Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 15:53

LE FIGARO

Sur l'ex-route de la soie, les habitants ouïgours musulmans et turcophones s'estiment tenus à l'écart par le pouvoir central du développement économique du nouveau géant asiatique.

L'heure n'est pas au tourisme, ces jours-ci, dans la capitale du Xinjiang, et pourtant le magnifique musée d'Urumqi recèle de surprenantes richesses dont la charge historique dit toute la complexité de la crise actuelle. On peut y découvrir des momies vieilles de 3 800 ans et magnifiquement conservées, qui révèlent d'étonnants profils de nomades indo-européens, les Tokhariens. Les Ouïgours, musulmans et turcophones, ne seraient arrivés des steppes mongoles que plus tard. Sur cette florissante route de la soie, marchands et militaires chinois s'aventurèrent aussi très tôt, dès le IIe siècle avant J.-C., avec toutefois une implantation forte et durable qu'avec la dynastie Qing au XVIIIe siècle. Sans entrer dans des débats sur la légitimité séculaire de tel ou tel groupe de population, on perçoit ici l'histoire touffue d'une région bordée de huit frontières et où cohabitent aujourd'hui une douzaine de groupes ethniques. D'un monde à la croisée des empires, longtemps théâtre d'un «grand jeu» anglo-russe puis sino-soviétique.

Cette longue histoire échappe quelque peu aux petits commerçants ouïgours d'Urumqi ou aux paysans de la Kashgarie. Eux ne voient que la fulgurante bascule démographique qui a bouleversé leurs modes de vie en une petite poignée de décennies. Les Hans, la principale ethnie chinoise, forment aujourd'hui près de la moitié de la population de la région contre 6 % en 1949. À Urumqi, théâtre des dernières violences, les Hans forment 85 % de la population. Les quartiers vivent dos à dos, sans réel brassage. «Contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer, le développement urbain et les parcours scolaires communs n'ont pas rapproché les communautés, explique Farhar, un jeune Ouïgour d'une trentaine d'années, le fossé ne cesse de se creuser. Les relations sentimentales, par exemple, entre des Ouïgours et des Hans, déjà rares auparavant, ne sont quasiment plus possibles aujourd'hui. Beaucoup de Hans voient en chaque Ouïgour un voleur de poules.» Les autorités font pourtant remarquer que les Ouïgours, comme d'autres minorités, sont exemptés de la règle de l'enfant unique, signe de respect pour leur culture.

 

Une région prospère

Ancien militaire démobilisé au Xinjiang, un homme d'affaires Han reconnaît que «le bouleversement trop rapide de la population a exacerbé les tensions. Et même si le développement de la région profite à tout le monde, cela se fait de manière trop inégale. Les Ouïgours se sentent souvent déclassés et les politiques gouvernementales doivent faire attention pour que nous puissions vivre en harmonie ici». Pékin a incontestablement fait un immense effort de développement de la région, à grands renforts de routes et de voies ferrées notamment. Et le PIB du Xinjiang a bondi de 23 milliards d'euros en 2004 à 43 milliards en 2008. Mais cette prospérité croissante n'irrigue pas tout le monde de la même façon. Croisée sur la place du peuple qui ressemble désormais à une grande mosaïque de policiers casqués, une jeune Chinoise d'ethnie kazakhe fait part de son désarroi dans sa difficile recherche de travail. «Malgré tous les discours officiels, c'est tellement difficile quand on n'est pas han, soupire-t-elle, c'est une réalité. Je ne suis pas ouïgoure, je n'approuve pas ces violences, mais il faut comprendre que le niveau de frustration et de colère des gens qui ne sont pas hans est immense».

Le Xinjiang détient 30 % des réserves en pétrole du pays et 35 % de celles de gaz. Et il devrait à terme assurer un cinquième de la production de charbon du pays. Seulement voilà, l'explosion de cette rente a avivé les rancœurs. À l'entrée de la cité pétrolière de Korla, en bordure de la dépression de Tarim, on pouvait lire récemment ce panneau : «Offrons nos ressources énergétiques comme contribution pour l'harmonie chinoise.» Le «cadeau» ne donnerait pas lieu à assez de gratitude. Sans parler explicitement du Xinjiang, un professeur de la célèbre université pékinoise Tsinghua, Cai Jiming, s'est alarmé il y a trois jours du faible pourcentage de revenus laissé par Pékin aux régions de l'Ouest dont les ressources naturelles sont exploitées. Cette redistribution de la rente ne serait que de 1 %, là où la norme est généralement entre 10 % et 16 %. Selon l'universitaire, le gouvernement doit vite corriger le tir pour ne pas laisser se développer un sentiment de prédation de régions peuplées de minorités.

 

Tentation islamiste marginale

Si le problème du Xinjiang n'est pas en premier lieu une affaire religieuse, la dimension a son importance. Rencontrés à Kasghar il y a quelques semaines, nombre de Ouïgours se plaignaient des entraves mises à l'exercice de leur culte. Placardées à l'entrée des mosquées, les «lois» et autres «règles» ont été resserrées à l'automne dernier à l'occasion du ramadan. Après une série d'attaques au mois d'août, ayant fait une vingtaine de morts, l'homme fort du Xinjiang, le patron du parti Wang Lequan, avait déclaré qu'un combat «à la vie à la mort» était engagé. Et le président de la région autonome, Nur Baikeli, avait déclaré que le «terrain de la religion devenait un champ de bataille de plus en plus important contre les ennemis».

Des étudiants expliquent qu'à l'université, les horaires sont changés spécialement le vendredi pour les empêcher de participer aux prières. Et qu'il n'est pas dans l'intérêt d'un fonctionnaire de fréquenter la mosquée. «Sous prétexte de nous empêcher de participer à des pèlerinages illégaux à La Mecque, les autorités ont confisqué nos passeports. Nous sommes vraiment des citoyens de seconde zone, confie un marchand du bazar, comment voulez-vous que la colère n'explose pas ?» Du simple contrôle routier à la descente de police, les Ouïgours se plaignent d'être une cible permanente de tracasseries. La lutte contre le «terrorisme» et ses vagues d'arrestations d'activistes présumés ont encore nourri les tensions. Car même s'il est avéré que de jeunes Ouïgours ont été tentés par l'aventure afghane, la tentation islamiste reste pour l'heure ici très marginale.

Le calcul de Pékin jusqu'à présent était que toutes ces frustrations seraient solubles dans la modernisation standardisée. Mais la tragique poussée de fièvre d'Urumqi pourrait amener les dirigeants chinois à revoir leur politique des confins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo