Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 16:04

http://www.france24.com/fr/20090602-chine-interpellation-dun-ex-manifestant-1989-surveillance-renforcee

Mardi, juin 2, 2009 - 09:40

Liste des brèves AFP
 

Un dissident chinois, qui avait été emprisonné pour avoir participé au mouvement démocratique de 1989, a été interpellé, dernier exemple de la surveillance renforcée à l'approche du 20e anniversaire jeudi de la répression de Tiananmen, a affirmé mardi un de ses proches.

Wu Gaoxing, qui a passé deux ans en prison en 1989 pour avoir manifesté dans la province du Zhejiang (est) il y a 20 ans, a été emmené par des policiers samedi, a déclaré à l'AFP Chen Longde.

Wu venait de publier une lettre ouverte -- signée aussi par Chen et trois autres anciens prisonniers politiques -- au président Hu Jintao réclamant une indemnisation pour ceux qui avaient été mis en prison après la répression du 4 juin.

Chen, qui a passé trois ans derrière les barreaux, a indiqué espérer que le gouvernement résolve leurs problèmes économiques, car ils ont perdu notamment leurs droits à l'assurance-maladie et à la retraite.

"Nous avons également été licenciés de nos entreprises", a-t-il dit, joint par téléphone.

"Depuis 20 ans, ils nous ont privé de notre droit à vivre", a-t-il ajouté.

Il a affirmé que ni lui ni les autres signataires avaient été inquiétés par la police. Mais, a-t-il ajouté, Wu Gaoxing a été interpellé car il est l'auteur de la lettre.

Ces derniers jours, la surveillance des dissidents s'est renforcée.

A Pékin, Ding Zilin, 72 ans, qui a perdu son fils unique il y a 20 ans lors de la répression, s'est vu demander de quitter la capitale avant l'anniversaire.

"Mais j'ai refusé", a dit à l'AFP celle qui dirige "Les Mères de Tiananmen", l'association des proches des victimes qui réclame vérité et réparation.

Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, les militaires avaient mis fin à sept semaines de mouvement démocratique à Pékin, dont le centre se situait sur la place Tiananmen, siège symbolique du pouvoir communiste.

Aucun bilan officiel n'a été donné, la municipalité de Pékin parlant de 241 morts, mais pour les organisations de défense des droits de l'homme, il serait beaucoup plus lourd.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 15:58

LE MONDE

Depuis environ 5 heures du matin (23 heures à Paris), mardi 2 juin, le site de messagerie Twitter est inaccessible depuis la Chine continentale selon Reuters, et le journaliste Mark MacKinnon, correspondant du quotidien canadien The Globe and Mail.

La censure concerne aussi les sites de vidéos YouTube, et de photos Flickr, ainsi que les plateformes de blogs Wordpress et Blogger. Hotmail, ou encore Tumblr sont également interdits d'accès. Une information confirmée par le site Herdictweb, créé par le centre de recherche Berkman de l'université Harvard, qui surveille en direct l'accessibilité des sites Internet dans le monde entier.

A deux jours du vingtième anniversaire de la répression du mouvement de la place Tiananmen, le blocage de ces sites apparaît comme une mesure préventive. Cette censure n'est pas une première : YouTube avait été bloqué en mars dernier, quand des activistes tibétains avaient posté de l'étranger des vidéos montrant la répression de la révolte des Tibétains un an auparavant.

Mais certains internautes chinois savent déjà contourner la censure. Sur son blog, le canadien Ryan McLaughlin cite ainsi plusieurs manières de contourner le blocage.

Hélène Franchineau
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 15:53

ROMANDIE

Une centaine de manifestants tibétains ont demandé à l'ONU d'envoyer une mission d'enquête au Tibet et de faire annuler des condamnations à mort prononcées par Pékin. Ils ont lancé cet appel à l'ouverture d'une session du Conseil des droits de l'homme.

Parti le 25 mai de Berne, un groupe de marcheurs de la communauté tibétaine en Suisse s'est joint à la manifestation sur la place des Nations, devant le siège de l'ONU. Les Tibétains ont alterné prières et discours et condamné les "détentions arbitraires" au Tibet.

Dans un mémorandum transmis au bureau de la Haut Commissaire aux droits de l'homme Navi Pillay, la communauté tibétaine de Suisse lui demande d'intervenir pour exiger de la la Chine qu'elle annule les condamnations prononcées le 8 avril dernier à Lhassa contre quatre militants. Lobsang Gyaltsen et Loyak ont été condamnés à mort et Gangtsu Tenzin Phuntsog et Penkyi à la prison à vie.

Dans sa pétition, la communauté tibétaine de Suisse demande à la Haut Commissaire et au Conseil des droits de l'homme de "censurer la Chine". Elle souhaite l'envoi immédiat d'une commisison d'enquête internationale indépendante au Tibet, l'autorisation d'un accès sans entraves, notamment pour la presse, au territoire et la fin des "exécutions brutales" de militants tibétains.

Le Conseil des droits de l'homme a entamé une session régulière de trois semaines, consacrée à la discussion des rapports de plusieurs experts de l'ONU. Les nouveaux pays membres élus le 12 mai par l'Assemblée générale de l'ONU, dont les Etats-Unis, n'assumeront leur nouveau rôle qu'à la fin de cette session, le 19 juin.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 13:26

LE FIGARO

La Chine a lancé aujourd'hui une nouvelle mise en garde aux pays qui accueillent le dalaï lama, le chef des bouddhistes tibétains, dans sa présente tournée européenne, les menaçant d'une "grave détérioration" de leurs relations avec Pékin.

"Toute action irresponsable de quelque pays que ce soit sur cette question représentera une grossière ingérence dans les affaires intérieures de la Chine et détériorera gravement les relations (de la Chine) avec ces pays", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang à la presse.

Le dalaï lama -- que Pékin accuse de réclamer l'indépendance du Tibet alors qu'il appelle à une large autonomie -- vient de passer trois jours au Danemark où il a été reçu par le Premier ministre Lars Loekke Rasmussen. Après un séjour en Islande, il doit se rendre aux Pays-Bas et en France.

Dans l'hexagone du 6 au 8 juin, le dalaï lama doit recevoir des mains du maire de Paris Bertrand Delanoë la distinction de citoyen d'honneur de la ville qui lui avait été attribuée en 2008.

Ce passage à Paris aura lieu alors que les relations franco-chinoises viennent à peine d'être remises sur les rails: une rencontre entre le président français Nicolas Sarkozy et la bête noire de Pékin en décembre dernier avait ulcéré la Chine et entraîné une brouille de quatre mois entre les deux pays.
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:21



Les contrôles sont renforcés sur la place emblématique et autour des universités pour les 20 ans de la répression du mouvement étudiant. Certains blogs ont été bloqués. Les programmes de la BBC sont interrompus dès que sont évoquées les manifestations de 1989.

Les mesures de sécurité ont été nettement renforcées place Tiananmen, où les visiteurs sont questionnés par la police et les journalistes refoulés, à quelques jours du 20e anniversaire de la répression des manifestations prodémocratiques.
L'appareil sécuritaire a été mobilisé de crainte que certains ne commémorent la répression sanglante des manifestations estudiantines, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989. La place Tiananmen, coeur du pouvoir en Chine communiste que les étudiants avaient occupée pendant sept semaines, est l'une des places les plus surveillées au monde. Ces jours-ci, les contrôles sont particulièrement drastiques.

Aux abords de Tiananmen, des membres de la sécurité arrêtent des groupes de piétons, leur posant des questions et inspectant leurs sacs.

Nouvelle régulation
La police a demandé à une équipe de la télévision espagnole TVE de quitter la place. "Ils nous ont dit qu'on ne pouvait interviewer personne ni filmer et qu'on devait partir", a déclaré à l'AFP Rosa Mollo, chef du bureau de TVE à Pékin.
Lundi, la police a demandé à vérifier les papiers d'un journaliste de l'AFP et expliqué qu'aucune interview sur la place n'était autorisée.
Des dizaines de policiers et autres membres de la sécurité patrouillaient à pied ou en véhicule la plus vaste esplanade du monde, où des touristes chinois prenaient des photos de Mao Zedong, dont le portrait veille sur la place depuis l'entrée de la Cité interdite, au nord. "Il y a un changement, c'est sensible", a déclaré un agent de la circulation à l'une des intersections menant à la place.
La sécurité a aussi été notablement renforcée dans les rues adjacentes où l'essentiel des violences a eu lieu il y a 20 ans.
Des dizaines de véhicules de police étaient garés dans des ruelles tandis que des groupes de policiers en uniforme et en civil parcouraient les rues.

Depuis le 28 mai, de nombreuses équipes de télévision ont rapporté des difficultés particulières pour filmer sur la place emblématique. "Notre équipe a été arrêtée (au contrôle) de sécurité et n'a pas été autorisée à entrer sur la place Tiananmen pour filmer" a rapporté l'une d'entre elles au Club des correspondants étrangers en Chine. "On a expliqué qu'il y avait une nouvelle régulation. L'équipe a demandé à la voir, mais les autorités ont refusé" a-t-elle ajouté.

D'autres journalistes ont rapporté avoir été intimidés puis suivis lors d'interviews d'étudiants de l'Université de Pékin. Les personnes qu'ils avaient interviewé ont ensuite été interrogées.

Le renforcement des contrôles touche également la diffusion des chaînes de télévision étrangères. Depuis le début de la semaine, les programmes de la BBC sont interrompus chaque fois que sont évoquéés les manifestations de 1989.

"C'est comme notre histoire"

La censure a aussi été renforcée sur le web. Le blog des correspondants en Chine du magazine américain Time n'est plus accessible. Celui de l'artiste Ai Wei Wei, qui s'était donné pour mission de compter les enfants morts lors du séisme du Sichuan et s'était récemment exprimé dans des médias étrangers sur les événements de Tiananmen, est bloqué depuis jeudi 28 mai, minuit.
Ai Wei Wei s'interroge. "Personne ne m'explique pourquoi. C'est le système, ils veulent que les gens ne sachent pas clairement pourquoi" explique-t-il.
"Ils veulent nous intimider et limiter notre liberté. C'est peut-être à cause de ce que j'ai fait sur les maisons tofu du Sichuan. Il y a aussi le contexte, je suis sûr qu'ils sont extrêmement nerveux du fait de cet anniversaire" poursuit Ai Wei Wei
"Je n'ai aucune idée de si ou de quand mon blog sera de nouveau accessible. C'est comme notre histoire, personne ne donne la moindre explication. Qui sait ?" dit-il.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 22:44
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 16:21

LE POINT


Les millions d'internautes chinois ont de nouveau montré leur puissance et leur capacité à repousser les limites de la censure et du contrôle gouvernemental en prenant la défense d'une jeune femme, accusée d'avoir tué un cadre local mais qui a invoqué la légitime défense.


Le 10 mai, Deng Yuqiao, 22 ans, employée d'un sauna dans un hôtel à Baodong, dans le Hubei (centre), a tué avec un couteau de cuisine un cadre local, affirmant s'être défendue d'une agression sexuelle. Cependant, la police a rapidement accusé Deng d'homicide volontaire, passible de la peine de mort. En trois semaines, malgré une censure renforcée à l'approche de la date sensible du 4 juin, vingtième anniversaire de la répression du mouvement démocratique de Tiananmen, l'affaire n'a cessé de prendre de l'ampleur sur l'internet, devenant la plus commentée et débattue de l'année.

Plus qu'un simple fait divers

Cette histoire comporte les ingrédients idéaux du combat du faible contre le fort pour un "buzz" parfait : le cadre local corrompu, frappant la jeune femme qui refusait ses avances, et la jeune employée, parfaite incarnation de la victime de la corruption locale et devenue héroïne. Le célèbre blogueur Tu Fu, connu sous le surnom "Brigand courant après le vent", s'est même rendu à l'hôpital où la jeune femme avait été admise. Des groupes de soutien se sont constitués, des avocats se sont mobilisés, et l'affaire va désormais plus loin que le simple fait divers, symbolisant les injustices nourries par l'absence de contre-pouvoir dans un pays étroitement contrôlé par le Parti communiste.

"Cela pourrait nous arriver aussi"

"C'est un reflet des conflits entre le peuple et les fonctionnaires qui existent depuis longtemps", dit à Ba Zhongwei, l'un des responsables d'un groupe de soutien à Deng Yuqiao. "Comme les autorités ont l'habitude de cacher des faits pour défendre leurs propres intérêts, cette fois-ci on soupçonne la police et les autorités locales de faire de même. Et les gens se disent : cela pourrait nous arriver aussi", ajoute-t-il. Des étudiants de la capitale ont d'ailleurs réalisé une performance artistique sur le thème : "Nous sommes tous des Deng Yuqiao."

Internet pour dénoncer les injustices

L'affaire montre le pouvoir croissant de l'internet, qui permet de pallier l'absence d'indépendance des organes qui devraient superviser le gouvernement et le Parti, comme la justice ou la presse officielle. L'internet permet aussi aux citoyens d'alerter les plus hautes sphères du pouvoir central sur des affaires que les autorités locales, pas toujours au diapason, essaient souvent d'étouffer. Plusieurs affaires ont déjà prouvé que le Web peut permettre à des internautes de dénoncer des injustices au dirigeants de Pékin, qui interviennent ensuite, parfois très fermement, auprès des fonctionnaires locaux, toujours dans un souci de stabilité.

À l'approche du 4 juin, la stabilité d'abord

"La Chine a actuellement 300 millions d'internautes. Les médias traditionnels sont le porte-parole des gouvernements, alors que l'internet parle pour le peuple", souligne Hu Xingdou, universitaire spécialisé dans les questions sociales en Chine. "Cela permet aux gens de se lâcher, c'est un instrument d'expression et d'appel à la justice", ajoute-t-il. Mais, à l'approche de la date sensible du 4 juin, le régime communiste, soucieux de "stabilité", ne voit pas d'un bon oeil ce déferlement de critiques.

Deng Yuqiao libérée, en résidence surveillée

Le blog du "Brigand courant après le vent" a été fermé et les médias traditionnels, qui avaient rendu compte de l'affaire, ont reçu l'ordre de mettre la pédale douce. "Nous avons remarqué que des forums de discussions ont été fermés, peut-être que les autorités pensent que, comme c'est bientôt le 4 juin, une date sensible, cela ne devienne un élément d'instabilité", constate Ba Zhongwei. Mais ce dernier promet que les internautes suivront l'affaire afin de "surveiller les autorités locales pour voir comment elles vont faire pour la prochaine étape". Ils ont en tout cas gagné une première bataille : la semaine dernière, Deng Yuqiao a été libérée et a pu rejoindre sa mère, mais en résidence surveillée. Et les deux cadres ont été limogés et l'un d'eux a même été arrêté.
Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 16:18

LE TEMPS.CH

AFP

Des milliers de manifestants, dont l'un des leaders des étudiants de la place Tiananmen, ont défilé dimanche à Hong Kong pour commémorer le 20e anniversaire de la sanglante répression du mouvement démocratique de 1989 à Pékin.

Quelque 5000 personnes, selon les organisateurs, ont défilé dans les rues de la ville avant une autre commémoration prévue jeudi, date anniversaire de l'intervention, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, de l'armée chinoise pour évacuer la place Tiananmen, où des étudiants observaient une grève de la faim.

Selon un rapport des autorités de Pékin, 241 personnes avaient trouvé la mort, dont 36 étudiants, mais les autorités centrales n'ont jamais publié de bilan, qualifiant le mouvement de rébellion contre-révolutionnaire.

Parmi les manifestants présents à Hong Kong figurait Xiong Yan, l'une des figures de proue des manifestations de 1989, emprisonné pendant deux ans en Chine et qui vit désormais en exil aux Etats-Unis.

M. Xiong a été autorisé samedi à entrer à Hong Kong, alors qu'un sculpteur danois, Jens Galschiot, militant des droits de l'Homme et auteur d'une sculpture rendant hommage aux victimes de Tiananmen et exposée à Hong Kong, a été refoulé à l'aéroport.

Interrogé pendant 5 heures par les services de l'immigration, M. Galschiot a ensuite été refoulé et embarqué sur un vol vers Zurich, a indiqué un porte-parole des services de l'immigration.

http://imagec16.247realmedia.com/0/default/empty.gif

Le sculpteur, déjà refoulé en avril au moment du passage de la flamme olympique à Hong Kong, étudie une possible action en justice contre la décision des autorités hongkongaises, a indiqué Albert Ho, avocat et président du Parti démocratique de Hong Kong.

M. Ziong, qui faisait partie après la répression de Tiananmen d'une liste de 21 manifestants «les plus recherchés» par les autorités chinoises et est revenu sur le sol chinois pour la première fois depuis 17 ans, s'est déclaré «très surpris» d'avoir été autorisé à entrer dans le territoire.

«J'ai essayé à de nombreuses, nombreuses reprises», a-t-il déclaré. «J'espère qu'à l'avenir je pourrai aller non seulement à Hong Kong mais aussi à Pékin», a-t-il ajouté.

Pour Lee Cheuk-yan, député pro-démocratie de Hong Kong, et l'un des organisateurs du défilé de dimanche, il est crucial que Hong Kong continue à se souvenir des événements d'il y a 20 ans.

«Nous sommes le seul endroit sur le sol chinois qui peut commémorer le 4 juin», a-t-il déclaré à l'AFP.

»Hong Kong est devenue la conscience de la Chine afin de se souvenir du crime des massacres de la place Tiananmen et pousser le régime (de Pékin) à admettre ses erreurs», a-t-il ajouté.

Des dizaines de milliers de personnes sont également attendues jeudi dans les rues de Hong Kong pour une veillée à la bougie.

 

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:16

NOUVELOBS


Le dalaï lama va effectuer cette semaine sa première visite en Islande, a annoncé dimanche le site web du chef spirituel des Tibétains.

Le leader bouddhiste en exil doit donner mardi une conférence sur le thème "Valeurs, attitude et bonheur", est-il précisé de même source.

Selon l'organisation "Dalaï lama en Islande", qui prépare ce déplacement depuis des années, le chef spirituel doit se rendre à Reykjavik dès dimanche soir pour une visite de trois jours en Islande.

Thorhalla Bjornsdottir, la porte-parole de cette organisation, a fait savoir que le dalaï lama rencontrerait à cette occasion des dirigeants religieux et les députés islandais.

"L'Islande est réputée être un pays sans armes, qui cherche à résoudre les problèmes pacifiquement"

, relève le site web du dalaï lama. "C'est pourquoi la visite d'un des pacifistes les plus influents au monde est considérée par ce pays comme une grande opportunité." A

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:10

COPENHAGUE, 31 mai 2009 (AFP)
LA CROIX




Le dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, a quitté Copenhague dimanche, sous les acclamations de plusieurs centaines de personnes, à l'issue d'une visite de trois jours au Danemark, vivement critiquée par la Chine.

"Ma visite ici n'a pas été politique, mais principalement spirituelle et éducative et ce sera le cas aussi dans les autres pays", a-t-il déclaré à l'AFP avant son départ pour l'Islande, deuxième étape d'une tournée européenne qui le conduira aux Pays-Bas et en France.

Evoquant sa venue en France, du 6 au 8 juin, il s'est déclaré "très honoré" d'aller recevoir des mains du maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) la distinction de citoyen d'honneur de la ville qui lui avait été attribuée en 2008.

Le dalaï lama a rencontré durant son séjour à Copenhague le Premier ministre danois Lars Loekke Rasmussen, le chef de la diplomatie Per Stig Moeller, ainsi que les membres des commissions de politique étrangère et des affaires extérieures du parlement et la présidente du parti social-démocrate, Helle Thorning-Schmidt, principale formation d'opposition.

Il s'est déclaré "très honoré" d'avoir été reçu par ces responsables ainsi que par l'accueil de près de douze mille fidèles à ses conférences et séminaires.

Pékin a dénoncé sa rencontre avec le chef du gouvernement danois, estimant qu'elle portait gravement atteinte aux relations entre la Chine et le Danemark.

"Ignorant les nombreuses démarches solennelles de la Chine", les responsables danois "ont persisté à rencontrer le dalaï lama, venu au Danemark effectuer des activités séparatistes", a déclaré samedi dans un communiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang.

Le 14ème dalaï lama, 73 ans, vit en exil en Inde depuis qu'il a fui le Tibet après l'échec d'un soulèvement anti-chinois à Lhassa en 1959; il s'est rendu à plusieurs reprises au Danemark, la dernière fois en 2000, soulevant à chaque fois des protestations de la Chine qui le taxe de séparatiste.

Le Prix Nobel de la paix en 1989 était invité au Danemark par l'organisation humanitaire Tibet Charity.

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo