et spirituel des Tibétains en exil, se décrit volontiers comme un « simple être humain ». Ses conférences attirent chaque année, partout dans le monde, un public de plus en plus large. Il y exprime avec des mots simple l’intérêt des qualités de cœur, qui, selon lui, sont les éléments clés d’une vie heureuse au niveau de l’individu, de la famille et de la société.

Cette conférence est organisée sous l’égide de la Maison du Tibet avec la participation des associations Songtsen, Ganden Ling, et de nombreux bénévoles.

Pour en savoir plus sur Sa Sainteté le Dalai Lama et cet événement consultez :
http://www.dalailama-paris2009.fr/

Pour réserver vos places :
http://www.ticketnet.fr/shop/fr/manif.asp?idmanif=173973&idtier=78768

Pour vous faciliter ce rendez-vous important:
- Accès au Palais Omnisport de Paris-Bercy *
- Tarif : Plein tarif 20€. Tarif réduit 15€ : étudiant, chômeurs, lycéen, -18 ans, bénéficiaire de minima sociaux sur présentation d’un justificatif.
- Réservation dès le 28 avril 2009 : sur Ticketnet.fr, Bercy.fr, Virgin.fr, Auchan, E. Leclerc, FNAC, Carrefour, Cultura, ou par téléphone au 0892 390 490 (0,34 € la minute).
- Attribution des places
Le placement est libre. Il est important que chacun ait pris place avant que Sa Sainteté ne pénètre dans la salle. Dans cette perspective, il est impératif d’arriver sur le site au plus tard une heure avant le début de la conférence. S’agissant d’une conférence et non d’un enseignement traditionnel, il n’y aura pas d’emplacements réservés à la Sangha ordonnée.
- Traductions
Sa Sainteté s’exprimera principalement en anglais, ou en tibétain et sera traduit directement en français.
Utilisez exclusivement un circuit de vente officiel pour acheter votre billet et non un site de vente aux enchères.
Important :
La réservation des billets et toutes les questions qui lui sont liées sont de la compétence exclusive du Palais Omnisports de Paris Bercy et du réseau Ticketnet. Les centres organisateurs de l'événement ne gérant pas directement les réservations, il est inutile de les contacter à ce sujet.
Merci de ne pas porter d'objet en métal.

N’attendez plus pour réserver vos places !
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 10:19

NOUVELOBS

Le signal de la chaîne de télévision de Hong Kong ATV a été bloqué samedi soir en Chine continentale au moment de la diffusion d'une émission spéciale sur l'anniversaire des manifestations pro-démocratiques de la place Tiananmen, réprimées par l'armée il y a 20 ans, rapporte dimanche un quotidien de Hong Kong.

Le programme d'une demi-heure de la chaîne ATV, destiné à marquer cet anniversaire politiquement sensible du 4 juin, a été remplacé par des vidéos de promotion du tourisme et une émission sur les voyages, rapporte le quotidien "Ming Pao Daily News".

Si la répression du printemps de Pékin, qui fit des centaines de morts, est librement discutée à Hong Kong, où des dizaines de milliers de personnes participent chaque année à une veillée aux chandelles à la mémoire des victimes, il reste tabou en Chine continentale.

Hong Kong, ancienne colonie britannique rendue à Pékin en 1997, a conservé un système économique et politique à part et des libertés civiles à l'occidentale dont restent privés les Chinois du continent.

Les chaînes de Hong Kong dépendent d'une autorité de régulation distincte de celle de la Chine continentale mais leurs signaux sont captés par les télespectateurs de la province chinoise voisine du Guangdong dans le sud du pays. La censure chinoise bloque ou remplace néanmoins fréquemment les programmes jugés politiquement sensibles. AP

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 10:41

FRANCE TIBET - ILE DE FRANCE : AGORAVOX

Wen Jiabao, Premier ministre chinois, dont certains affirme qu'il serait modéré, a clairement demandé aux pays européens à ne pas interférer dans les « affaires intérieures » de la Chine, en référence à la venue du Dalaï lama en Europe. Si cette déclaration rappelle la brouille sino-française, elle semble aussi constituer une réponse à la demande des pays européens en faveur d'un dialogue sino-tibétain. Dans ce contexte, le gouvernement tibétain en exil cherche à communiquer avec le peuple chinois.

Lors du sommet Chine-Union européenne du 20 mai Wen Jiabao a déclaré : « Je veux souligner que pour mener une coopération stratégique (entre la Chine et l'Union européenne), la chose la plus importante est de bien s'en tenir aux principes du respect mutuel et de ne pas interférer dans nos affaires intérieures réciproques », appelant à « prendre en compte nos préoccupations respectives, aborder correctement les questions sensibles et travailler pour s'assurer que nos relations équilibrées ne soient pas affectées par des accidents individuels ». On peut voir cette déclaration comme une volonté d'imposer la seule logique économique, au détriment de toute discussion sur des questions concernant les droits de l'homme, notamment au Tibet, et ce, alors que les Tibétains sont confrontés à la pire des situations depuis le soulèvement au Tibet en 1959, sous loi martiale non officielle après les manifestations de 2008. Des centaines de Tibétains sont mort sous la répression chinoise, plusieurs milliers de ont été emprisonnés ou ont disparu. Rappelons que la justice espagnole examine une plainte pour « génocide, crimes contre l'humanité, torture et terrorisme contre le peuple tibétain » et que le 5 mai 2009, un juge espagnol a annoncé son intention d'interroger huit hauts dirigeants chinois en qualité de « mis en examen ». Fin janvier 2009, la chancelière allemande Angela Merkel avait reçu son homologue chinois Wen Jiabao, et elle avait déclaré « Nous avons évoqué la situation au Tibet et du point de vue allemand, j'ai souligné qu'il serait dans notre intérêt commun que les pourparlers avec le dalaï-lama reprennent ». La déclaration de Wen Jiabao sommet Chine-UE du 20 mai apparaît comme une réponse rigide et négative aux demandes des pays européens. Elle peut aussi apparaître comme une volonté de marginaliser le Dalaï lama sur le modèle du communiqué commun de la Chine et de la France a été diffusé peu de temps avant une rencontre entre les présidents Hu Jintao et Nicolas Sarkozy lors du G20, où la France rappelait qu'elle n'avait « jamais été partisane de l'indépendance du Tibet » mais n'oublia cependant pas de rappeler les propositions de dialogue du Dalaï lama, qui ne demande plus l'indépendance du Tibet depuis le début des années 70.

La visite du Dalaï lama en Europe et notamment en France ou il donnera une conférence publique le 7 juin à Bercy ayant pour thème « éthique et société »  (cf. article AgoraVox sur la conférence du Dalaï lama) sera donc particulièrement suivie. Alors que les discussions entre le gouvernement tibétain en exil et les autorités chinoises sont dans l'impasse depuis la dernière session de novembre 2008, un des envoyés du Dalaï lama affirmait rester ouvert au dialogue avec les autorités chinoises, et dans le même temps envisage de communiquer avec le peuple chinois par des publications et des associations.


Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 09:09


LE GRAND VILLAGE
Posted on by cedricporet

Nous sommes noyés sous les produits fabriqués quelque part en Chine. Les vêtements fabriqués dans le reste du monde sont minoritaires. Derrière cette invasion il y a toute une mécanique bien huilée. De grandes entreprises transnationales sont accueillies à bras ouverts dans de grandes zones faites à leur mesure et à leurs loi unique, le marché.

Le boycott de ces produits est doublement nécessaire : la première raison invoquée en Europe est la protection de nos emplois. Mais la seconde raison est moralement plus importante, en effet le respect des droits de l'homme est primordial à la survie de notre civilisation. Ces zones d'exportation prioritaire, qu'elles soient en Inde ou en Chine fonctionne à peu près de la même manière. Les entreprises transnationales sont aux anges : Aucun impôt pendant dix ans, une main d'œuvre très bon marché et aucune loi de protection du travailleur. Il est facile de comprendre les dérives dont sont coupables les autorités mais aussi les entreprises qui s'implantent dans ces zones en connaissance de cause et même de complicité puisque c'est pour les raisons sus-cités qu'elles recherchent ces surfaces de non droit.

En Inde les immeubles neufs de verre et de béton forment une ile au milieu d'une mer de bâches bleues abritant du soleil les « salariés ». La Chine qui n'est pas démocratique au contraire de l'Inde, ne s'embête pas à donner le change. Le salaire moyen est de 20g de riz par jour et par travailleur, qui ont parfois été enrôles contre leur gré, simplement parce qu'ils était du village voisin. L'âge minimum pour travailler en usine est de 16 ans, ce qui n'est jamais respecté, et la journée ordinaire de travail dure entre quatorze et seize heure. Dans ces zones l'age de survit est bas et les accidents du travail nombreux : dans les usines de Guangzhou on recense 40 000 doigts perdus chaque année (Amnesty en Action, 2008). Tout ce que vous pouvez vous imaginer au sujet des conditions de travail en Chine est en dessous de la gravité de la situation réelle.

