Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 23:35

COURRIER INTERNATIONAL

Un an après les émeutes de Lhassa et les manifestations qui ont secoué toute la région, celle-ci reste sous haute surveillance pour le cinquantième anniversaire de la fuite du dalaï-lama en Inde.

Les Tibétains ont marqué sans enthousiasme le début du Losar, leur nouvel an traditionnel [cette année, le 25 février]. Pour nombre d'entre eux, une campagne de boycott du Losar a transformé ce qui est d'habitude un événement festif en une période de deuil pour les personnes qui ont été tuées, torturées ou jetées en prison lors des émeutes survenues en mars 2008 dans la région autonome du Tibet (RAT). L'appel au boycott – lancé depuis des mois via des messages textes, des courriels et des panneaux installés au bord des routes – a été relayé par les organisations de Tibétains en exil. D'après ces dernières, jusqu'à 100 personnes ont trouvé la mort en 2008 durant ce qui a constitué les pires violences au Tibet depuis vingt ans [selon les sources officielles chinoises, les émeutes de mars 2008 ont fait 19 morts parmi les résidents chinois de Lhassa].

A l'approche du Losar, les forces de sécurité chinoises ont renforcé leur présence au Tibet. Le 10 mars, qui marquera en 2009 le cinquantième anniversaire de la révolte avortée contre la domination chinoise qui avait contraint le dalaï-lama à prendre le chemin de l'exil, est une date extrêmement sensible. Le gouvernement tibétain en exil [à Dharamsala, en Inde] soutient que les forces chinoises ont massacré 87 000 personnes lors de la répression de 1959. Les dirigeants chinois sont décidés à empêcher une répétition de l'agitation meurtrière de mars 2008. Ils ont dépêché un envoyé spécial à Katmandou pour demander au Népal d'interdire toute manifestation antichinoise. Pékin a également intensifié les attaques contre le dalaï-lama et ses partisans, déclarant le 28 mars Journée de l'émancipation des serfs, afin de rafraîchir les mémoires sur le système féodal qui existait au Tibet avant l'invasion chinoise en 1950.

Même si Pékin réussit à contenir les tensions au Tibet dans l'immédiat, celles-ci finiront tôt ou tard par refaire surface, peut-être même avec une violence accrue. Jusqu'à présent, les dirigeants chinois se sont contentés d'attendre la mort du dalaï-lama, tout en procédant à la colonisation de la région par des Chinois Hans, qui ont amené avec eux des infrastructures modernes, l'enseignement, le système juridique chinois et une croissance économique impressionnante, même si elle est mal répartie. Toutes ces réalisations, calcule Pékin, devraient être dûment accueillies avec joie et gratitude. Par ailleurs, les médias officiels poursuivent sans succès leur campagne de propagande en vue de présenter sous un jour caricatural le charismatique dalaï-lama. Ils voudraient que le dalaï-lama, respecté dans le monde entier et considéré comme un homme de paix, soit perçu comme un extrémiste prônant la violence.

Si le chef spirituel des Tibétains devait décéder demain, sa mort ne ferait que jeter une lumière crue sur l'échec de la politique tibétaine de la Chine. Certes, les Tibétains perdraient un symbole mondialement reconnu de leur cause, mais Pékin ne verrait pas pour autant ses problèmes locaux résolus. Le fossé ne ferait que se creuser entre les Tibétains et leurs maîtres chinois, à mesure que la rivalité entre Dharamsala et Pékin deviendrait féroce pour nommer un successeur, traditionnellement considéré comme une réincarnation dont la naissance coïncide avec le décès de son prédécesseur. Le dalaï-lama a même envisagé de rompre avec la tradition et de désigner son successeur avant de mourir – même si cela pose des questions délicates concernant la réincarnation.

Certes, un successeur qui apparaîtrait comme nommé par Pékin ne serait pas légitime. Mais aucun analyste bien au fait du problème épineux du Tibet ne suggérerait l'indépendance pour cette région difficile. Ce serait nier la réalité politique et les grands progrès économiques réalisés dans la région sous la férule chinoise. Mais il n'est pas raisonnable non plus d'attendre des Tibétains qu'ils se résignent à la tragique destruction de leur culture [l'évolution économique récente du Tibet est fort critiquée pour la manière dont elle avantage de fait les résidents chinois et pour les atteintes au système agricole et écologique de la région]. Après cinquante ans de calomnies, ce serait trop espérer des dirigeants chinois qu'ils consentent à la "voie du milieu" préconisée par le dalaï-lama [celui-ci prône l'autonomie dans le cadre de la souveraineté chinoise]. Mais il leur faudrait bien trouver autre chose que les imprécations et le durcissement des mesures de sécurité chaque fois que les Tibétains menacent de se soulever.

Mais rien n'indique que Pékin a reconnu l'échec de cette politique et est disposé à rectifier le tir. Et le reste du monde est trop préoccupé par la crise économique pour se soucier encore du Tibet. Ainsi, durant sa visite en Chine, le 21 février, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton n'a pas évoqué le dossier tibétain. Les droits de l'homme et la liberté religieuse passent au second plan dans des relations sino-américaines désormais inspirées par les craintes d'une récession économique mondiale, du réchauffement climatique et du terrorisme. Dès lors, le gouvernement chinois ne risque pas d'être confronté à une forte opposition à sa politique tibétaine. Même si, parmi les Tibétains, l'hostilité à l'égard de la Chine ne fait que monter, notamment parmi les moines qui ont été obligés de quitter leurs monastères, de désavouer le dalaï-lama et de suivre des cours d'"éducation patriotique". Le gouvernement chinois verra peut-être s'exprimer quelques manifestations peu sincères de loyauté, mais il n'aura conquis ni les cœurs ni les esprits. Il ne les conquerra que s'il honore et respecte ce qui est dans ces cœurs et ces esprits, et s'il autorise une liberté religieuse pourtant garantie par sa propre Constitution.

La Chine est en mesure de contrôler le Tibet et elle le fera, malgré les aspirations séparatistes des extrémistes tibétains [dans la communauté en exil], qui abhorrent non seulement Pékin, mais s'irritent également de la demande plus modérée faite par le dalaï-lama d'une plus grande autonomie. Mais la Chine n'amènera jamais réellement le Tibet dans son giron à moins qu'elle ne cesse de mater les Tibétains en réprimant leurs manifestations.

Kent Ewing
Asia Times Online

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo