Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 15:03

TIBET - Situation politique - Tentative de synthèse* au 11/11/2008 (avec de multiple liens pour en savoir plus)

Aujourd'hui, au Tibet, les 6 millions de Tibétains sont soumis, depuis 8 mois, à une brutale répression imposée par Pékin. Rien qu'à Lhassa, 45.000 soldats seraient venus renforcer les troupes locales. Depuis peu, les patrouilles se multiplient et des snipers ont même pris position autour du Temple principal (Jokhang). Pékin craint des réactions populaires après l'échec des récentes négociations avec les envoyés du Dalai Lama.

Le Tibet (5x France en surface) est la "plus grande prison au monde": le régime chinois n'y respecte aucun des droits humains fondamentaux. La torture est systématique, parmi bien d'autres cruautés (ex: récits écrits/vidéo de Palden Gyatso, de Ama Adhe, et d'autres anciens prisonniers politiques). Désormais 14 leaders chinois sont en ligne de mire de la Justice espagnole pour "génocide sur le peuple tibétain" (entre 1950-2006) et pour "crime contre l'humanité envers le peuple tibétain" (2008).

En 2008, les premières victimes furent les courageux Tibétains qui se sont sacrifiés depuis le 10 mars, pour rappeler au monde les souffrances endurées par leur peuple. 8 mois après, le bilan humain est toujours impossible à faire, en raison du black-out sur le Tibet. Ainsi, encore aujourd'hui au Tibet:

  • il est impossible pour les Tibétains de s'en échapper (troupes aux frontières, agents chinois au Népal, etc.).

  • il est interdit d'y enquêter librement pour tout observateur indépendant (y compris de l'ONU) ou journaliste.

  • toutes les communications avec le Tibet sont sous contrôle (téléphone, internet, etc.).

Le Centre Tibétain des Droits de l'Homme et de la Démocratie a pu recueillir de rares témoignages qui permettent de relativiser encore plus les chiffres chinois officiels. Le TCHRD donne actuellement ce bilan minimum :

  • au moins 120 tibétains tués par balle lors des marches pacifiques de mars-avril ;  de très nombreuses personnes blessées,

  • au moins 6500 personnes en détention ; au moins un millier de disparus,

  • au moins 105 détenus "jugés" (simulacres de justice: la défense n'a aucun droit, les peines sont arbitraires, démesurées (ex: brandir le drapeau tibétain coûte 3 ans de prison minimum), interdiction aux accusés de voir leurs proches, etc.).

Malgré ces 8 mois de répression intense, et près de 60 ans d'occupation depuis 1950, les Tibétains au Tibet n'abdiquent pas. Mais leur désespoir va croissant. Avec l'exemple récent de Lhundrup Zhuwa, jeune Tibétain de 17 ans, qui s'est suicidé du haut de son école « pour prouver à la communauté internationale que les Tibétains sont réellement privés de libertés et des droits humains fondamentaux, en espérant que les Tibétains se battront sans relâche pour leur liberté", dit-il dans sa lettre.

Le 10 mars 2008, les manifestations ont commencé(*) à partir du monastère de Drepung près de Lhassa. Beaucoup de laïcs ont ensuite pris le relais, à Lhassa et partout au Tibet, et même en Chine. Le Dalai Lama disait: "Partout dans les trois régions du Tibet, les citoyens tibétains ont montré leurs profondes souffrances et leur désespoir, en faisant preuve d'un grand courage. Ce n'était pas seulement des religieux. Il y avait notamment parmi eux des fonctionnaires du gouvernement et des étudiants, y compris ceux de l'Université Centrale des Minorités à Pékin."

Des milliers de religieux ont été arrêtés ou ont disparus. Les monastères les plus actifs - comme Kirti, Drepung, etc. - sont toujours encerclés par les forces de l'ordre. Avec interdiction pour les moines et les nonnes d'en sortir sans autorisation, et obligation de subir d'odieuses séances de "re-éducation patriotique", aux relents de révolution culturelle, etc.

Principales raisons du Soulèvement exceptionnel de la population tibétaine en 2008 au Tibet :

  • le peuple tibétain a d'abord voulu rendre hommage aux Tibétains qui se sont soulevés à Lhassa le 10 mars 1959, et dont beaucoup furent massacrés par l'armée chinoise. De même pour les manifestations de 1987-88 et mars 1989.

  • pour réclamer le respect des droits de l'homme pour les Tibétains: liberté religieuse, retour du Dalai Lama, respect de la langue et de la culture tibétaine, arrêt des transferts massifs de population chinoise, etc.

  • pour exprimer les souffrances de la population tibétaine marginalisée dans son propre pays (ex: en pratique les emplois vont aux chinois avant tout, accès difficile à l'éducation pour des Tibétains en majorité pauvres, etc.).

  • beaucoup ont réclamé l'indépendance pure et simple du Tibet et le départ des colons chinois (avec drapeaux chinois remplacés par le drapeau tibétain sur des édifices gouvernementaux (ex: soulèvement à Bora, nord-est du Tibet),

  • pour dénoncer les pénibles conditions économiques pour les Tibétains (70% d'entre eux en dessous du seuil de pauvreté). Pour beaucoup il est même devenu difficile de se nourrir, avec l'inflation accrue par l'afflux des colons.

  • etc.

En 2008, les Tibétains ont profité des feux médiatiques braqués sur la Chine et ses J.O. pour se faire entendre du monde entier. La communauté internationale est bien plus sensibilisée qu'avant sur la Cause Tibétaine. Et le monde entier a pu voir le vrai visage hideux de la dictature chinoise. Les pressions politiques se sont alors accrues sur Pékin, hélas, sans succès immédiat.

Echec de la stratégie de la "voie médiane"

Le Dalai Lama avait proposé en 1988, devant le Parlement Européen, de ne plus revendiquer l'indépendance du Tibet en échange d'une "autonomie relative" à l'intérieur de la Chine: option dite de la "voie médiane".

Les 4 et 5 novembre 2008, les envoyés du Dalai Lama ont rencontré des responsables politiques chinois. C'était la 8e entrevue depuis 2002, et la 2ème en 2008 après celle de juillet. Le compte rendu des Tibétains sera connu le 17 nov. 2008 à Dharamsala.

Ce 10 novembre, le pouvoir chinois a déclaré officiellement que les récentes discussions à Pékin avec les émissaires du Dalaï Lama avaient échoué - en imputant bien sûr la faute aux Tibétains - indiquant que Pékin ne ferait "jamais de concession" sur le statut de la région, ne serait-ce qu'une "semi-indépendance".

En fait, la stratégie chinoise a toujours été de faire croire, hors de Chine, qu'un dialogue avait lieu avec les Tibétains... Sans jamais rien accorder; en jouant la montre en attendant la mort du Dalai Lama (pariant sur la déstabilisation des Tibétains et une perte d'audience internationale); tout en transférant, chaque jour, encore plus de Chinois au Tibet, surtout depuis 2006 avec le train Pékin-Lhassa qui facilite aussi la récupération des minerais du Tibet et le déploiement rapide de l'armée chinoise.

Le 25 oct. 2008, le DL avait d'ailleurs déclaré, en public, ne plus croire à la possibilité d'aboutir à une solution avec les leaders chinois actuels: "Difficile de communiquer avec des gens qui ne croient pas à la vérité. J'ai dit clairement que je croyais toujours au peuple chinois, mais que ma foi dans le gouvernement chinois s'amenuise de plus en plus." En ajoutant "Jusqu'à présent, nous avons choisi un chemin qui n'a eu aucun effet sur notre objectif principal, qui est d'améliorer la vie des Tibétains au Tibet. Maintenant, il n'y a plus de raison de suivre le même chemin sous prétexte que c'est celui que nous avons suivi..."

Aussi, le Dalai Lama - âgé de 73 ans, de santé fragile - a décidé de repenser sans tarder la stratégie de lutte des Tibétains, en impliquant ses compatriotes exilés dans une réflexion sur les alternatives possibles. A condition d'être non-violente, aucune option n'est exclue, notamment la revendication légitime de l'indépendance du Tibet, que réclament des mouvements non-violents comme le Tibetan Youth Congress (congrès de la jeunesse tibétaine; la principale organisation non-gouvernementale tibétaine), Students for a Free Tibet (Etudiants pour un Tibet Libre), de nombreux intellectuels et activistes tibétains, etc.

Actions à court terme:

  • Du 17 au 22 nov. 2008, trois cents représentants des exilés tibétains dans le monde (parlementaires tibétains, leaders des communautés tibétaines en exil, organisations activistes non gouvernementales tibétaines, intellectuels, etc.) viendront faire le point et débattre à Dharamsala des stratégies nouvelles à adopter face à la Chine.

  • Du 29 nov. au 1 déc. 2008, à Delhi, une conférence internationale réunira les principales associations de soutien à la cause tibétaine dans le monde pour travailler sur les nouvelles options, réviser les plans d'action, etc.

L'ampleur exceptionnelle de la mobilisation du peuple tibétain en 2008, au Tibet et dans le monde entier, celle de leurs partisans internationaux, et ce débat au sein de la communauté tibétaine sont de nature à faire grandir l'espoir, alors même que le peuple tibétain continue à subir une terrible répression, et que cette civilisation spirituelle unique est en danger de disparition.

Seuls, les Tibétains ne réussiront pas. La clef se trouve dans la détermination des citoyens des pays libres à vouloir défendre et promouvoir leurs valeurs de liberté et de respect des droits de l'homme, en pressant leurs propres représentants politiques.

Et c'est en Chine (aujourd'hui sous le joug d'une dictature nationaliste) que ces valeurs, défendues par un petit nombre croissant de Chinois au courage exceptionnel (Hu Jia, etc.) - doivent l'emporter coûte que coûte. Pour une démocratie un jour à Pékin.

Le Tibet est sans doute la "métaphore de notre liberté" écrit Claude Levenson dans son livre 'Tibet, la question qui dérange'.

La Cause tibétaine est la nôtre. A nous de réagir, maintenant. Le temps joue contre les Tibétains, le peuple chinois et nous tous!

Böd Gyalo! (Le Tibet vaincra!)

-------------------------------------------------------------------------------------------------

PS: ce résumé ne prétend pas tout évoquer. Il faut citer d'autres dangers majeurs liés à la colonisation chinoise du Tibet:

  • sur la sécurité et la stabilité de l'Asie, notamment avec l'armée chinoise aux frontières de l'Inde (ex: avec de multiples incursions chinoises en territoire indien depuis début 2008). Notre passivité aidant, Pékin en vient à revendiquer certains territoires indiens qui auraient appartenu, selon des historiens du régime, au... Tibet!

  • sur l'eau, avec le détournement, en direction du nord de la Chine, de plusieurs fleuves prenant leur source au Tibet - chateau d'eau de l'Asie - au détriment des populations au sud (ex: Inde, Bangladesh, Sud-Est Asiatique, ...),

  • projets de barrages démesurés, décriés par tous les experts, et de plus dans une région sensible sysmiquement,

  • la pollution de rivières, lacs (...) due à des exploitations minières ou nucléaires 'hors normes', etc.

  • l'érosion importante (impliquant de fortes inondations en aval, etc.) causée par les déforestations massives (ex: 80% des grandes forêts du sud-est du Tibet ont été anéanties, etc.); impact sur la faune au Tibet,

  • ...


(*) Il s'agit principalement d'une compilation d'informations parues sur des sites tels que TCHRD, PHAYUL (compilation d'articles), Axion Tibet, Tibet-info.net, Tibet.fr, Communauté Tibétaine de France, Alternative Tibétaine, etc.

Chronologie des événements de mars 2008 au Tibet: vidéo téléchargeable réalisée par le TCHRD à Dharamsala.

Pour agir en faveur du Tibet, mieux vaut d'abord se rapprocher d'une association pro-tibétaine qui vous conseillera :

> pour cela vous avez en particulier le Répertoire des associations pro-tibétaines: International Tibet Support Groups. Et parcourir les "liens utiles" des sites évoqués ici.

 

de D. (Dharamsala)

Partager cet article

Repost 0
Published by Briançon05-urgence.tibet - dans briancon05urgencetibet
commenter cet article

commentaires

Livres Editions GAT CONCEPT

 

NOUVEAUTÉ 

 

Les livres des Editions GAT CONCEPT sont en vente auprès de notre association.

Pour toute commande nous laisser un mail via le  formulaire contact  du blog.  

Calligraphies-Cover.jpg

calligraphies-tibetaines-.BACK.jpg

 

Spiti-cover.jpg

Spiti.BACK.jpg

 

 

marrakech.jpg

Campagne de Parrainage de communes du Tibet

CAMPAGNE  PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET :

  http://www.parrainages-villes-tibet.org/

 

Pour télécharger le dossier :

 

http://www.parrainages-villes-tibet.org/le-dossier-parrainages/

 

 

CAMPAGNE DE PARRAINAGE DE COMMUNES DU TIBET
PAR DES MUNICIPALITÉS EUROPEENNES

 

10995334_1030098670337228_8328647903395292802_n.jpg


ASSOCIATIONFRANCE-TIBET

Campagne« Parrainage de communes du Tibet »

13 le débucher 28260 ANET

Tél.06.75.66.24.51.

pascal.daut@live.fr

http://www.tibet.fr/pdf/Parrainage%20de%20communes%20du%20Tibet%20doc0.pdf

    

Liste des communes actualisée 

Campagne de “Parrainage de Communes du Tibet”
Objectif: Préserver le riche Héritage Culturel des Tibétains.

 

 

1-Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse

2-Beckerich - Luxembourg- Camille Gira / Gyama 

3-Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang

4-Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling

5-Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze 

6-Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo

7-Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri 

8-Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung

9-Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri

10-Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha

11-Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye

12-Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser

13-Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong

14-L'Argentière-la-Bessée(05120) - JoëlGiraud/ Shethongmon

15-Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / TsangLukner Shakar

16-St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo

17-Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk

18-Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa

19–Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/  Gyantse

20- Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok

21- Valouse (26110) - Patrick Liévaux / ShagRongpo

22- Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari 

23– Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda

24– La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang

25-Soulom(65260) - Xavier Macias / Chongye

26- Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol

27-Merville(59660) - Jacques Parent /Dzogang

28- Mourenx (64150) - DavidHabib/ Tsona

29– Lavaur (81500) -BernardCarayon / Shigatse

30– Izeure (21110) -Catherine Lanterne /Yubeng

31-Artiguelouve(64230) -  Éline Gosset / Nyethang

32- Digne-Les-Bains(04000) - SergeGloaguen/Kumbum

33- Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne / Narthang

34- Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé

35– Bourbourg(59630)- FrancisBassemon / Shalu

36- Gensac-sur-Garonne(31310)- Henri Devic / Gadong

37- Bax(31310) - Philippe Bedel/ Rong

38- Carbonne(31390) - Guy Hellé/ Nagartse

39–Epinac(71360)- Jean-François Nicolas / Sakya

40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari

41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa

42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche

43– Sciez (74140) -Jean-LucBidal / Gyalthang

44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung

45– Nieppe(59850) -MichelVandevoorde / Tsongdu(Nyalam)

46– Montbéliard(25200) - JacquesHélias / Kharta

47– Marzens(81500) -DidierJeanjean / Nagchu

48– Vitrolles(13127) - LoïcGachon / Tsethang-YumbuLakhang

49- Labastide-Saint-Georges(81500) - Jacques Juan / KhymZhi Shang

50– Bouchemaine(49080) - Anne-Sophie Hocquet de Lajartre / TashiDorje – Jhado/ Lac Namso

51–Ussel (46240)-Jean-Paul David / Rumbu

52-Sembrancher(1933) – Suisse- Bernard Giovanola / Rongbuk

53– Beurizot(21350) - Hugues Baudvin /Yerpa

54–Mailholas(31310)- Gérard Carrère / Dorjeling

55– Briançon(05100)- GérardFromm /Pelyul

56– Hondschoote(59122) - Hervé Saison / Markham

57– Aiguefonde(81200) – Vincent Garel / Nyemo

58– Vers sur Selle (80480)- Thierry Demoury / Dechen

59-Bennwihr (68690) – Richard Fuchs /Chamdo

60-– St Valéry sur Somme(80230)- Stéphane Haussoulier / Sera

61-Corby- Angleterre-JeanAddison / Rigul

62– Billere (64140)- Jean-Yves lalanne / Surmang

63-Marcq en Yvelines (78770)- Pierre Souin/ Drigung

 
De nombreuses autres Municipalités ont aussi été contactées par les Membres des Groupes Tibet du Parlement(189 députés) et du Sénat(67 sénateurs) et par la plupart des Membres des Groupes de Soutien au Tibet… Suite à cette mobilisation, nous espérons de nombreuses autres Municipalités !

 58 Associations Internationales de Soutien auTibet ont déjà adhéré à cette campagne;
Passeport Tibétain(Essert-90), Montagne du Bonheur(Paris-75), Briançon-05 Urgence-Tibet, France-Tibet
National, Collectif Tibet-Dunkerque(59), Maison des Himalayas(Gonnehem-62), France-Tibet-Île de la
réunion(974), Association Provence-Himalaya(Vitrolles-13), Nos Amis de l’Himalaya(Bordeaux-33), France-
Tibet / Nord-Pas de Calais(Lille-59), Aide et Espoir pour le Monde Tibétain(Amiens-80), SOS Tibet(Lyon-69),
Culture en Exil(Nantes-44), Lotus Himalaya(Maubeuge-59), Corse-Tibet(Porto Vecchio-20), Liberté au
Tibet(Sélestat-67), Objectif Tibet(Sciez-74), France-Tibet Maine/Anjou(Angers-49), Alliance Tibet-
Chine(Paris-75), Lions des Neiges(Lyon-69), Tibet-Languedoc(Nîmes-30), Drôme Ardèche – Tibet(Valence-
26), Jamtse Thundel(Gras-07), Tibet, Vallée de La dröme(Crest-07), ART (Aide aux Réfugiés
Tibétains)(Grenoble-38), Association des Elus Verts Pour le Tibet(Paris-75), Espoir pour le Tibet(Vannes-56),
Don et Action pour le Tibet(Yvry Sur Seine-94), Collectif Action-Tibet-vérité(Marzens-81), Institut Vajra
Yogini(Marzens-81)- Autodétermination Tibet(Rabat les Trois Seigneurs-09), Association Falun
Gong(Bordeaux-33), Rencontres Tibétaines(Toulouse-31), Matchik Labdreun(Marseille-13), Tibet-
Normandie(Rouen-76), APACT(Pau-64), Tutti Frutti International(Villeneuve d’Ascq-59), France-Tibet-Isère,
Association Amitié Suisse-Tibet(AAST), Gesellschaft Schweizerisch-Tibetische- (Suisse), Tibetet Support
Association - (Hongrie), Tibetan Programme of the Other Space Foundation - (Pologne), Casa del Tibet -
(Espagne), Svensk Tibet Komitten - (Suède), Tibet Support Group-Ireland., Les Amis du Tibet – Luxembourg,
Friends of Tibet India(Delhi), La Casa Del Tibet di Votigno di Canossa(Italy), Tibet Initiative Deutschland
e.v.(Germany), PTC – Pro Tibet Culture(Chili), Tibet Patria Libre(Uruguay), Casa Tibet Mexico(Mexico),
Ganasamannay, Kolkata(India), Costa Rica-Tibet(Costa-Rica), fundacion Tashi delek(spain), Kasakhstan-
Tibet(Kasakhstan), Panama-Tibet(Panama), Tibet-Thaïland(Thailand)


NB :Le travail engagé par notre ami Francis se poursuit : c'est Pascal Dautancourt qui se chargera désormais du suivi des demandes et propositions des communes.
N' hésitez pas à solliciter vos élus en ce sens... et à entrer en contact avec Pascal:

ASSOCIATION FRANCE-TIBET 
Campagne « Parrainage de communes du Tibet » 
13 le débucher 28260 ANET
Tél.             06.75.66.24.51      .
Pascal.dautancourt@gmail.com

 

 

La campagne de parrainage continue. N'hésitez pas à solliciter votre Maire et à nous contacter si besoin. 

Archives

Qui sommes nous

Association pour la défense des Droits du Peuple Tibétain

drapeau-tibet-copie-3.gif

 

On ne se sert jamais plus d'un drapeau

que quand un peuple est opprimé

Lhamo Tso à Briançon

vidéo