Si les libertés publiques n'existent pas en Chine, un régime de fer s'impose aux mongols au ouïgours et aux tibétains. Ce despotisme est discrètement appuyé par l'occident (et la France bien sûr !), qui est avant tout soucieux de stabilité et de rentabilité dans ces zones d'exportation prioritaires. Le moindre produit que nous achetons est fabriqué en Chine dans ces zones : les chaussures à Décathlon au t-shirt sur le marché. Nous ne pouvons pas ignorer cette situation suffisamment loin pour ne pas la voir.

Sans pour autant changer de vie ou devenir ascète, il suffit de regarder les étiquettes de ce que nous achetons et d'éviter le plus possible les produits chinois. Effectivement pour sauver nos emplois, le nord de la conception de vêtement n'est pas si loin ; mais aussi et surtout pour éviter à des gamins ne mourir pour nous fabriquer nos Nike ou à la moitié des travailleurs des usines d'uranium d'avoir un cancer. Si si c'est lié ! Si nous montrions d'avantage notre implication dans le respect des droits de l'homme, nous subirions les foudres de Pékin, mais la Chine devra se plier pour garder ses clients. Nous avons ce pouvoir.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 14:53

LE MONDE

Chinois et Européens ont tenté, mercredi 20 mai, lors d'un sommet à Prague, de surmonter la brouille survenue sous la présidence française de l'Union européenne (UE) au second semestre 2008. A l'époque, Pékin avait annulé à la dernière minute la réunion prévue par la France en raison d'une rencontre jugée "inopportune" entre Nicolas Sarkozy et le dalaï-lama, début décembre. Depuis, les contacts à haut niveau ont repris mais les retrouvailles ne sont pas à l'abri de nouvelles frictions au sujet du Tibet.

Lors du sommet, les Chinois ont tenu à mettre en garde les pays, comme la France, les Pays-Bas et le Danemark, où chef spirituel des bouddhistes tibétains doit se rendre à la fin du mois de mai : "La chose la plus importante est (...) de ne pas interférer dans nos affaires intérieures réciproques", a dit le premier ministre chinois, Wen Jiabao, en demandant à ce que les relations "stratégiques" entre l'UE et la Chine "ne soient pas affectées par des accidents individuels".

A l'issue de la réunion, le président tchèque, Vaclav Klaus, dont le pays préside les Vingt-sept ce semestre, s'est au contraire réjoui d'avoir "soulevé la question des droits de l'homme que nous considérons comme très importante en Europe".

APPEL À L' INFLUENCE RÉGIONALE DE PÉKIN

Au-delà du contentieux sur le Tibet, les deux partis jugent nécessaires de renouer les fils du dialogue dans au moins trois domaines : la lutte contre le réchauffement climatique, la crise économique et les questions diplomatiques.

S'ils hésitent avant de décider de nouvelles sanctions contre la Birmanie les Européens suggèrent à Pékin de modérer la junte au pouvoir à Rangoun. Ils veulent aussi voir la Chine user de son influence régionale au Sri Lanka et en Corée du Nord.

La gestion de la crise économique est un autre terrain de rapprochement. Sur le fond, Européens et Chinois plaident pour renforcer la régulation des marchés financiers. Pour détendre l'atmosphère, les Européens n'ont pas insisté pour parler des taux de change, -contrairement à ce qu'avaient préconisé les dirigeants français pendant leur présidence.

Sans surprise, l'UE veut voir la Chine ouvrir davantage son marché à ses produits afin de réduire son déficit commercial avec "l'atelier du monde". Le premier ministre chinois a promis d'envoyer une nouvelle mission d'achat sur le vieux continent...

Pékin continue cependant - en vain - de réclamer le statut d'économie de marché, qui limiterait les sanctions antidumping prises à l'encontre de certains produits "made in China" exportés vers l'Europe.

La Chine, où la croissance doit rester proche de 8 % cette année alors que l'Europe s'enfonce dans la récession, exige aussi une influence accrue au sein du Fonds monétaire international (FMI). Une place que les Européens ont le plus grand mal à lui dégager en dépit de leur sur représentation dans cette enceinte.

Au sujet du climat, les Européens tentent de convaincre les Chinois de chiffrer leurs efforts de réduction des gaz à effet de serre en vue des négociations de Copenhague en décembre 2009. Soucieuse de ne pas entraver son développement économique, la Chine refuse à ce stade de préciser ses intentions et milite pour une "responsabilité différenciée" entre les pays industriels et en développement.

Philippe Ricard
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo