Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 18:19

FRANCE TIBET

 

 

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION A CETTE ADRESSE :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/william-hague-and-kishore-rao-stop-the-destruction-of-lhasa#news



" Le gouvernement Chinois entreprend de détruire les anciens symboles bouddhistes dans Lhassa, au Tibet."




ndlr : Qui, des visiteurs de Lhassa, peut reconnaître le Jokhang ainsi malmené, massacré ? Et malheureusement rien ne dit que le pire n'est pas arrivé
La République populaire de Chine, arme de destruction massive de la culture et donc à fortiori du Peuple du Tibet


DHARAMSALA : En faisant fi, à la fois de la liberté religieuse et du tollé général de tous les Tibétains, les autorités chinoises viennent d'entreprendre des démolitions dans les anciens quartiers de Lhassa, sans hésiter à inclure l'un des plus importants sites bouddhistes de la ville, le Temple du Jokhang !, le temple le plus révéré au Tibet.

Il est clair que les autorités chinoises ont fait le projet de détruire froidement l'ancienne capitale bouddhiste de Lhassa, pour la remplacer par une ville nouvelle, tournée vers le tourisme, identique à celle de Lijiang, un "Shangri-La", dans la Province de Yunnan.

De nombreux projets de constructions à grande échelle sont en cours de réalisation, comprenant aussi bien un complexe de plusieurs magasins autour du très révéré temple bouddhiste, que des parkings souterrains, dans la rue du Barkhor.
"Les bâtiments tibétains traditionnels de cette très ancienne ville, sont de nouveau victimes de cette folie destructrice, dans un but de modernisation à la sauce chinoise."
C'est en ces termes que Woeser, la célèbre écrivaine tibétaine informa " la Section de Mandarin de RFA." Elle s'est également occupée de lancer immédiatement un appel de détresse aux Institutions mondiales, dont l'UNESCO, ainsi qu'à tous les Tibétains dans le monde, afin de tenter de sauver Lhassa. Elle a fait appel à l'intervention mondiale, dans cette situation gravissime où se trouve cette ville, où des bâtiments traditionnels, remontant à plus de 1000ans, sont sur le point d'être détruits par le gouvernement de Pékin, au nom de la modernisation et de la stabilité sociale.

D'après certaines sources, on apprend que : " Les projets de constructions nouvelles dans la zone du Barkhor et du Temple du Jokhang, couvrent une surface de 150 000m2, dans un projet d'installation d'une galerie de magasins et une zone de 1 117m2, prévue comme espace réservé aux parkings sousterrains."

Woeser ajoute que de récents visiteurs, assez nombreux, commencent à s'agiter, très préoccupés à propos de ces nouvelles constructions, tout autant que sur ce qui va se produire à Lhassa.
Elle a fait part de sa grande inquiétude sur les activités des autorités chinoises, en les blâmant énergiquement pour oser détruire irrémédiablement les symboles très anciens de la civilisation tibétaine. Elle fait allusion aux photos reçues, révélant les chantiers en cours.
"Les photos montrent clairement ce qui se passe dans la vieille ville de Lhassa. Il y a vraiment de quoi s'inquiéter !"

Woeser déclare, haut et fort, que cet acte est ignoble ! visant clairement plusieurs objectifs... il y a un vieux proverbe tibétain qui dit ceci : "une seule pierre pour abattre deux oiseaux", c'est ce qui me vient à l'esprit.
Elle ajoute que le but, n'est pas juste pour le développement économique, non bien sûr, il y a des raisons bien plus précises derrière tout ça.
Si nous regardons attentivement les photos du chantier du futur groupe de magasins, cela va nécessiter de grands bouleversements au sein même de la vieille ville tibétaine, parmi lesquels ce que l'on pourrait qualifier "d'évacuation des lieux"....Cela signifie, "faire table rase" des nombreuses petites échoppes, expulser les marchands des rues du Barkhor, ce que l'on ferait mieux d'appeler crument : "une destruction pure et simple."


L'écrivaine tibétaine rappelle que précédemment, la Chine a déjà été largement critiquée, une fois qu'elle avaiteu transformé d'anciennes villes chinoises, pleines de charme, Lijiang au Yunnan, et Hunan, en deux cités ultra-modernes tournées vers le tourisme. Ces deux projets apparaissent maintenant avoir été le fruit de " décisions minables."

En fait, de telles constructions se sont déjà produites au Tibet.
La Chine vient subitement de décider que la "Région Autonome du Tibet" devienne exactement comme la ville de Zhongdian (en tibétain : "Comté de Gyalthang, Tibet oriental).
Après la reconstruction, le nom de cette ancienne et typique ville de Lijiang, a aussi été changé... , pour arborer fièrement "Shangri-La".., c'est principalement, et uniquement, un argument supplémentaire comme " attrape-touristes " !
Elle ajoute que ce genre de destructions a déjà beaucoup nui, et peut être considéré comme une sorte de "colonialisme touristique."

De précédentes expériences du même type, supposées avoir été entreprises par souci du développement économique du Comté de Gyalthang, qui a d'ailleurs été un facteur non négligeable de la disparition de nombreux et inestimables symboles culturels tibétains, dont l'éradication des traditions et de l'héritage culturel du peuple tibétain; c' est maintenant le sujet d'inquiétude le plus élévé qui soit."

Le gouvernement chinois a déjà planifié d'accroître considérablement ce que l'on pourrait appeler "des intérêts bien ciblés", dont la prise de mesures économiques et gouvernementales, sans aucune considération pour les conséquences.
" Le régime actuel recherche avant tout, à " maintenir une certaine stabilité sociale ", ce qui veut dire un accroissement considérable des services de surveillance et de contrôle sur la région, tout particulièrement dans la ville de Lhassa...Une incitation à l' escalade galopante des mesures de sécurité.

Le Palais du Potala fut ajouté à la liste des monuments constituant l'héritage du monde, par l'UNESCO en 1994.

En l'an 2000 et 2001, le Temple du Jokhang et Norbulingka furent ajouté à cette liste, en tant qu'extensions des lieux.
Cette modernisation en flèche est devenue un grand sujet d'inquiétude pour l'Unseco, tout au moins passablement préoccupé à propos de ces nouveaux bâtiments, à proximité immédiate du Palais du Potala, ce qui nuirait considérablement
à l' ambiance tout-à-fait unique du Palais du Potala.

Le gouvernement chinois a répliqué en promulgant un décret, interdisant toute construction supérieure à 21 mètres, dans cette zone.
Cependant, des sources fiables précisent qu'il existe bien de nouveaux bâtiments modernes d'une hauteur supérieure à 21mètres...Ceci a été constaté dans le voisinage.
Woeser déclare que le Temple du Jokhang, à Lhassa, doit impérativement bénéficier d'une protection bien définie selon les règles de la préservation de l'héritage culturel, établies par l'UNESCO.

L'Unesco émet également un certaine inquiétude à propos des matériaux utilisés lors de la restauration qui a été effectuée dans l'enceinte du Palais du Potala, débutée en 2002, pour un coût se chiffrant en millions de dollars ; bien que les autorités chinoises leur aient promis de n'utiliser que des matières traditionnelles, avec une conscience aigüe et pointilleuse des matériaux utilisés traditionnellement.

Traduction :" ani sherab zangmo" le 11 mai 2013
- Pour France-Tibet.
------------------------------------------------------------------China destroys the ancient Buddhist symbols of Lhasa City in Tibet
Thursday, 09 May 2013 13:00 Yeshe Choesang, The Tibet Post International
Dharamshala: - - Ignoring both religious freedom and the outcry of the Tibetan people, the Chinese authorities have begun demolishing the ancient capital of Lhasa, including one of the most important Buddhist sites of the city, Tibet's holiest Jokhang Temple.

Chinese authorities are planning to destroy the ancient Buddhist capital of Lhasa, and replace it with a tourist city similar to Lijiang. "Shangri-La" in Yunnan Province. Several large-scale construction projects are underway for a number of shopping malls around the Buddhist holy temple as well as underground parking at Barkhor Street.

"Traditional Tibetan buildings in this ancient city are once again facing the destruction crisis under Chinese modernization", well-known Tibetan writer Woeser told the RFA Mandarin section. She is also appealing to the global institutions, including UNESCO and Tibetans around the world to 'save Lhasa.'

Woeser, who is currently living in Beijing, has published an article on her blog-page (Sunday, May 5) with pictures of the ongoing construction in the ancient city of Lhasa. She has called for a global intervention in the serious situation in the city, where thousand year-old traditional buildings are being destroying by the Chinese in the name of modernization and social stability.

'The construction project in the areas of Barkor streets of the Jokhang temple covers an area of 150,000 square meters to use as new shopping malls and 1,117 square meters for the underground parking spaces", said the sources.

Woeser said many recent visitors already raised strong concerns over the constructions as well as the fate of Lhasa. She expressed her concern over the Chinese authorities' activities and condemned them for demolishing the ancient symbols of Tibetan civilization.

She alludes to photos of the ongoing constructions that she has received, "The photos reflect the situation in the old town of Lhasa, it is a serious matter of concern."

Woeser claims that this is an unlawful act, aiming directly at multiple targets. There is an old Tibetan saying: 'One stone for two birds', which springs to mind.

She said its not only just for economic development, there are other targets. If we look carefully at the photos of the shopping mall project, there are several requirements for alterations of the Tibetan old city, including one called 'evacuation'. This means clearing vendors from the Barkhor streets, perhaps better named 'destruction.'

The Tibetan writer said China was criticized after converting the two ancient Chinese cities; Lijiang in Yunnan and Hunan city into modern tourist cities, with both projects now widely seen as poor decisions.

In fact, such reconstruction has already occurred in Tibet. China now wants the Tibetan Autonomous Region to become like the Zhongdian City (Tibetan: Gyalthang county of eastern Tibet). After the reconstruction, Lijiang was changed to "Shangri-La", mainly to attract tourists. She said this kind of destruction has caused great damage and should be considered 'tourist colonialism'.

Previous experiences from the so-called economic development of Gyalthang County, which caused the disappearance of many Tibetan cultural symbols, including the disappearance of the customs and cultural heritage of the Tibetan people is the "most worrying matter of concern."

The Chinese government is also set to expand various so-called 'interests', including governmental and economic measures, regardless of the consequences. The regime is seeking to further "maintenance in social stability", meaning the authorities have significantly increased surveillance and monitoring in the region, particularly in Lhasa city, prompting an escalation of security measures.

The Potala Palace was added to the UNESCO World Heritage List in 1994. In 2000 and 2001, Jokhang Temple and Norbulingka were added to the list as extensions to the sites. Rapid modernization has been a concern for UNESCO, however, which expressed concern over the building of modern structures immediately around the palace, which threaten the palace's unique atmosphere.

The Chinese government responded by enacting a rule barring the building of any structure taller than 21 meters in the area. However, sources stated that there are new modern buildings higher than 21 meters to be found in the vicinity. Woeser further stated that Jokhang Temple in Lhasa City should be granted protected status under UNESCO's cultural heritage regulations.

UNESCO was also concerned over the materials used during the restoration of the palace, which commenced in 2002 at a cost in millions of dollars, although the Chinese authorities have promised that only traditional materials and craftsmanship were used.
http://woeser.middle-way.net/

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo