Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 10:23

COURRIER INTERNATIONAL

Les inégalités sociales entre la population locale et les Hans sont mal vécues. En ne les corrigeant pas, l'Etat prend un gros risque.

"Regardez-nous, nous vivons de petit commerce, de trucs que nous vendons sur le bord de la route", lance Abulaiti, un jeune Ouïgour d'Urumqi, la capitale du Xinjiang. "Beaucoup de jeunes ne travaillent pas du tout. Les vrais boulots sont difficiles à trouver." Abulaiti, qui tient à n'être désigné que par son prénom, vit à Balikun, un complexe résidentiel situé derrière le grand bazar d'Urumqi. Ses ruelles sales et ses immeubles de béton noirci offrent un contraste saisissant avec les nouvelles résidences qui sortent de terre un peu partout dans la capitale, avec des appartements neufs que seuls des Hans [l'ethnie chinoise, ultramajoritaire au niveau national] peuvent généralement s'offrir.

Nombre de Ouïgours ont le sentiment de vivre dans une société où leur opinion n'a que rarement droit de cité. Ils se sentent laissés-pour-compte. C'est dans ce profond malaise social que trouvent leurs origines les émeutes de ces derniers jours à Urumqi. Bien que les Ouïgours représentent près de la moitié des 20 millions d'habitants de cette province de l'ouest de la Chine, ils sont réduits au statut de minorité dans la ville d'Urumqi, où les Hans sont majoritaires. Certains chercheurs conviennent qu'il existe bien des problèmes sociaux et un écart de revenus entre Hans et Ouïgours, mais ils refusent ne serait-ce que d'aborder la question de la nécessité ou non d'un ajustement de la politique gouvernementale. "Plusieurs facteurs historiques expliquent la différence de revenus par habitant entre Hans et Ouïgours", explique Wu Fuhuan, directeur de l'Académie des sciences sociales du Xinjiang.

En raison des exceptions à la politique de l'enfant unique pour les minorités ethniques, avance-t-il, les revenus du ménage doivent faire vivre un plus grand nombre de personnes, d'où un revenu par tête moins élevé au sein des minorités.

De plus, les Hans sont souvent employés dans le bâtiment ou le secteur minier, tandis que les Ouïgours d'Urumqi sont nombreux à travailler en indépendants dans le petit commerce ou la restauration. Sans compter, ajoute Wu Fuhuan, que les Ouïgours ont commencé bien plus tard que les Hans à émigrer vers des provinces plus riches pour y trouver du travail. Dans de nombreuses régions rurales de Chine, une part importante des revenus provient en effet des envois d'argent de travailleurs migrants partis vers des provinces côtières plus prospères, où ils ont des emplois mieux payés. "En moyenne, cet apport de revenus est bien moindre chez les Ouïgours", poursuit-il. Plus de 60 % des habitants de Balikun sont originaires d'autres parties de la province, souvent de Kachgar ou d'autres villes du sud du Xinjiang, où les Ouïgours représentent encore la majorité de la population. Mais il n'y a "aucune aide organisée pour nous, pas de vrai soutien, déplore Abulaiti. Les Hans arrivent par bus et camions entiers, souvent amenés par les entreprises qui les emploient. Mais personne ne nous embauchera, nous, si le gouvernement ne fait rien."

Certains Ouïgours un peu plus aisés estiment que leur communauté doit jouer un rôle actif dans la lutte contre les inégalités économiques. "Nous souffrons de discrimination, c'est indéniable", constate un habitant d'un quartier ouïgour dont les familles vivent à Urumqi depuis des générations et sont toutes propriétaires de leur appartement. "Mais, globalement, nous vivons bien." C'est cette attitude que tous devraient avoir pour que soient résolus les problèmes sociaux, estime Wu Fuhuan. "Notre objectif est de réduire le plus possible l'écart de revenus entre groupes ethniques. Mais chaque citoyen doit y mettre du sien, mettre la main à la pâte, travailler dur", assure-t-il. Son point de vue est à des années-lumière de la vision que les Ouïgours les plus démunis se font de leur avenir. A Saimachang, dans le sud d'Urumqi, un quartier à majorité ouïgoure où ont eu lieu quelques-unes des plus violentes émeutes, le 5 juillet, les habitants n'ont guère plus qu'un regard hostile pour les visiteurs. Ici, comme à Balikun, la vaste majorité des habitants sont originaires du sud du Xinjiang. La plupart des femmes ne se contentent pas de porter le foulard, elles sont voilées, et la majeure partie des hommes travaillent aux abattoirs du coin, quand ils ne sont pas au chômage. Rares sont ceux qui parlent le chinois.

Les affres de la misère et de la discrimination nourrissent chez eux une colère profonde. C'est ici que bouillonnent les pressions séparatistes que redoute tant Pékin. "Le Xinjiang appartient aujourd'hui à la Chine, mais nous voulons faire du Xinjiang notre propre pays", confirme un jeune homme. Les badauds hochent la tête en l'écoutant. "Nous voulons chasser les Hans du Xinjiang et vivre tranquillement en paix – entre nous."

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo