Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 14:04

"S'il n'y a plus de langue nationale ni d'autres traits spécifiques, ni l'existence ni le développement d'un peuple ne peuvent se poursuivre"
                                                                             
                                                                                    Choekyi Gyaltsen, Xe Panchen-lama

             ces quelques réflexions en cordial partage, bonne lecture, 

                              c.b.l.


TIBET, INDE, CHINE, DES ANTILOPES ET LE DALAI-LAMA

Elle court, elle court la polémique – entre New Delhi et Pékin, c’est à qui aura le dernier mot : querelle de clochers ? Non, pas vraiment, peut-être moins dérisoire, différend frontalier polarisé autour de la visite annoncée à l’avance du Dalaï-Lama en Arunachal Pradesh. Depuis plusieurs semaines, Pékin n’a de cesse de multiplier protestations et
remontrances, accompagnées de revendications réitérées de prétendue souveraineté sur un territoire indien désormais qualifié de « disputé ». Au point de se faire finalement remettre en place avec une exquise diplomatie par le premier ministre indien, répondant aux jérémiades chinoises que le Dalaï-lama est « un hôte honoré » et qu’en conséquence, il était libre d’aller et venir à son gré dans tout le pays. Sans en avoir l’air, une élégante manière de donner un exemple que d’aucuns seraient bien avisés de suivre…

Pour autant, la dispute n’est pas anodine : elle porte sur la définition d’une frontière naguère entre le Tibet et l’Inde (britannique) selon la ligne dite McMahon, convenue lors de la conférence tripartite de Simla en 1914, que la Chine de l’époque avait acceptée en paraphant la Convention, sans néanmoins la ratifier ensuite. Et du coup, Pékin ressort la carte de sa manche, sous prétexte que « le Tibet faisant partie de la Chine » et que la vallée himalayenne où se trouve depuis plus de trois siècles le monastère de Tawang étant sous influence tibétaine…, il va de soi que l’état (indien) d’Arunachal Pradesh appartient bien entendu à la Chine. CQFD. Pas si simple néanmoins, d’autant que les laborieuses tractations à ce propos, longtemps gelées, entre les gouvernements des deux géants asiatiques achoppent toujours, les autorités chinoises s’arc-boutant sur leur position et allant jusqu’à protester non
seulement quand il s’agit d’un déplacement du Dalaï-lama, mais aussi peu auparavant lors d’un voyage de campagne électorale du premier ministre indien dans la région, provoquant un certain agacement à New Delhi. Les dirigeants indiens préfèrent cependant ne pas jeter de l’huile sur le feu, minimisant les frictions dans l’espoir que leur partenaire reviendra à des sentiments moins tapageurs.

Et comme pour mieux se faire entendre, ajoutant aux griefs, l’APL (l’armée chinoise dite de libération) multiplie les incursions plus ou moins furtives à l’autre bout de l’arc himalayen, du côté du Ladakh ainsi que du Cachemire : près de trois cents ‘incidents’ recensés en 2008, jalonnés de canettes de bière vides et de barbouillages de rochers en rouge.
De quoi préoccuper stratèges et experts militaires qui mettent en garde les responsables politiques de New Delhi, appelant à la vigilance et au renforcement de la surveillance des frontières septentrionales du pays. La presse américaine et anglo-saxonne ne s’y est pas trompée, qui suit d’un oeil attentif à la fois le déplacement du Dalaï-lama en Arunachal pour des enseignements et pour l’inauguration d’un hôpital, et la première visite du président
américain à Pékin, au lendemain de cette tournée pastorale que Washington a soutenue par la voix de sa préposée aux affaires tibétaines au Département d’Etat.

Il n’empêche : dans la communauté tibétaine en exil, on s’inquiète de l’emprise qui va croissant de l’affirmation chinoise de dicter sa volonté tous azimuts et de la propension tout aussi croissante de plier l’échine de nombre de gouvernements à travers le monde. Ainsi, Pékin a obtenu l’interdiction d’une exposition de photos sur l’exil des Tibétains dans une galerie privée de Dacca, au Bangladesh, le jour même de son vernissage, et d’aucuns n’ont
pas fini de s’interroger sur le silence remarqué d’Amnesty International et de Human Rights Watch, deux ONG reconnues d’ordinaire promptes à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme, à propos des récentes exécutions de jeunes Tibétains à Lhassa, supposés avoir participé aux protestations de mars 2008. Et dire qu’il aura fallu attendre début novembre pour que le groupe parlementaire d’études sur le Tibet réagisse en France, ce qu’avaient fait
sans tarder des porte-parole officiels britannique, américain et européen (au nom de l’UE) pour ne citer qu’eux. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères s’était d’ailleurs empressé d’exprimer son « fort mécontentement et notre opposition résolue au communiqué de l’Union européenne », recommandant de surcroît à celle-ci de « ne pas s’immiscer dans ce dossier ».

Message apparemment bien reçu au Quai d’Orsay, où l’actuel locataire des lieux a eu probablement un moment d’amnésie, lui qui regrettait, un certain 25 mai 1991, à propos du Tibet justement, « nous serons encore une fois juste un petit peu en retard. C’est dommage pour notre pays », avant d’ajouter « ce n’est pas une question de gouvernement de droite, de gauche ou du centre ». Il est vrai qu’à l’époque, il n’était que secrétaire d’Etat à l’action humanitaire et que le parti au pouvoir (ce n’était pas l’UMP) n’avait pas signé de protocole d’accord avec le PCC, qui était, lui, déjà au pouvoir à Pékin et entend bien y rester…

Et comme pour brouiller davantage le tableau ou détourner l’attention, la presse chinoise (du moins en français et en anglais), emmenée par la très officielle agence Xinhua, faisait savoir que le nombre de touristes (chinois ?) était en hausse constante au Tibet et contait la touchante histoire d’une fillette tibétaine qui revêtait ses plus beaux atours (photos à l’appui) pour aller rendre visite à ses amies les antilopes tibétaines dans la réserve de Hoh Xil au Qinghaï (Amdo) où son papa s’occupe à plein temps de veiller à leur bien-être. Autant pour la protection de la faune et du milieu ambiant…

 Mieux encore, la même agence propose début novembre une histoire encore plus émouvante, celle d’une grand-nièce du Dalaï-lama, devenue – après deux tentatives avortées – membre du parti communiste et qui déclare avec ferveur « ce fut le plus beau jour de ma vie ». On veut bien la croire, mais quand elle exprime « l’espoir que le dalaï-lama vienne
visiter son hameau natal en Amdo, - pardon, au Qinghaï dans le nord-ouest de la Chine », un fâcheux reflet de propagande officielle glisse sur les mots ainsi articulés : « le dalaï-lama a quitté son village à cinq ans, il y est revenu une fois à dix-huit ans. Maintenant, c’est un vieil homme, et les vieilles gens ont souvent la nostalgie de leur lieu natal. Je souhaite qu’il puisse venir en visite » - à se demander qui l’en empêche ! Message codé, ou manoeuvre de pure
propagande à la veille de la visite à Tawang – au lecteur d’en décider.

Dans une récente réflexion*, Woeser la poétesse ne s’y trompe pas. Commentant les « 56 piliers massifs aux couleurs vives de l’unité nationale érigés pour les fêtes du 1er Octobre » censés symboliser « l’égalité, l’unité et l’harmonie des 56 nationalités », elle relève qu’ils ont été plantés en raison de fréquents problèmes de minorités. Et de constater : « Ils ne peuvent nullement masquer le désir des autorités de faire obstruction à la réalité, au contraire, ils éclairent davantage une crise réelle. Aller trop loin est aussi mauvais que de ne pas aller assez loin ; plus on tente de cacher quelque chose, davantage on l’expose, et plus on s’efforce d’être habile, plus vite on va dans le mur ».

« La Chine n’a jamais été en mesure d’assimiler le Tibet – notait un analyste indien dans le magazine Outlook – et Pékin blâme l’Inde pour cet échec, car en accueillant le Dalaï-Lama, elle aurait maintenue vivante l’identité politique et culturelle du Tibet. » Peut-être. Au bout d’un demi-siècle d’exil et de six décennies d’occupation, entretenue vaille que vaille, la petite flamme brille toujours davantage alentour. Raison de plus de persévérer et de ne pas la
laisser s’éteindre, le monde – et chacun d’entre nous – en a grandement besoin.

C.B.L.

*www.highpeakspureearth.com


mailto : claude.levenson@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Général
commenter cet article

commentaires

mouton 10/11/2009 16:03


J'aime bien cette femme, c'est autre chose que La Elisabeth Martens dont j'ai lu un livre de propagande dernièrement


Briançon05-urgence.tibet 10/11/2009 22:39


no comment !...


Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo