Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 20:55

La Chine rejette l’universalité des Droits de l’Homme dans un récent Livre blanc
mardi 28 mai 2013 par Monique Dorizon , Rédaction
Dans le cadre de son activité de propagande pour le prochain Examen Périodique Universel [1], qui aura lieu du 21 octobre au 1er novembre 2013, le Bureau d’information du Conseil d’État chinois a publié un Livre blanc intitulé "Progrès des Droits de l’Homme en Chine en 2012".

Sans surprise, le Livre blanc fait l’éloge des progrès chinois en matière de droits, pointant presque exclusivement les bénéfices de la poursuite du développement économique de la Chine.
Cependant, derrière l’autosatisfaction et les statistiques, se cache la philosophie sous-jacente des Droits de l’Homme, méconnaissant fondamentalement le système international des droits humains. Le Livre blanc de la Chine ne reconnaît pas la nature indivisible et universelle des Droits de l’Homme, ni que la garantie des droits humains exige des actes et pas seulement de simples proclamations creuses.

Selon le Livre blanc, les droits humains sont divisibles et n’ont rien à voir avec le fait de considérer le développement économique et les droits correspondants comme très important. La première partie du Livre blanc concerne "les Droits de l’Homme dans la construction économique" et affirme "qu’il serait impossible de protéger les droits et intérêts des personnes sans d’abord développer l’économie afin de nourrir et vêtir les gens".
La rhétorique de la Chine sur l’importance du développement économique avant même le domaine des droits civils et politiques n’est pas nouvelle. Pendant la Guerre froide, aussi bien les États capitalistes que communistes ont souvent défendu soit des droits civils et politiques, soit des droits économiques, sociaux et culturels et ont ignoré l’autre. Cette division était un outil politique et n’a jamais exactement représenté le système international des droits humains ou la philosophie des Droits de l’Homme.
Affirmer que la subsistance est nécessaire avant que tous les autres droits ne soient donnés ne fait que reconnaître la moitié du système des Droits de l’Homme et tombe dans le faux choix de la rhétorique de la Guerre froide.
Il est vrai que le droit à la subsistance est nécessaire pour la jouissance des autres Droits de l’Homme, mais ce n’est pas particulier aux droits économiques, comme le prétend la Chine. Si les gens sont torturés ou tués, cela ne fait pas beaucoup de différence si leurs estomacs étaient pleins ou non au moment où leurs droits ont été violés. Il leur est également impossible d’exercer d’autres droits humains s’ils sont arbitrairement arrêtés ou battus. Bien que la majorité des 117 auto-immolations aient eu lieu en 2012, le Livre blanc maintient un silence de plomb sur la question, alors que les autorités chinoises continuent à détenir, arrêter, torturer publiquement ou secrètement, et condamner les Tibétains pour avoir été soi-disant impliqués dans l’instigation et l’incitation à l’auto-immolation.

Ne pas reconnaître que les droits non-économiques sont nécessaires à la réalisation de tous les Droits de l’Homme ne tient pas compte de l’indivisibilité des Droits de l’Homme sur laquelle le système international des droits humains est fondé. Un État ne peut pas choisir quels Droits de l’Homme donner et lesquels ignorer, mais le Livre blanc semble suggérer que la Chine peut le faire.
Ceci est particulièrement inquiétant, car la Chine est le premier "défenseur" des droits humains avec 1,3 milliard de personnes qui, littéralement, vivent et meurent en fonction de la manière avec laquelle le gouvernement chinois considère et applique les Droits de l’Homme.

Par ailleurs, le Livre blanc reprend le concept du développement économique à l’extrême, bien au-delà de simplement nourrir et habiller les gens.
Les documents internationaux relatifs aux Droits de l’Homme listent les droits nécessaires pour vivre dans la dignité. Les gens qui manquent de nourriture ou de sécurité personnelle doivent faire valoir leurs droits alors que celui qui a la subsistance et la sécurité personnelle a rarement besoin de réfléchir sur les droits dont il jouit objectivement.
Malgré cela, le Livre blanc prend des exemples de gens qui profitent vraiment de leurs droits et ignore ceux qui revendiquent activement leurs droits. Comme exemples de progrès économique et culturel, le Livre blanc mentionne de bonnes choses qui ne font pas partie des Droits de l’Homme tels que les voyages internationaux privés à l’étranger, la possession d’une voiture, le revenu disponible, les jeux en ligne, et les installations sportives. En revanche, il n’est pas fait mention des besoins des personnes les plus vulnérables, tels que le fardeau de la dette croissante pour les nomades tibétains réinstallés, les Tibétains recevant pour le même travail un salaire inférieur à celui d’un Chinois ou les abus très fréquents exercés sur les prisonniers.
Le Livre blanc indique qu’en Chine les Droits de l’Homme n’existent que pour les riches, pouvant utiliser leur argent pour voyager à l’étranger et acheter des voitures, et pas pour les pauvres et les plus vulnérables de la société. La Chine ne parvient pas à reconnaître que les droits humains sont universels et doivent s’appliquer à toutes les personnes, indépendamment de leur richesse ou influence politique.

Le Livre blanc traite des Droits de l’Homme comme d’une abstraction sans substance réelle en assimilant proclamations de soutien aux Droits de l’Homme et progrès.
Toutefois, les droits humains ne sont pas mis en œuvre à travers des valeurs abstraites, des aspirations ou des proclamations. Les droits humains sont mis en œuvre à travers des pratiques spécifiques qui fonctionnent effectivement pour garantir les droits prévus par les Conventions relatives aux Droits de l’Homme. Par conséquent, les statistiques sur le nombre d’écoles construites dans toute la Chine fournies par le Livre blanc n’ont pas de sens sans savoir combien d’enfants sont effectivement scolarisés.

De même, le nombre de lois et règlements administratifs adoptés par la Chine n’a pas de sens si les lois ne sont pas appliquées. En Chine, il y a deux différents types de loi : la loi-dans-les-livres et le droit dans la réalité. Le Livre blanc se concentre uniquement sur la loi-dans-les-livres et échoue à discuter vraiment des questions relatives aux Droits de l’Homme. Par exemple, la loi chinoise interdit la torture mais les gardes chinois torturent systématiquement les prisonniers et ne font face à aucune conséquence pour violation de la loi chinoise, comme en témoigne l’absence d’effort pour cacher contusions ou fractures causées par la torture.
La loi chinoise-dans-le-livre soutient les Droits de l’Homme, mais, sans prise de mesure, elle est tout aussi dénuée de sens comme toute autre loi chinoise ou proclamation.
Si la Chine était déterminée à donner les droits humains, le Livre blanc aurait inclus des cas de tortionnaires ayant été punis. A tout le moins, la Chine pourrait permettre à des organismes indépendants, tels que la Comité international de la Croix-Rouge de visiter les prisons. Au lieu de cela, le Livre blanc assimile le progrès à des promesses.

Même lorsque la Chine adopte des lois relatives aux Droits de l’Homme, ce n’est pas certain qu’elles améliorent réellement les droits humains. Par exemple, le Livre blanc proclame fièrement que la Chine gère de manière dynamique le secteur religieux. Lorsque l’État tente de contrôler la religion en approuvant certaines religions et pratiques religieuses, il y a peu de consolation à trouver dans le fait que le règlement ait été fait selon la loi.
L’aspect le plus troublant du Livre blanc est la philosophie sous-jacente. Le Livre blanc fonctionne sur l’hypothèse que les Droits de l’Homme sont divisibles et plus importants pour les riches que pour les pauvres et les marginalisés. Il tente en outre d’occulter le fait que les droits humains sont utiles et nécessitent une mise en œuvre efficace, non seulement dans les livres, mais dans la réalité tout aussi bien.

La compréhension des Droits de l’Homme que le Livre blanc présente est non seulement datée (dépassée), mais également incompatible avec le système des Droits de l’Homme. Jusqu’à ce que la Chine soit en mesure de répondre à cette question, tout changement dans ses performances réelles dans le domaine des Droits de l’Homme restera essentiellement superficiel. Lors du prochain Examen Périodique Universel, les États devraient traiter de l’incompréhension fondamentale de la Chine vis-à-vis du système des Droits de l’Homme et réclamer une réforme réelle de la manière dont la Chine comprend et applique les droits humains.

Source : Tibetan Centre for Human Rights and democracy, 21 mai 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo