Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 11:03

par Nicolas Vescovacci ( Avec AFP et Reuters)

Article publié le 18/02/2009 Dernière mise à jour le 18/02/2009 à 20:07 TU

Depuis plusieurs semaines, les minorités tibétaines qui vivent en Chine sont étroitement surveillées par les autorités. Le gouvernement de Pékin redoute de nouvelles manifestations, comme celles de mars 2008, à l'occasion desquelles, selon des associations tibétaines en exil, au moins 203 personnes avaient trouvé la mort, alors que le gouvernement central accuse toujours « des émeutiers » d'avoir tué 21 personnes. Depuis le 18 janvier dernier, Pékin a relancé une campagne baptisée « frapper fort » destinée à mater toute velléité de rébellion à l'approche du 50e anniversaire du soulèvement tibétain contre la présence chinoise. En début de semaine, certains Tibétains de la province du Sichuan ont organisé des protestations qui se sont soldées, selon l'association Free Tibet, par une vingtaine d'arrestations. A l'approche du mois de mars 2009, les autorités chinoises ont interdit l'accès du Tibet aux étrangers. Sur place, Pékin a mis en place un dispositif de sécurité impressionnant pour que personne ne vienne perturber ce huis-clos policier et militaire.


Des soldats chinois patrouillent dans les rues de Lhasa, au Tibet, le 1er février 2009.

(Photo : Reuters)

« En ce moment, c'est marche ou crève », tonne Marcelle Roux, la présidente de l'association France-Tibet. Selon cette militante, tous les Tibétains de Chine sont sous la menace d'une répression féroce depuis que le gouvernement central a formellement relancé le 18 janvier 2009 une opération de police baptisée « frapper fort ». Cette campagne mise en œuvre dès 1997 par le président chinois Jiang Zemin a pour objectif de tuer dans l'œuf toute expression dissidente à quelques jours du 50e anniversaire du soulèvement tibétain contre l'occupation chinoise. En mars 1959, la police et l'armée avaient tué environ 85 000 Tibétains et provoqué le départ en exil du chef spirituel des Tibétains.

Depuis, la rhétorique officielle chinoise n'a pas changé. Les autorités centrales sont engagées dans « une lutte des classes, à la vie à la mort contre les séparatistes tibétains ». Dans un éditorial daté du 16 février 2009, le Quotidien du Tibet, journal officiel, explique qu'il s'agit d'un combat mené contre « la clique du Dalaï Lama et ces forces occidentales hostiles qui le soutiennent ».

Le Tibet sous contrôle ?

Mais moins d'un an après les émeutes de Lhassa, Pékin affirme pourtant que le Tibet et les régions limitrophes à fortes minorités tibétaines sont « sous contrôle ». Pour le prouver, le gouvernement a organisé un voyage de presse pour une dizaine de journalistes étrangers ; le premier du genre depuis le passage de la flamme olympique à Lhassa en juin 2008. Depuis la capitale du Tibet, un journaliste du Figaro contacté par l'Agence France-Presse a expliqué « qu'il n'avait pas eu l'impression d'une ville sous tension avec un fort déploiement policier ou militaire ».

Selon des associations tibétaines en exil, la Chine a toutefois déployé de très nombreuses forces de police dans toutes les régions tibétaines pour ne pas être débordée par d'éventuelles violences, comme ce fut le cas il y a un an.

« L'opération 'frapper fort' est en cours », constate Tsering Shakya, un historien tibétain, chercheur à l'université de Colombie-Britannique au Canada. « Les gens sont sous stricte surveillance et il n'y aura pas de manifestations de l'ampleur de celles de mars 2008 ».  Pour dissuader quiconque de lancer la moindre fronde en 2009, la justice chinoise a porté à 76, le nombre de personnes condamnées pour avoir participé aux émeutes de l'année dernière. Sans donner de détails sur ces condamnations.

Faire vivre la contestation

En Europe, les représentants du Dalaï Lama entretiennent la flamme de la contestation en s'appuyant sur les propos de leur guide. « Les débordements peuvent arriver à tout moment. La situation est tendue. Aujourd'hui il y a trop de colère, » avait-il déclaré le 11 février dernier lors d'un déplacement en Allemagne.

Dans son bureau parisien, Wangpo Bashi, l'un des représentants du Dalaï Lama en France affirme que « tous les ingrédients sont là pour une nouvelle révolte : les intimidations, les arrestations arbitraires, la pression sociale, la pression psychologique. Et surtout l'échec des pourparlers avec la Chine entamés en 2002 ».

Selon lui, les autorités chinoises auraient arrêté plus de 6 000 personnes depuis mars 2008. « Des personnes qui ont disparu et dont on ne sait rien », précise-t-il.

Si la Chine combat l'irrédentisme, la colère des populations tibétaines peut-elle se transformer en révolte ? A ce jour, aucun débordement connu n'a été signalé dans la région autonome du Tibet. En revanche, quelques manifestations sporadiques ont eu lieu dans les provinces du Gansu ou du Sichuan, là où vivent de nombreuses minorités tibétaines.

Selon l'organisation Free Tibet (Libérez le Tibet), un moine a commencé à protester seul, dimanche 15 février, dans le district de Litang, situé dans la province du Sichuan.

Après avoir crié des slogans en faveur du retour au Dalaï Lama sur un marché local, Lobsang Lhundup aurait été rejoint par d'autres personnes. La police aurait ensuite dispersé la foule à coups de matraques et de crosses de fusils.

Toujours selon cette source, le lendemain, une manifestation rassemblant jusqu'à 300 personnes se serait produite dans la même zone. Free Tibet évoque 24 arrestations. « Le district est sous loi martiale. La police armée patrouille dans les rues » a raconté à l'AFP un commerçant local, témoin de la manifestation.

Les responsables locaux et la police du district de Litang ont, eux, démenti toute manifestation.

Propagande chinoise

A Pékin ou à Lhassa, les autorités chinoises préfèrent dérouler leur discours. En mars prochain, ils promettent  de grandes cérémonies pour célébrer la « libération du Tibet et la fin d'un régime féodal ».

Le 23 mars 1959, les troupes chinoises hissaient le drapeau rouge sur le Potala, le palais des Dalaï Lama. Mais c'est le 28 mars que le gouvernement central a retenu comme date anniversaire de la conquête chinoise. Le 28 mars 2009, les populations locales devront faire preuve, c'est sûr, de patriotisme pour fêter dignement la journée de « l'émancipation ».  Dans la région autonome, des festivités seront organisées pour marquer « la libération d'un million de serfs ».

« C'est un nouvel affront » lance Wangpo Bashi. Quant au Tibet, il reste une zone interdite aux journalistes. Aucun étranger n'est d'ailleurs autorisé à se rendre dans la région autonome pendant le mois de mars, le mois de la libération.


Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo