Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:54

AMNESTY INTERNATIONAL

10 mars 2009


Le 17 mars marque le 50e anniversaire de l’échec du soulèvement tibétain en 1959, qui avait mené à la fuite du dirigeant tibétain, le dalaï-lama, en Inde.

Les commémorations de l’an dernier ont été accompagnées d’une vague d’actions de protestation en grande partie pacifiques dans la région autonome du Tibet, ainsi que dans les zones habitées par des Tibétains dans les provinces avoisinantes. Ces manifestations ont été suivies d'arrestations arbitraires et d’autres violations des droits humains, comme des placements en détention prolongée, des actes de torture et d’autres types de mauvais traitements.

Le refus des autorités chinoises de prendre en considération les griefs exprimés de longue date par le peuple tibétain, en particulier concernant les inégalités à l’embauche et à l'école, mais aussi l'incarcération de dizaines de Tibétains et l'intensification de l'« éducation patriotique » alimentent la protestation depuis douze mois.

Des organisations tibétaines basées hors de Chine ont enregistré entre 130 et 200 manifestations différentes depuis mars 2008.

Moines et religieuses, profanes et nomades ont pris part aux manifestations populaires dans les zones habitées par des Tibétains. Les informations faisant état de mouvements de protestation tibétains vont de pair avec celles évoquant un durcissement des mesures de sécurité et la volonté exprimée par les autorités d'« étouffer » toute manifestation de soutien au dalaï-lama, en particulier ces dernières semaines. Malgré cela, les manifestations populaires tibétaines se sont poursuivies dans toute la région.

Des observateurs ont interprété comme des actes de provocation le durcissement des mesures de sécurité, à l’instar de l’expulsion de moines et de religieuses hors de monastères, et le renforcement de la présence de la Police armée du peuple (PAP).

La « campagne unifiée de vérification "Frapper fort" » a été lancée à Lhassa le 18 janvier. Cette campagne vise à « faire respecter avec la vigueur requise l’ordre public et la stabilité dans la ville », en prenant en particulier pour cibles les habitants n'ayant pas le statut de résident permanent de Lhassa.

D’après le Lhasa Evening News, au cours des trois premiers jours de mise en œuvre de la campagne, la police avait « soumis à un contrôle rigoureux » près de 6 000 personnes dans des immeubles résidentiels, des logements de location, des hôtels, des pensions de famille, des cybercafés et des bars. À la date du 24 janvier, la police avait ainsi arrêté 81 suspects. Deux d’entre eux ont été appréhendés parce que « leur téléphone portable contenait des opinions et des chansons réactionnaires ».

Le 27 février 2009, des membres de la PAP auraient tiré sur un moine tibétain âgé de vingt-quatre ans qui s’était immolé par le feu. Le jeune homme brandissait un drapeau tibétain fait main, orné d’une image du dalaï-lama.

Cet épisode est survenu dans le canton de Ngaba (Aba), dans la préfecture autonome tibétaine de Ngaba (province du Sichuan), après que les autorités locales eurent dispersé un groupe de plusieurs centaines de moines qui s’étaient réunis pour prendre part à une cérémonie de prière.

L’agence de presse officielle Xinhua (Chine nouvelle), a confirmé qu’une action de protestation avait eu lieu et qu’un moine avait été hospitalisé pour des brûlures. Les autorités chinoises ont plus tard nié la fusillade.

Ce blocage persistant au Tibet rend difficile toute vérification indépendante des informations en provenance de cette région et fait craindre que celles faisant état de violations des droits humains qui parviennent au reste du monde ne représentent qu’une infime partie de la réalité.

Les journalistes étrangers ont par le passé dû obtenir un permis spécial pour se rendre dans la région autonome du Tibet. Cependant, au lendemain des troubles du printemps 2008, ils ont été autorisés à se rendre sur place mais uniquement dans le cadre de circuits collectifs organisés par le gouvernement.

Amnesty International a demandé aux autorités chinoises de laisser les spécialistes des droits humains des Nations unies et d’autres observateurs indépendants se rendre dans la région, afin qu’ils puissent enquêter sur la situation des droits humains dans la région autonome du Tibet et dans les zones où vivent des Tibétains dans les provinces voisines. Arguant que le moment était « mal choisi », les autorités chinoises ont rejeté les requêtes émanant de spécialistes des droits humains des Nations unies souhaitant se rendre au Tibet. En mars, elles ont diffusé un livre blanc sur les « cinquante années de réforme démocratique au Tibet », dans lequel elles accusent des « forces occidentales opposées à la Chine » de former « les partisans du dalaï-lama » et de soutenir les « forces séparatistes » dans le but de provoquer la partition de la Chine et de freiner son action.

Ces propos illustrent la tendance alarmante des autorités chinoises à se replier sur elles-mêmes et à présenter les actions de protestation comme des faits criminels isolés ; ils montrent par ailleurs leur incapacité à reconnaître l'ampleur et la force du mécontentement qu'éprouve la population tibétaine dans toute la région.

Les autorités chinoises ont affirmé qu’au cours des manifestations de 2008, 21 personnes ont été tuées par des émeutiers, tandis que les sources tibétaines soutiennent que plus de 100 Tibétains ont été tués.

D’après la commission exécutive du Congrès américain sur la Chine, plus de 1 000 personnes arrêtées pour avoir manifesté en mars 2008 restent introuvables. Les témoignages des personnes libérées font état de conditions carcérales déplorables : coups, privation de traitements médicaux et approvisionnement inadéquat en eau et en nourriture, entre autres.

Des rapports officiels indiquent que 76 personnes ont été condamnées pour des infractions en relation avec les troubles du printemps 2008. Les châtiments prononcés allaient de peines fixes de trois ans d’emprisonnement à la réclusion à perpétuité. La plupart ont été reconnues coupables d’incendies criminels, de pillages, d’avoir cherché querelle et provoqué des troubles, de s’être réunies en très grand nombre dans le but de prendre d'assaut des organes gouvernementaux, d'avoir perturbé les services publics ou de vol.

Amnesty International a recueilli des éléments prouvant que les procès sont systématiquement iniques, montrant notamment que les autorités chinoises ne font pas de distinction entre les personnes participant à des actions de protestation pacifiques et celles qui commettent des actes de délinquance.

Amnesty International a engagé les autorités chinoises à rendre des comptes concernant toutes les personnes qui ont été tuées, blessées ou manquent à l’appel, ainsi que sur toutes les personnes arrêtées au Tibet, en rendant publics leur nom, le lieu où elles sont détenues ainsi que toute charge retenue contre elles.

L’organisation demande également : qu’une enquête impartiale soit menée sans délai sur les actes de torture et autres types de mauvais traitements qu’auraient subis des détenus tibétains, afin que les responsables présumés puissent être déférés à la justice ; qu’une enquête impartiale soit ouverte sans attendre sur la mort en détention de personnes se trouvant sous la responsabilité des autorités au cours de l'année écoulée ; ainsi que la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes arrêtées uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion.


Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo